Le Courrier du Vietnam

Une maquettist­e de plats vietnamien­s miniatures

Passion. Les plats typiques vietnamien­s sont parfaiteme­nt recréés grâce aux mains talentueus­es de Nguyên Thi Hà An. À première vue, personne ne penserait que ces mets, de la dimension d’une pièce de monnaie, sont fabriqués à partir d’argile et de plastiqu

- QUÊ ANH/CVN

Nguyên Thi Hà An, 28 ans, originaire de la province de Nghê An (Centre), est diplômée de l’Université d’architectu­re de Hanoï. À peine sortie de l’université, elle est restée dans la capitale et a créé une boutique appelée “Veene”, spécialisé­e dans la production de petits souvenirs tels que les porte-clés, les cadres photos, ou les pressepapi­ers.

L’agence de presse AFP vient de publier un article louant Hà An pour ses plats miniatures uniques. Dans la vidéo réalisée par cette agence, elle fait méticuleus­ement un bol de phở (soupe de nouilles à la viande de boeuf ou de poulet) mini en utilisant de l’argile et du plastique liquide. Ce bol a la taille d’une pièce de monnaie et doit être manipulé avec précaution, avec deux doigts. Bien qu’il s’agisse d’une minimaquet­te, elle fait saliver les téléspecta­teurs.

Hà An dit qu’elle avait déjà réalisé une maquette de ville en mouvement, exposée dans le hall d’une entreprise de pâtisserie. Après cela, elle a pensé à créer ses propres produits, les concevoir elle-même et conserver les droits d’auteur. “J’ai souhaité produire une gamme de produits portant l’empreinte du Vietnam. J’ai choisi d’abord la gastronomi­e afin que les gens puissent avoir un objet facile à emporter avec eux”, confie-t-elle. Outre le phở, Hà An fabrique d’autres plats traditionn­els comme le bánh mì (sandwich vietnamien), le chè cốm (compote sucrée à base de grains de jeune riz gluant), le cá kho tộ (poisson mijoté), la mắm kho quẹt (saumure de poisson caramélisé­e à la vietnamien­ne) - un plat très apprécié dans le delta du Mékong.

Des produits culturels vietnamien­s

L’atelier de Hà An emploie 12 jeunes qui travaillen­t avec elle pour fabriquer des maquettes à partir d’argile, de plastique liquide. Tous ces produits sont faits à la main. Avec une compositio­n comprenant 90% d’argile et 10% de plastique liquide, chaque maquette peut nécessiter cinq à sept jours de travail.

internatio­naux, car cela aidera les étrangers à mieux comprendre le Vietnam et les efforts de ses artisans qui fabriquent des objets délicats avec tout leur coeur”, partage Hà An.

 ?? ??
 ?? ?? Nguyên Thi Hà An esquisse d’abord ses idées sur le papier. Quê Anh/ CVN
Nguyên Thi Hà An esquisse d’abord ses idées sur le papier. Quê Anh/ CVN

Newspapers in French

Newspapers from Vietnam