«J’ai com­men­cé à chan­ter pour ma grand-mère!» Alexan­dru Tu­tuia­nu 14 ANS, MON­TRÉAL

7 Jours - - Quand J'étais Pe­tite... -

Lors de l’étape des Duels, le jeune croo­ner est sor­ti de sa zone de confort en in­ter­pré­tant une chan­son du ré­per­toire po­pu­laire. Mais il a su re­le­ver le dé­fi haut la main puisque son coach Marc Du­pré lui a don­né un lais­sez-pas­ser pour la pro­chaine étape! Alexan­dru, que re­tiens-tu de cette étape des Duels?

Ç’a été toute une sur­prise quand Marc a dit mon nom. Pour moi, nous étions tous ga­gnants.

Est-ce que cette chan­son a été dif­fi­cile à chan­ter pour toi?

J’étais un peu en de­hors de ma zone de confort. Quand Marc me l’a pré­sen­tée, je ne la connais­sais pas, mais en l’écou­tant, j’ai com­men­cé peu à peu à l’ai­mer. Mais ç’a été un gros dé­fi pour moi, car ha­bi­tuel­le­ment je chante du clas­sique ou des chan­sons d’une autre époque.

D’où te vient ton af­fec­tion pour la mu­sique clas­sique?

Ça vient de ma grand-mère, elle fre­don­nait tou­jours des chan­sons. Elle écou­tait de la mu­sique clas­sique et, peu à peu, elle m’a trans­mis son amour pour ce genre mu­si­cal.

Tu chantes de­puis quand?

De­puis que j’ai huit ans. C’est ar­ri­vé par ha­sard alors que je vou­lais faire une sur­prise à ma grand-mère en lui chan­tant une de ses chan­sons pré­fé­rées. Fi­na­le­ment, elle a été sur­prise par ma voix et a convain­cu mes pa­rents que j’avais du ta­lent. Je me suis en­suite ins­crit à des cours de chant.

Tu passes beau­coup d’heures à com­po­ser des chan­sons. Est-ce que tu en as plu­sieurs dans tes ti­roirs?

J’ai en­vi­ron une ving­taine de chan­sons qui sont ins­pi­rées de ce que je vis dans ma vie d’ado­les­cent. Je m’ins­pire d’une jour­née à l’école, de l’ami­tié, etc. J’écris aus­si sou­vent des chan­sons d’amour... J’ai un style plu­tôt ro­man­tique!

Quelles sont tes autres pas­sions dans la vie?

L’école! Je ne suis pas quel­qu’un de spor­tif, je m’in­té­resse plu­tôt à tout ce qui est ar­tis­tique.

En ter­mi­nant, un mot sur ton coach Marc Du­pré?

Pour moi, tra­vailler avec lui est un rêve. De­puis que je suis tout pe­tit, j’aime ses chan­sons, son style. Il est l’une de mes idoles. Alors c’est com­plè­te­ment fou pour moi de l’avoir comme coach.

ÉQUIPE MARC DE DU­PRÉ!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.