Cas­si­ni s’est dés­in­té­grée en plon­geant vers Sa­turne

Acadie Nouvelle - - MONDE -

La sonde spa­tiale Cas­si­ni s’est dés­in­té­grée ven­dre­di ma­tin en plon­geant vers Sa­turne, a an­non­cé l’agence spa­tiale amé­ri­caine. As­so­cia­ted Press

La confir­ma­tion de sa des­truc­tion a tou­te­fois pris 83 mi­nutes avant de re­joindre la Terre, qui se trouve à 1,6 mil­liard de ki­lo­mètres de dis­tance. Les trans­mis­sions ra­dio pro­ve­nant de la sonde ont ces­sé abrup­te­ment vers 7h55, heure lo­cale.

Cas­si­ni est la seule sonde à avoir ja­mais vi­si­té Sa­turne. Ses images ont ré­vé­lé en dé­tail les lunes ain­si que les cé­lèbres an­neaux de la pla­nète.

Cas­si­ni et son com­pa­gnon, le mo­dule at­ter­ris­seur Huy­gens, ont ain­si dé­cou­vert que deux de ces lunes, Ti­tan et En­ce­lade, abritent des océans li­quides - et donc, po­ten­tiel­le­ment, des formes de vie.

Cas­si­ni a cap­té ses der­niers cli­chés du sys­tème sa­tur­nien jeu­di. Fi­dèle jus­qu’au der­nier mo­ment, la sonde a aus­si échan­tillon­né l’at­mo­sphère de Sa­turne ven­dre­di ma­tin, avant d’être pul­vé­ri­sée. Sa des­truc­tion a été an­non­cée par le res­pon­sable de la mis­sion, Eric Maize. «Ça a été une mis­sion in­croyable, une sonde in­croyable, et vous êtes une équipe in­croyable, a-t-il dit. J’an­nonce la fin de la mis­sion.»

Des contrô­leurs de vol vê­tus de che­mises mauves se sont alors le­vés pour s’échan­ger des poi­gnées de main et des fé­li­ci­ta­tions.

Plus de 1500 per­sonnes, dont plu­sieurs em­ployés ac­tuels et an­ciens de la mis­sion, s’étaient ras­sem­blées au Jet Pro­pul­sion Lab (JPL), en Ca­li­for­nie, pour ce qui était dé­crit à la fois comme une vi­gie et une cé­lé­bra­tion. D’autres s’étaient réunis à l’Ins­ti­tut de tech­no­lo­gie de la Ca­li­for­nie, qui gère le JPL pour le compte de la NASA.

Cas­si­ni était sur le point de man­quer de car­bu­rant et les cher­cheurs avaient dé­ci­dé de la pro­pul­ser dans l’at­mo­sphère de Sa­turne à plus de 120 000 ki­lo­mètres/heure pour évi­ter que des mi­crobes ter­riens qui pour­raient se ca­cher à bord n’aillent conta­mi­ner Ti­tan et En­ce­lade, si ja­mais la sonde s’abî­mait sur leur sur­face.

Cas­si­ni était ar­ri­vée au­tour de Sa­turne en 2004 après avoir été lan­cée en 1997. Huy­gens s’est po­sé sur Ti­tan en 2005. Au to­tal, Cas­si­ni a ren­voyé plus de 453 000 images et par­cou­ru près de huit mil­liards de ki­lo­mètres. Vingt-sept pays ont col­la­bo­ré à la mis­sion.

La sonde Cas­si­ni, en mars 1997, à Ot­to­burn, en Al­le­magne, avant son dé­part. - Archives

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.