For­mule 1: Red Bull compte bien à se mê­ler à la lutte pour la vic­toire à Sin­ga­pour

Acadie Nouvelle - - SPORTS - Je­rome Pug­mire

Red Bull a dé­mon­tré que ses voi­tures peuvent se mê­ler à la lutte pour la vic­toire au Grand Prix de Sin­ga­pour de For­mule 1. Da­niel Ric­ciar­do a en ef­fet de nou­veau bat­tu son re­cord du tour lors de la deuxième séance, ven­dre­di.

Ric­ciar­do avait dé­jà pul­vé­ri­sé son re­cord de l’an­née der­nière de près de cinq se­condes lors de la pre­mière séance d’es­sais libres, puis il a rou­lé deux se­condes plus vite lors de la deuxième séance.

L’Aus­tra­lien a ins­crit un chro­no d’une mi­nute 40,852 se­condes lors d’une séance dis­pu­tée sous les pro­jec­teurs. Et ce­la lui a don­né la convic­tion qu’il est en me­sure d’ajou­ter une deuxième vic­toire cette sai­son et sa sixième en car­rière, di­manche.

«Je ne suis pas sur­pris de notre per­for­mance, a confié Ric­ciar­do. Je pense vrai­ment que nous pou­vons conser­ver cette po­si­tion pen­dant tout le week-end.»

Son co­équi­pier Max Vers­tap­pen s’est clas­sé deuxième, plus d’une de­mi-se­conde der­rière. L’ac­tuel me­neur au cham­pion­nat Le­wis Ha­mil­ton, qui a concé­dé 70 cen­tièmes de se­conde, et son co­équi­pier chez Mer­cedes Valt­te­ri Bot­tas se sont res­pec­ti­ve­ment clas­sés troi­sième et qua­trième.

«Nous sem­blons très forts, a re­con­nu Vers­tap­pen. Nous sa­vons tous que Da­niel est tou­jours très ra­pide ici.»

La ses­sion de soi­rée s’est ré­vé­lée dé­ce­vante pour Fer­ra­ri, qu’on pré­voyait do­mi­nante sur cet exi­geant tra­cé ur­bain de cinq ki­lo­mètres. Se­bas­tian Vet­tel, deuxième au clas­se­ment du cham­pion­nat, n’a pu faire mieux que le 11e chro­no et son co­équi­pier Ki­mi Raik­ko­nen s’est his­sé au neu­vième rang.

«Glo­ba­le­ment, c’est une jour­née dif­fi­cile, beau­coup de choses n’avaient pas de sens, a consta­té Raik­ko­nen. Ce n’est pas exac­te­ment ce que nous at­ten­dions, mais nous tra­vaillons.» Même si Vet­tel a réa­li­sé son meilleur chro­no avec des pneus moins per­for­mants pen­dant la deuxième séance, il n’a pas af­fi­ché sa maî­trise ha­bi­tuelle au vo­lant et il a même frôlé un mu­ret à la sor­tie d’un vi­rage de rou­tine.

«J’ai été très chan­ceux de pou­voir conti­nuer, a re­con­nu le qua­druple cham­pion du monde. C’était une séance ar­due. Nous n’avons pas en­core trou­vé les bons ré­glages.»

Plus tôt, il avait ter­mi­né deuxième der­rière Ric­ciar­do, avec Vers­tap­pen troi­sième et Ha­mil­ton qua­trième.

Le Ca­na­dien Lance Stroll (Williams) a si­gné le 16e chro­no en 1:44,301, tout juste der­rière son co­équi­pier Fe­lipe Mas­sa (1:43,836).

«15e et 16e, ce n’est pas idéal pour l’équipe, a avoué Stroll. J’ai connu un pro­blème de boîte de vi­tesses en P1 et les dra­peaux jaunes m’ont com­pli­qué la tâche en P2. Il nous fau­dra amé­lio­rer la voi­ture pour de­main.»

Sur cette piste qui ne semble pas fa­vo­rable aux Williams, Stroll es­père fran­chir la pre­mière por­tion de la séance de qua­li­fi­ca­tions et prendre part à Q2.

Sin­ga­pour offre un tra­cé comme ceux de Mo­na­co et de la Hon­grie en ce sens qu’il exige des frei­nages brusques où il est dif­fi­cile de dou­bler, ce qui semble mieux conve­nir à Fer­ra­ri et Red Bull qu’à Mer­cedes.

Au­cun pi­lote ne compte plus de po­diums à Sin­ga­pour que Vet­tel, dont l’im­pres­sion­nant pal­ma­rès à cette course noc­turne com­prend trois vic­toires d’af­fi­lée de 2011-13 lors d’une sé­quence où il a dé­cro­ché quatre titres consé­cu­tifs avec son an­cienne équipe Red Bull.

Mais Ric­ciar­do s’est pré­sen­té à Sin­ga­pour en af­fi­chant une très belle cons­tance, ob­te­nant six po­diums au cours des neuf der­nières courses.

Et il a une autre rai­son de se mon­trer confiant, ayant ter­mi­né deuxième ici au cours des deux der­nières an­nées, avec le tour le plus ra­pide à chaque fois.

Da­niel Ric­ciar­do, de l’écu­rie Red Bull, vise une deuxième vic­toire cette sai­son. As­so­cia­ted Press

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.