On passe à un autre ap­pel!

Ah! La belle époque des tri­bunes té­lé­pho­niques. Ces fa­meuses «lignes ou­vertes» de sport en fin de soi­rée, où l’ama­teur, grâce à un simple coup de fil, pou­vait don­ner son opi­nion et com­men­ter sur la der­nière vic­toire ou dé­faite de son équipe, sur la per­for

Acadie Nouvelle - - RÉFLEXION -

Ima­gi­nons un peu que nous avons, chaque soir, ici en Aca­die, une sta­tion ra­dio­pho­nique qui offre à ses au­di­teurs deux heures d’an­tenne pour par­ler du sport d’ici, du sport de chez nous, de nos ath­lètes, de nos évé­ne­ments.

Voi­ci un peu ce à quoi ça pour­rait res­sem­bler… Nous em­ploie­rons ici des noms fic­tifs, vous l’au­rez de­vi­né, mais les si­tua­tions sont néan­moins pro­ba­ble­ment vraies. Que ceux et celles qui se re­con­naissent es­quissent un sou­rire.

«Bon­soirrrrrrr! Ici Gilles Ja­cob et on va pas­ser les deux pro­chaines heures à par­ler avec vous du merrrrrrr­veilleux monde du sport en Aca­die.»

«Ma ques­tion de ce soir est celle-ci: quelle est votre ap­pré­cia­tion de l’été spor­tive chez nous? Avez-vous ai­mé? Avez­vous dé­tes­té? Quelle a été la per­for­mance qui vous a plu? Ou votre dé­cep­tion? Al­lez! On veut vous en­tendre!»

Pe­tit si­lence… Ça ne sonne pas beau­coup, semble-t-il.

«Bon, je vois que vous avez be­soin d’un peu plus de temps. Ça ar­rive, des soi­rées comme ça… Tiens, un pre­mier ap­pel. On parle à… Fran­çois, de Ca­ra­quet. Sa­lut Fran­çois! Com­ment avez-vous trou­vé votre été spor­tif en Aca­die?

- Sa­lut Gilles! Fé­li­ci­ta­tions pour votre pro­gramme, je l’écoute tous les soirs! J’vous trouve pas mal bon. C’est la pre­mière fois que j’ap­pelle. J’me sens un peu ner­veux…

- Pas de pro­blème, Fran­çois. Faites comme si on se par­lait comme deux vieux chums! Pis, dites-moi ce qui vous a frap­pé dans le sport chez nous cet été.

- Tu sais, Gilles, moi, de­puis que le Ca­na­dien a échan­gé P.K. à Na­sh­ville, je ne m’en suis pas en­core re­mis… Dire qu’il a failli ga­gner la coupe Stan­ley! Alors que nous autres, on jouait au golf de­puis dé­jà ben long­temps...

- Je peux com­prendre, Fran­çois. Je suis d’ac­cord avec vous. Mais ce soir, j’ai­me­rais connaître votre opi­nion sur la per­for­mance de nos spor­tifs. Par exemple, le Nou­veau-Bruns­wick a ré­col­té un nombre re­cord de 24 mé­dailles aux Jeux du Ca­na­da, ça vous dit quoi, ça?

- Euh… Fran­che­ment… Hon­nê­te­ment…

- Bon, j’vois que vous n’êtes pas en­core dé­ci­dé. Mer­ci Fran­çois, mais on va pas­ser à un autre ap­pel. Et là, on va par­ler à… Mar­cel, de Mai­son­nette. Un ha­bi­tué de notre émis­sion! Sa­lut mon Mar­cel!

- S’lut mon Gilles! T’sé, ce qui m’a le plus im­pres­sion­né cet été…

- Oui, Mar­cel, c’est un bon dé­but, ça. Con­ti­nuez, on a bien hâte de sa­voir votre opi­nion!

- Ben, j’pense que le Ca­na­dien a ben fait de si­gner Price. C’est le meilleur joueur de la ligue, t’sé. C’est not’ Sid­ney Cros­by à nous autres!

- Ben d’ac­cord avec vous, Mar­cel. Ima­gi­nez un peu si Price avait dé­ci­dé de pro­fi­ter de la der­nière an­née de son contrat pis de sa­crer son camp ailleurs, aus­si bien dire que les par­ti­sans du Ca­na­dien ne ver­raient plus la coupe Stan­ley avant des siècles! Mais ce n’est pas le su­jet, ce soir. Dites-moi, cher Mar­cel, que pen­sez-vous de tous les ex­ploits de nos cou­reurs, par exemple? Tiens, Da­niel Le­Gres­ley, qui a été le pre­mier Aca­dien à com­plé­ter l’Ul­tra-Trail du Mont-Blanc, c’est quelque chose, non?

- Le­qui? Connais pas. Y s’en­traînes-tu pour être le pro­chain joueur de centre nu­mé­ro un du Ca­na­dien?

- Bon, je sens que la soi­rée va être un peu plus dif­fi­cile que pré­vu. Mer­ci d’avoir ap­pe­lé Mar­cel! Bon, au bout du fil, nous avons Al­fred. Com­ment ça va?

- Moi, ça va mieux. De­puis que Pas­tè­qui­nak, Pas­pa­rak, Plas­teur­niak… Bon, ta­barn… c’est quoi son mau­dit nom?

- Pas­tr­nak. Da­vid Pas­tr­nak (long sou­pir…)

- Oui, lui-là, de­puis qu’il vient de si­gner pour Bos­ton, ça veut dire que mes Bruins vont être ben meilleurs que tes Ca­nayens c’t’an­née! Mets ça dans ta pipe, mon Gilles!

- C’est cer­tain, cher Al­fred, que les Bruins ne pou­vaient pas se per­mettre de ne pas gar­der leur meilleur at­ta­quant avec Brad Marchand et Pa­trice Bergeron. At­ten­dons avant de dire qu’ils vont de­van­cer le Tri­co­lore au prin­temps. Mais ça ne fait pas par­tie du dé­bat de ce soir. Par­lez-nous donc de ce qui vous a im­pres­sion­né dans le sport chez nous cet été? Les Jeux ca­na­diens de la fran­co­pho­nie? Les Jeux de la Fran­co­pho­nie pré­sen­tés en Afrique?

- Bah, tu sais, pour moi, à part les Jeux olym­piques, et pis en­core. Ça nous pren­drait du ho­ckey aux Jeux olym­piques d’été. Là, ce se­rait vrai­ment in­té­res­sant!

- Mer­ci de votre com­men­taire. Pas­sons la pa­role main­te­nant à Ma­rio, du Nor­dOuest. Lui, il va nous par­ler des vraies choses, hein Ma­rio?

- Gilles, c’est un vrai scan­dale! Des af­faires de même, ç’a pas d’mau­dit bon sens!

- Ah oui? De quel scan­dale par­lez­vous? Du manque de fi­nan­ce­ment dans le sport d’élite chez nous? Oui, ça c’est grave, mon Ma­rio. Ou en­core des ra­tés du pro­gramme des Aigles Bleus? Ça aus­si, il faut le dé­non­cer!

- Ben non, Gilles! Le scan­dale, c’est d’en­tendre Marc Ber­ge­vin nous dire que la dé­fen­sive du Ca­na­dien est meilleure cette an­née sans An­drei Mar­kov! Ça se peut-y? Dire des niai­se­ries de même! Le DG du Ca­na­dien de Mon­tréal, mon oeil! Quand est-ce que le pro­prié­taire de l’équipe, Geoff Mol­son, va le mettre de­hors, cet in­com­pé­tent?

- C’est vrai, cher Ma­rio, que le par­cours de Ber­ge­vin à la tête du Ca­na­dien n’est pas très re­lui­sant et que plu­sieurs ont per­du leur em­ploi pour bien moins que ça. Cou­donc, y’a per­sonne qui veut par­ler de notre su­jet ce soir? Le sport chez nous? Nos ath­lètes? Nos per­for­mances? C’est ins­pi­rant, non?

Autre mo­ment de si­lence… Au­cune ligne ne sonne.

- Bon, si c’est comme ça, par­lez-nous donc du Ca­na­dien, tiens… Hey, pas tous en même temps svp!

Alors, qu’est-ce qui a mar­qué votre été dans le monde du sport? Les ex­ploits des ath­lètes néo-bruns­wi­ckois aux Jeux Ca­na­da (ci-des­sus, Lau­ra Di­ckin­son, à droite, qui a rem­por­té deux mé­dailles)? - Archives

...ou la si­gna­ture du contrat de huit ans du gar­dien Ca­rey Price avec le Ca­na­dien de Mon­tréal? - Archives

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.