La pol­lu­tion au di­oxyde de carbone est en hausse

Acadie Nouvelle - - MONDE -

La pol­lu­tion mon­diale au di­oxyde de carbone est en hausse cette an­née pour la pre­mière fois après trois an­nées de sta­bi­li­té, ont fait sa­voir des cher­cheurs lun­di. Seth Bo­ren­stein

Des don­nées pré­li­mi­naires té­moignent d’une aug­men­ta­tion d’en­vi­ron 2% en 2017, sur­tout en rai­son de la si­tua­tion en Chine.

Le rap­port du Glo­bal Car­bon Pro­ject anéan­tit tout es­poir que les émis­sions pol­luantes pro­ve­nant de la com­bus­tion de char­bon et d’hy­dro­car­bures aient fi­na­le­ment pla­fon­né.

Les émis­sions de di­oxyde de carbone ont com­men­cé à grim­per à la fin des an­nées 1880, avec la ré­vo­lu­tion in­dus­trielle, puis elles ont ex­plo­sé dans les an­nées 1950. Elles s’étaient tou­te­fois sta­bi­li­sées à en­vi­ron 40 mil­liards de tonnes par an­née de­puis trois ans.

Les es­ti­ma­tions pour 2017 pré­voient plu­tôt des émis­sions de 40,8 mil­liards de tonnes. Il y a 60 ans, la pla­nète ne pro­dui­sait que 9,2 mil­lions de tonnes de di­oxyde de carbone.

Un des au­teurs de l’étude, Ralph Kee­ting, a es­ti­mé par cour­riel que ce­la est «étour­dis­sant» et pré­ve­nu qu’on «fonce tête bais­sée vers l’in­con­nu».

Les émis­sions hu­maines de di­oxyde de carbone sont res­pon­sables de 90% du ré­chauf­fe­ment pla­né­taire consta­té de­puis 1950, ont pré­ve­nu ré­cem­ment des cher­cheurs amé­ri­cains.

La hausse de 2017 est es­sen­tiel­le­ment at­tri­buée à l’aug­men­ta­tion de 3,5% des émis­sions chi­noises, a dit le cher­cheur nor­vé­gien Glen Pe­ters. Les dé­clins me­su­rés aux États-Unis (0,4%) et en Eu­rope (0,2%) ont été plus mo­destes qu’au cours des an­nées pas­sées. Les émis­sions in­diennes, le troi­sième pol­lueur en im­por­tance, ont grim­pé de 2%.

Ce­la vou­drait dire que 2,57 mil­lions de livres de di­oxyde de carbone sont re­lâ­chées dans l’at­mo­sphère chaque se­conde en 2017.

Les ré­sul­tats de cette étude ont été pré­sen­tés lun­di à Bonn, en Al­le­magne, dans le cadre d’une confé­rence des Na­tions unies sur les chan­ge­ments cli­ma­tiques.

Les cinq plus grands pol­lueurs sont la Chine, les États-Unis, l’Inde, la Rus­sie et le Ja­pon. L’Eu­rope, si on la consi­dère en en­tier, ar­rive en troi­sième place.

La Chine a aug­men­té ses émis­sions en 2017. − Ar­chives

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.