Ca­rey Price se rap­proche (en­fin) d’un re­tour

Le gar­dien du Ca­na­dien de Mon­tréal, Ca­rey Price, a re­con­nu que sa bles­sure au bas du corps pre­nait plus de temps que pré­vu à gué­rir, mais il s’at­tend à un re­tour au jeu dans un proche ave­nir.

Acadie Nouvelle - - LE CANADIEN - Alexis Bé­lan­ger-Cham­pagne

En at­ten­dant, le Ca­na­dien a ré­cla­mé le gar­dien des Pan­thers de la Flo­ride Ant­ti Nie­mi au bal­lot­tage. Âgé de 34 ans, Nie­mi a com­men­cé la sai­son avec les Pen­guins de Pitts­burgh. Il avait été ré­cla­mé une pre­mière fois par les Pan­thers.

Price avait re­com­men­cé à s’en­traî­ner en so­li­taire mer­cre­di. Ce­pen­dant, il a dé­ci­dé mar­di qu’il était pré­fé­rable de prendre quelques jours de re­pos de plus pour per­mettre à la bles­sure de gué­rir.

«Ça prend un peu plus de temps qu’an­ti­ci­pé en rai­son de la na­ture de ma po­si­tion, a ex­pli­qué Price. Je veux être cer­tain d’être à 100% de mes ca­pa­ci­tés quand je se­rai de re­tour. Je vais prendre mon temps, mais ce ne se­ra pas long.»

«Ça ne s’amé­lio­rait pas. C’était stag­nant. Je vais prendre deux jours de re­pos et nous al­lons ré­éva­luer ma si­tua­tion par la suite. On s’at­ten­dait à une ab­sence d’en­vi­ron deux se­maines, mais ce se­ra fi­na­le­ment un peu plus long.»

Le di­rec­teur gé­né­ral du Ca­na­dien, Marc Ber­ge­vin, a aus­si ren­con­tré les jour­na­listes et a ré­pé­té les pro­pos de son gar­dien.

«J’en ai au­cune idée, mais ça ne de­vrait pas être long, a-t-il ré­pon­du quand il a été ques­tion­né sur le mo­ment de l’éven­tuel re­tour au jeu de Price. Tant qu’il n’au­ra pas re­joint l’équipe pour un en­traî­ne­ment, il n’y au­ra pas vrai­ment d’échéan­cier. Mais ça ne de­vrait pas être long.»

Âgé de 30 ans, Price a in­di­qué qu’il s’était bles­sé au bas du corps pen­dant l’échauf­fe­ment du match du 2 no­vembre face au Wild, au Min­ne­so­ta. Il a quand même par­ti­ci­pé à cette ren­contre, un re­vers de 6 à 3. L’équipe avait an­non­cé le len­de­main qu’il était bles­sé au bas du corps.

«Quand votre corps est ré­chauf­fé et que vous res­sen­tez cette pous­sée d’adré­na­line avant un match, vous ne vous sen­tez sou­vent pas bien avant le len­de­main, quand vous êtes à froid», a ex­pli­qué Price.

Ques­tion­né à sa­voir s’il au­rait dé­fen­du le fi­let du Ca­na­dien, mar­di soir, face aux Blue Ja­ckets de Co­lum­bus s’il avait s’agit d’un match de sé­ries éli­mi­na­toires, Price a ré­pon­du dans l’af­fir­ma­tive. Même chose quand on lui a de­man­dé si le bon tra­vail de Char­lie Lind­gren lui per­met­tait de prendre son temps avant de re­ve­nir.

«Il fait du bon tra­vail. Il a une très bonne at­ti­tude et se pré­pare bien, a dit Price au su­jet de Lind­gren. C’est bien de voir quel­qu’un prendre la re­lève dans une si­tua­tion dif­fi­cile et briller.»

Price a éga­le­ment in­sis­té pour dire que la bles­sure ac­tuelle n’était pas liée à ses an­ciennes bles­sures.

En 11 sor­ties cette sai­son, Price af­fiche un dos­sier de 3-7-1 avec une moyenne de buts al­loués de 3,77 et un taux d’ef­fi­ca­ci­té de ,877.

Ca­rey Price pren­dra quelques jours de re­pos de plus pour per­mettre à sa bles­sure de gué­rir. - Ar­chives

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.