Ant­ti Nie­mi à la place d’Al Mon­toya

Acadie Nouvelle - - LE CANADIEN -

En ce qui concerne l’ac­qui­si­tion d’Ant­ti Nie­mi, Marc Ber­ge­vin a af­fir­mé que l’ob­jec­tif était plu­tôt de com­bler l’ab­sence du gar­dien ré­ser­viste Al Mon­toya, qui souffre d’une com­mo­tion cé­ré­brale. «En ce mo­ment, nous avions deux jeunes gar­diens en Char­lie (Lind­gren) et Zach (Fu­cale). Dans le cas de Mon­toya, une com­mo­tion cé­ré­brale, ça peut prendre deux se­maines, deux mois, trois mois. Je n’en ai au­cune idée, a dit Ber­ge­vin. Nous avions la chance d’al­ler cher­cher un gar­dien d’ex­pé­rience. Si Char­lie se blesse, on tom­be­rait à Zach et (Mi­chael) McNi­ven. C’est sur­tout pour la si­tua­tion avec Al. Nous avions l’oc­ca­sion de pro­té­ger la si­tua­tion de l’or­ga­ni­sa­tion de­vant le fi­let.» Nie­mi s’est fait un nom dans la LNH avec les Black­hawks de Chi­ca­go, avec qui il a rem­por­té la coupe Stan­ley en 2010. Ber­ge­vin et l’en­traî­neur des gar­diens Sté­phane Waite fai­saient alors par­tie de l’or­ga­ni­sa­tion des Black­hawks. Le Fin­lan­dais est de­puis tom­bé de son nuage. Son contrat a été ra­che­té par les Stars de Dal­las à la fin de la der­nière cam­pagne. En cinq sor­ties cette sai­son avec les Pen­guins et les Pan­thers, il af­fiche un dos­sier de 0-4-0 avec une moyenne de 6,74 et un taux d’ef­fi­ca­ci­té de ,822. «Il n’est plus le gar­dien qu’il était il y a sept ou huit ans quand il a ga­gné la coupe à Chi­ca­go, a re­con­nu Ber­ge­vin. Mais il est un gar­dien d’ex­pé­rience et il a af­fron­té cette an­née trois fois Tam­pa Bay et une fois Chi­ca­go, qui ont des of­fen­sives re­dou­tables. Sté­phane le connaît bien de­puis le temps à Chi­ca­go. Il ajoute de la pro­fon­deur et de­vient une bouée de se­cours en rai­son de l’in­cer­ti­tude au­tour de Mon­toya.» - La Presse ca­na­dienne

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.