«IL FAUT PRÉ­SER­VER CE QU’IL NOUS RESTE»

Le dé­ve­lop­pe­ment en bord de mer ne doit plus se faire aux dé­pens de l’en­vi­ron­ne­ment, es­time un groupe de ré­si­dents. Alors que les chan­ge­ments cli­ma­tiques me­nacent les ré­gions cô­tières, ils ap­pellent à des me­sures dras­tiques et une lé­gis­la­tion claire.

Acadie Nouvelle - - LA UNE - Si­mon.de­lattre@aca­die­nou­velle.com @Si­mon2De­lattre

«Nos lois sont dé­pas­sées ou in­exis­tantes et le dé­ve­lop­pe­ment conti­nue sur des terres sen­sibles éco­lo­gi­que­ment.» C’est le si­gnal d’alerte lan­cé par la coa­li­tion en­vi­ron­ne­men­tale Sau­vons ma­ré­cages, eaux et tou­risme, for­mée de bé­né­voles du Sud-Est.

William (Bill) Bel­li­veau, ré­sident de She­diac, rap­pelle que le Nou­veauB­runs­wick a per­du plus de la moi­tié de ses terres hu­mides, qui jouent pour­tant un rôle in­es­ti­mable.

«Les gou­ver­ne­ments pro­vin­ciaux ont échoué à as­su­rer la dé­li­mi­ta­tion, la pro­tec­tion et la res­tau­ra­tion des mé­ca­nismes de dé­fense na­tu­rels, no­tam­ment les dunes de sable, les gra­mi­nées pro­fon­dé­ment an­crées qui re­tiennent les dunes, les ma­rais sa­lés et les terres hu­mides qui ab­sorbent les eaux de crue, filtrent l’eau de ruis­sel­le­ment plu­vial et servent d’ha­bi­tat na­tu­rel à la vie sau­vage.»

Le re­grou­pe­ment a pu­blié jeu­di une sé­rie de re­com­man­da­tions des­ti­nées au gou­ver­ne­ment pro­vin­cial. Ils de­mandent no­tam­ment que la pro­vince in­ter­dise de fa­çon per­ma­nente tout nou­vel amé­na­ge­ment sur les zones hu­mides cô­tières, les ma­rais sa­lés, les dunes et les zones inon­dables le long de la côte.

«Si nous conti­nuons d’au­to­ri­ser le dé­ve­lop­pe­ment sur les terres hu­mides et des plaines inon­dables, nous se­rons aux prises avec des mil­liards de dol­lars en dom­mages ma­té­riels et en rem­pla­ce­ment de pro­prié­tés», avance M. Bel­li­veau.

Les membres de Sau­vons ma­ré­cages, eaux et tou­risme pro­posent éga­le­ment que le gou­ver­ne­ment pro­vin­cial s’as­so­cie au gou­ver­ne­ment fé­dé­ral pour la créa­tion d’un fonds pour les chan­ge­ments cli­ma­tiques qui ser­vi­rait à faire l’ac­qui­si­tion des terres hu­mides le long de la côte et à les pré­ser­ver.

Ces re­com­man­da­tions sont is­sues de la con­fé­rence de l’At­lan­tique pour la pro­tec­tion et la res­tau­ra­tion du lit­to­ral, qui s’est te­nue en avril à She­diac. Lors de l’évé­ne­ment, Dr Tom Del­worth, du La­bo­ra­toire de dy­na­mique des fluides géo­phy­siques, a ex­pli­qué que l’élé­va­tion du ni­veau de la mer dans la ré­gion s’éta­bli­ra entre 1,2 à 1,4 mètre d’ici 2100, ce qui pla­ce­rait Poin­te­du-Chêne et cer­taines par­ties de She­diac sous l’eau.

Jus­qu’à pré­sent, la pro­vince a dé­ve­lop­pé une po­li­tique sur la pro­tec­tion des zones cô­tières qui dé­fi­nit les ac­ti­vi­tés ju­gées ac­cep­tables pour cha­cune des zones du lit­to­ral mais celle-ci n’a pas force de loi. Il n’existe au­cune loi pro­vin­ciale em­pê­chant le dé­ve­lop­pe­ment dans les zones inon­dables en bord de mer.

Ac­tuel­le­ment, la loi pré­voit que toute per­sonne tra­vaillant dans ou à moins de 30 mètres d’un cours d’eau ou d’une terre hu­mide doit ob­te­nir un per­mis au­près du mi­nis­tère de l’En­vi­ron­ne­ment.

Dr Mi­chael Chad­wick, pro­fes­seur as­so­cié en études de l’en­vi­ron­ne­ment à l’Uni­ver­si­té de Moncton, ai­me­rait que la loi aille plus loin. Il croit que les inon­da­tions printanières his­to­riques amè­ne­ront à une prise de conscience des en­jeux cli­ma­tiques.

Les mi­lieux na­tu­rels cô­tiers offrent une pro­tec­tion contre les inon­da­tions, par­ti­cipent au sto­ckage du car­bone et sont une source de nour­ri­ture pour les oi­seaux de ri­vage, ex­plique le scien­ti­fique.

«Il faut pré­ser­ver ce qu’il nous reste, alerte-t-il. On a be­soin de rè­gle­ments fermes et stricts, pas de po­li­tiques molles.»

Les bé­né­voles re­met­tront leur rap­port au mi­nistre de l’En­vi­ron­ne­ment et des Gou­ver­ne­ments lo­caux, An­drew Har­vey. Ils es­pèrent pou­voir ob­te­nir une ren­contre avec le po­li­ti­cien. ■

Les ma­gni­fiques ma­rais de Tan­tra­mar. À la une: Ar­thur Me­lan­son, Bill Bel­li­veau, War­ren Red­man et Mi­chael Chad­wick veulent plus de règles pour pré­ser­ver les zones cô­tières. Acadie Nou­velle: Si­mon De­lattre

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.