Un ado ar­rê­té à la suite du canular qui a for­cé la fer­me­ture d’écoles dans le Nord-Ouest

Acadie Nouvelle - - ACTUALITÉS -

Un ado­les­cent âgé de 15 ans de­vra ré­pondre à des accu­sa­tions cri­mi­nelles re­la­ti­ve­ment aux ap­pels me­na­çants re­çus le jour de l’Hal­lo­ween qui ont me­né à la fer­me­ture de toutes les écoles du Dis­trict sco­laire fran­co­phone du Nord-Ouest et qui ont se­mé beau­coup d’émoi dans la com­mu­nau­té.

Les deux ap­pels s’étaient avé­rés être un canular, mais les po­li­ciers poursuivaient leur en­quête pour trou­ver le ou les res­pon­sables.

Le jeune homme d’Ed­mund­ston a com­pa­ru de­vant le tri­bu­nal de jus­tice pour ado­les­cents, mer­cre­di après-mi­di, afin de ré­pondre à deux accu­sa­tions de méfait pu­blic.

L’ac­cu­sé a été re­lâ­ché sous condi­tion de s’abs­te­nir d’uti­li­ser de l’équi­pe­ment élec­tro­nique pour ac­cé­der à l’in­ter­net et de re­mettre tous ses ap­pa­reils élec­tro­niques, in­cluant té­lé­phone por­table, or­di­na­teur et ta­blette, à la Force po­li­cière d’Ed­mund­ston. Il se­ra de re­tour de­vant le tri­bu­nal de jus­tice pour ado­les­cents le 5 dé­cembre pour en­re­gis­trer son plai­doyer.

Parce qu’il s’agit d’une per­sonne d’âge mi­neur, son nom ne peut être dé­voi­lé.

Le di­rec­teur gé­né­ral du dis­trict sco­laire, Luc Ca­ron, s’est dit sou­la­gé du dé­noue­ment de la si­tua­tion.

«Je re­mer­cie les po­li­ciers et tous ceux qui ont contri­bué de près ou de loin à l’en­quête. Bien que sou­la­gé, je suis triste que ce soit un mi­neur qui est im­pli­qué. Ce n’est cer­tai­ne­ment pas le che­min qu’un édu­ca­teur ou une fa­mille sou­haite voir prendre par un jeune et nous sou­hai­tons qu’il re­ce­vra l’aide né­ces­saire», at-il com­men­té.

Comme l’af­faire est de­vant le tri­bu­nal, le dis­trict n’émet­tra au­cun com­men­taire ad­di­tion­nel. - AN ■

- Ar­chives

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.