Hauts et bas de 2017

Biosphere - - Mot De La Fcf -

Deux mille dix-sept a été une an­née de hauts et de bas pour la FCF. Nous sommes fiers de nous joindre aux Canadiens pour cé­lé­brer le 150e an­ni­ver­saire de la Con­fé­dé­ra­tion par une sé­rie d’évé­ne­ments Bio­blitz fai­sant par­tie de Bio­blitz Ca­na­da 150, l’un des trente-huit pro­jets Si­gna­ture Ca­na­da 150 ap­puyés par le gou­ver­ne­ment. Tren­te­cinq évé­ne­ments Bio­blitz ont eu lieu dans les pro­vinces et les ter­ri­toires du pays pour ras­sem­bler des scien­ti­fiques et des membres du pu­blic, qui ont iden­ti­fié et ré­per­to­rié toutes les es­pèces qu’ils ont pu trouver sur un ter­ri­toire don­né, pour créer « l’égo­por­trait de la na­ture ca­na­dienne ». De plus, notre pro­gramme Faune et flore du pays a pu­blié une sé­rie de nou­velles vi­déos met­tant en ve­dette la faune em­blé­ma­tique ayant joué un rôle im­por­tant dans l’his­toire de notre pays, comme le cas­tor, la mo­rue de l’At­lan­tique et le sau­mon du Pa­ci­fique. Nous sommes heu­reux de par­ti­ci­per aux cé­lé­bra­tions du 150e an­ni­ver­saire du Ca­na­da pour fê­ter cette an­née char­nière.

Ce­pen­dant, nous avons mal­heu­reu­se­ment per­du un ami cet au­tomne, et un membre de longue date du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de la FCF, Pierre La­tra­verse. Ardent pro­tec­teur de l’en­vi­ron­ne­ment, Pierre a ap­por­té son ex­per­tise sur les en­jeux de conser­va­tion du Qué­bec à l’échelle na­tio­nale et il a agi comme ca­ta­ly­seur pour la pro­mo­tion et le sou­tien des ini­tia­tives na­tio­nales de conser­va­tion et d’éducation. Nous avons eu le plai­sir d’of­frir à Pierre le bien mé­ri­té prix de la conser­va­tion Ro­land Mi­che­ner lors de notre banquet an­nuel de re­mise de prix or­ga­ni­sé en juin, en re­con­nais­sance de son im­mense contri­bu­tion, qui a été sou­li­gnée dans le nu­mé­ro sept./oct. de ce ma­ga­zine.

Pierre sou­te­nait pas­sion­né­ment la cause de la conser­va­tion dans le parc ma­rin du SaintLaurent où nous avons per­du un nombre si éle­vé de ba­leines noires l’été der­nier. Onze des qua­torze ba­leines noires qui sont mortes cet été ont été trou­vées dans le golfe du SaintLaurent. Les ba­leines noires n’ont pas été sur­veillées ré­gu­liè­re­ment dans cette zone, mais quelques ob­ser­va­tions ont été en­re­gis­trées. Cette an­née tou­te­fois, de nom­breux exa­mens aé­riens ont été ef­fec­tués pour lo­ca­li­ser les ba­leines noires dans le golfe et ai­der à gui­der les ac­ti­vi­tés fu­tures.

Comme Ker­ry Banks le fait re­mar­quer dans son ar­ticle « Na­ture et culture tech » à la page 30, les nou­velles tech­no­lo­gies nous per­mettent d’avoir ac­cès à beau­coup de connais­sances, d’ex­plo­rer et d’en ap­prendre plus sur les dé­pla­ce­ments et les com­por­te­ments de la faune, au­tre­ment dif­fi­ciles à re­tra­cer. Au cours des deux der­niers étés, la FCF a par­ti­ci­pé au pas­sion­nant pro­jet WHaLE (Whale, Ha­bi­tat and Lis­te­ning Ex­pe­riment). Nos par­te­naires ont pla­cé deux glis­seurs (drones sous-ma­rins sans plon­geurs) équi­pés d’hy­dro­phones (mi­cro­phones sous-ma­rins) dans l’océan At­lan­tique afin de dé­tec­ter la po­si­tion des ba­leines. Quand les hy­dro­phones captent le son d’une ba­leine, des in­for­ma­tions sur le type de ba­leine et sur sa po­si­tion sont re­trans­mises au la­bo­ra­toire Par­ticle, Fish and Whale Lab de l’Uni­ver­si­té Dal­hou­sie. Nous es­pé­rons qu’à l’ave­nir, ces in­for­ma­tions pour­ront être en­voyées aux na­vires du tra­fic ma­ri­time pour ré­duire le risque de col­li­sion. Ce type de pro­grès est en­cou­ra­geant et peut me­ner à une meilleure ges­tion de la faune et à de meilleures dé­ci­sions.

Le 150e an­ni­ver­saire du Ca­na­da nous offre une oc­ca­sion de cé­lé­brer les suc­cès de la conser­va­tion, d’exa­mi­ner les dé­fis et les oc­ca­sions ac­tuelles et de tra­cer la voie à suivre pour conser­ver la ri­chesse de la faune, des ha­bi­tats et de la bio­di­ver­si­té au pays pour les gé­né­ra­tions fu­tures. À la fin no­vembre, alors que les cé­lé­bra­tions en­tou­rant le 150e an­ni­ver­saire du Ca­na­da pren­dront fin, la FCF or­ga­nise le Som­met na­tio­nal de la conser­va­tion pour ras­sem­bler des per­sonnes ayant une grande va­rié­té de points de vue sur la faune, com­pre­nant des groupes en­vi­ron­ne­men­taux, des chefs au­toch­tones, des or­ga­ni­sa­tions de chasse et pêche, des uni­ver­si­taires et des re­pré­sen­tants de l’in­dus­trie et du gou­ver­ne­ment, afin de re­cher­cher les ac­tions no­va­trices qui contri­bue­ront à bâ­tir un fu­tur pro­met­teur pour la conser­va­tion au Ca­na­da.

Au nom du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion, du per­son­nel et des sym­pa­thi­sants de la FCF par­tout au Ca­na­da, nous vous sou­hai­tons une très belle pé­riode des Fêtes.

À la fin des an­nées 1990, Parcs Ca­na­da m'avait en­voyé pho­to­gra­phier le plus sep­ten­trio­nal des parcs na­tio­naux, ce­lui de Qut­ti­nir­paaq, à la pointe nord le l'île El­les­mere. Un peu au large de la rive nord du parc se trouve la pe­tite île Ward Hunt. Cette étroite langue de terre de 3 km de lar­geur par 6 km de lon­quear est sou­vent le trem­plin de dé­part pour de­sé­quipes d'aven­tu­riers qui es­saient d'at­teindre le pôle Nord, en­core dis­tant de 720 km. Ward Hunt, comme la ma­jeure par­tie d'El­les­mere, est un dé­sert po­laire de roche et de glace, avec une vé­gé­ta­tion de toun­dra clair­se­mée. En ex­plo­rant cette île, j'ai fait un dé­cou­verte éton­nante : j'ai aper­çu un couple de labbes à longue queue (Ster­co­ra­rius lon­gi­cau­dus) cou­vant deux oeufs de cou­leur olive dans un nid en ca­vi­té à moins de 50 m du bord gla­cé de la ban­quise. Les lab­besà longue queue sont des oi­seaux ma­rins ap­pa­ren­tés aux goé­lands, mais avec un mode de vie beau­coup plus pré­da­teur, se nour­ris­sant de lem­mings, de pe­tits ou­seaux au nid, d'in­sectes et de pe­tis fruits, toutes créa­tures que étaient ab­sentes lors de mon court sé­jour dans l'île. Le nid des labbes se trou­vait à la la­ti­tude 83° 05’ 35,1” N. À ce jour, 20 ans plus tard, c'est le nid le plus sep­ten­trio­nal dont j'ai en­ten­du par­ler.

–Wayne Lynch

Rick J. Bates Di­rec­teur ad­mi­nis­tra­tif

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.