Dans la na­ture

Dé­cou­vrez quelques-uns des arbres em­blèmes pro­vin­ciaux et les es­pèces ani­males qu'ils font vivre.

Biosphere - - Dépêches -

LE THUYA GÉANT

(Co­lom­bie-Bri­tan­nique)

On trouve Thuya pli­ca­ta, ou cèdre de l’Ouest, le long de la côte de la C.-B. et sur le ver­sant oc­ci­den­tal des cor­dillères. Ces arbres aro­ma­tiques hé­bergent les oi­seaux qui ni­di­fient dans des ca­vi­tés comme le pic che­ve­lu, l’hi­ron­delle bi­co­lore et la mé­sange à dos mar­ron. En hi­ver, cer­taines de ces es­pèces migrent vers des cli­mats plus tem­pé­rés.

L’ÉPINETTE BLANCHE

(Ma­ni­to­ba)

Pi­cea glau­ca est l’arbre em­blème du Ma­ni­to­ba, mais est pré­sent dans les fo­rêts de tout le pays. Les porcs-épics passent l’hi­ver à se nour­rir de pousses d’arbres, dont l’écorce de jeunes épi­nettes. Quand les épi­nettes blanches ne nour­rissent pas les porcs-épics ou n’abritent pas d’autres ani­maux, on les re­trouve par­fois ri­che­ment dé­co­rées : on les ré­colte en ef­fet comme arbres de Noël.

LE SA­PIN BAUMIER

(Nou­veau-Bruns­wick)

Abies bal­sa­mea est une es­pèce du centre et de l’est du Ca­na­da. Les ai­guilles de cet arbre consti­tuent une source ali­men­taire im­por­tante pour les ori­gnaux en hi­ver, mais par­fois, les on­gu­lés ont trop d’ap­pé­tit — on leur at­tri­bue une di­mi­nu­tion de 11 % des fo­rêts du parc na­tio­nal des Hautes-Terres du Cap-Bre­ton, de sorte qu’on a de­man­dé de ré­duire leur nombre dans le parc. Les sa­pins sont évi­dem­ment aus­si des fa­vo­ris à Noël.

L’hi­ron­delle bi­co­lore

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.