SÉ­JOUR DE RÊVE EN ISRAËL

Decorhomme - - Sommaire - PAR OLI­VIER GA­GNON

Tout d’abord, sa­chez que le vol d’Air Ca­na­da à dé­part de To­ron­to pour Tel Aviv se fait sur un tout nou­veau Dream­li­ner de Boeing. Dé­fi­ni­ti­ve­ment à consi­dé­rer pour dé­bu­ter et ter­mi­ner le voyage dans le confort d’un ap­pa­reil high­tech qua­si­ment neuf.

TEL AVIV ET JAF­FA, LÀ OÙ L’OC­CI­DENT REN­CONTRE L’ORIENT

Si­tuée en plein centre de la côte mé­di­ter­ra­néenne du pays, Tel Aviv est la ville à vi­si­ter pour la ri­chesse de son night­life, pour son choix im­pres­sion­nant de bonnes tables et pour ses jo­lis hô­tels bou­tiques au bord de la mer. D’ailleurs, par­lant de celle-ci, vous y se­rez en quelques mi­nutes seule­ment, alors que la plu­part des hô­tels sont ins­tal­lés tout le long du grand bou­le­vard Ha Yar­kon qui longe les ki­lo­mètres de plage de sable fin.

Quelques grandes chaines in­ter­na­tio­nales ont pi­gnon sur rue dans le sec­teur ; ce­pen­dant, c’est vrai­ment du cô­té des pe­tites chaines lo­cales que vous de­vrez vous tour­ner pour rendre votre sé­jour en­core plus in­té­res­sant. La chaîne At­las, pré­sente dans plu­sieurs villes du pays, compte huit en­droits à Tel Aviv, tous uniques. De nom­breux avan­tages per­mettent à ces hô­tels de se dé­mar­quer, mais c’est sans au­cun doute le ser­vice et l’hos­pi­ta­li­té des équipes en place qui vous per­met­tront de dé­cro­cher de votre quo­ti­dien. Conseils per­son­na­li­sés, sacs prêts pour la plage, bou­teille d’eau, 5 à 7 quo­ti­dien (vin in­clus !), ser­vice aux chambres ; le client est au coeur des pré­oc­cu­pa­tions de la chaîne. Le dé­cor de bord de mer du Sha­lom Re­lax, à quelques mi­nutes de la plage Hil­ton, vaut le dé­tour, tout comme le dé­jeu­ner qu’on y sert chaque ma­tin. Qu’il s’agisse de ce­lui-ci ou du Mar­ket House, un peu plus au sud dans Jaf­fa, la qua­li­té et la va­rié­té des plats of­ferts en ma­ti­née dé­bous­sole les plus foo­dies. Fruits, noix, fro­mages, pois­sons, lab­neh, pâ­tis­se­ries – on risque même de vous par­ler de ces dé­jeu­ners lorsque vous di­rez à des ré­si­dents de la ville que vous sé­jour­nez dans un hô­tel de la chaîne.

Peut-être en avez-vous tou­jourrs tou­jours rê­vé rê­vé, ou ce­la vous est ap­pa­ru tout bon­ne­ment (un peu comme le vi­sage de Jé­sus sur une tranche de pain grillé, pour res­ter dans l’idée !) : Israël se­ra votre pro­chaine des­ti­na­tion voyage. Mal­gré les in­quié­tudes vé­hi­cu­lées dans les mé­dias qui s’avèrent in­exis­tantes ren­du sur place, ce pays pas plus vaste que la grande ré­gion de Mon­tréal ou presque vous fas­cine et vous in­trigue. Pour­quoi ne pas vous of­frir une im­mer­sion to­tale dans la culture juive, arabe et chré­tienne ? Dé­corHomme a com­pi­lé pour vous quel­que­sunes des meilleures adresses pour vivre la terre Sainte dans la plus pure tra­di­tion is­raé­lienne et en pro­fi­ter au maxi­mum.

Le tou­risme agroalimentaire est fort en Israël, si bien que plu­sieurs en­tre­prises vous pro­posent des tours gui­dés des prin­ci­paux mar­chés pu­blics ou des ex­pé­riences par­ti­cu­lières en lien avec la nour­ri­ture. C’est le cas de De­li­cious Is­rael, un blogue mis sur pied en 2011 par In­bal Baum, une avo­cate de New York Ci­ty dé­mé­na­gée à Tel Aviv en 2009 pour vivre de sa pas­sion. Plu­sieurs ven­dre­dis par an­née, elle or­ga­nise pour ses clients ve­nus des quatre coins du monde des re­pas du Shab­bat, cette cé­lé­bra­tion juive heb­do­ma­daire où par­tage, tra­di­tions et re­pos riment avec bon temps en fa­mille ou avec les amis. Dé­pay­se­ment ga­ran­ti !

Du cô­té des res­tos, le choix est vaste. Les pal­ma­rès de type Trip Ad­vi­sor se­ront vos meilleures res­sources, tout comme les concierges des hô­tels qui pour­ront vous ré­vé­ler leurs meilleures tables. Au bord de la mer, lais­sez-vous ten­ter par les der­nières pêches du Man­ta Ray, ou si­non, di­ri­gez­vous vers le Die­zen­goff Square pour faire l’es­sai de la cui­sine d’ins­pi­ra­tion magh­ré­bine de La Shuk. As­soyez-vous au bar – vous se­rez ser­vi comme si vous étiez à la mai­son, lit­té­ra­le­ment. Si vous êtes du genre à vous payer la traite en va­cances, faites une ré­ser­va­tion au chic et bran­ché Mes­sa. Dé­cor blanc im­ma­cu­lé, ser­vice au point, re­pas gas­tro­no­mique aux as­sem­blages re­cher­chés – vous en sor­ti­rez plus que sa­tis­fait !

À MOINS D’UNE HEURE DE TEL AVIV, IL Y A…

Il y a évi­dem­ment Jé­ru­sa­lem, cette ville mil­lé­naire. On y cô­toie tout le monde, on y goûte toutes les sa­veurs du Moyen-Orient. En plein coeur du centre-ville, à 20 mi­nutes à pied de la Vieille ville, le Ar­thur Ho­tel pro­pose une pe­tite oa­sis de paix à moins de 15 mi­nutes de marche d’un des plus sur­pre­nants mar­chés de la ville, Ma­hane Ye­hu­da. On y dé­guste des pâ­tis­se­ries, du hal­va, des fruits frais et on se sent comme si on fai­sait par­tie de la po­pu­la­tion lo­cale. À quelques pas du mar­ché, un pe­tit en­droit re­tient l’at­ten­tion des foo­dies de par­tout à tra­vers la pla­nète : Mach­neyu­da. Ce res­tau­rant de peut-être 50 places est une vé­ri­table at­trac­tion, tant pour son am­biance que pour son me­nu. Ne vous po­sez pas la ques­tion et pre­nez le me­nu dé­gus­ta­tion. On vous de­man­de­ra ce que vous ne vou­lez pas man­ger et le reste, le chef s’en oc­cupe. Se­lon l’ins­pi­ra­tion du mo­ment, vous pour­rez voir pas­ser à la table des plats de toutes les ori­gines. Si vous res­tez as­sez tard, ne vous sur­pre­nez pas si le par­ty s’ins­talle… Se­cret de voya­geur : faites tout pour vous ob­te­nir une place au bar pour dis­cu­ter avec le chef et gla­ner quelques bou­chées çà et là..!

Fi­na­le­ment, si l’en­vie de vi­si­ter le nord du pays pour y vivre la culture à sa­veur beau­coup plus arabe, ren­dez-vous du cô­té de Ak­ko. Non seule­ment vous vi­si­te­rez une ci­té en­fouie à moins de 10% dé­cou­verte aux vi­si­teurs, mais vous pour­rez ré­ser­ver une chambre au Efen­di Ho­tel. Cet an­cien pa­lais turc n’abrite que 12 chambres toutes plus luxueuses les unes que les autres ain­si qu’un bain turc vieux de près de 400 ans où on y pro­digue des soins avan­cés. Dif­fi­cile de dé­crire le chic et l’opu­lence du lieu – il faut le vivre. Tant qu’à être au bord de la mer, pro­fi­tez de la vue au Uri Bu­ri, le meilleur res­to du coin et ras­sa­siez votre en­vie de pois­son frais, qui est cui­si­né sous toutes ses formes. Sha­lom!

CE VOYAGE A ÉTÉ REN­DU POS­SIBLE GRÂCE AU SOU­TIEN DE CIJA-QUÉ­BEC, DU IS­RAEL MI­NIS­TRY OF TOU­RISM ET DES ÉTA­BLIS­SE­MENTS NOM­MÉS DANS CET AR­TICLE (À L’EX­CEP­TION D’AIR CA­NA­DA, DU EFEN­DI HO­TEL ET DE LA SHUK).

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.