CHE­VEUX TEN­DANCES 2017

Quelle coupe de che­veux adop­ter pour le prin­temps ? Vous êtes tou­jours nom­breux à de­man­der les nou­velles ten­dances en ma­tière de coif­fure mas­cu­line. Voi­ci donc ce qui vous at­tend cette sai­son.

Decorhomme - - Contents - PAR SÉ­BAS­TIEN THI­BERT

L'un­der­cu­test tou­jours Là De­puis plu­sieurs an­nées dé­jà, la coif­fure mas­cu­line a éri­gé l'un­der­cu­ten ten­dance ab­so­lue. Com­pre­nez par là une coupe très courte sur les cô­tés avec da­van­tage de lon­gueur sur le des­sus de la tête. Un style pas vrai­ment nou­veau puis­qu'il est ap­pa­ru dès les an­nées 1970 (avant de re­tom­ber dans l'ou­bli), mais il re­ve­nu de fa­çon très mar­quée à l'aube des an­nées 2010. Pour le prin­temps et l'été 2017, l'un­der­cut a tou­jours la cote, mais de fa­çon plus dis­crète. On évite les dif­fé­rences trop mar­quées entre les deux par­ties de la tête. La par­tie plus longue se fond un peu plus dans la par­tie plus courte de votre che­ve­lure.

La coupe mi-Longue, Le must

Là en­core, la ten­dance n'est pas nou­velle. Mais elle se confirme cette année. Les hommes aux che­veux mi-longs peuvent jouer la carte rebelle ou ro­man­tique, au choix. Pour par­faire le look, on as­so­cie cette coupe à une barbe de trois jours dans le se­cond cas et plus four­nie dans le pre­mier. L'avan­tage de la coupe mi-longue est qu'elle ne né­ces­site pas for­cé­ment de coif­fage par­ti­cu­lier : on laisse les che­veux suivre leur mou­ve­ment na­tu­rel… et on n'hé­site pas à se pas­ser la main de­dans ré­gu­liè­re­ment pour se la jouer beau mec!

as­su­mez vos che­veux fri­sés ! Les che­veux fri­sés sont de plus en plus ap­pré­ciés. Qu'ils soient très bou­clés ou lé­gè­re­ment on­du­lés, leur as­pect na­tu­rel est là aus­si un atout. opé­ra­tion sé­duc­tion ré­tro

Une pe­tite raie sur le cô­té, des che­veux go­mi­nés pla­qués vers l'ar­rière : même si le style semble da­van­tage des­ti­né à la sai­son au­tomne-hi­ver, il semble en­core avoir son mot à dire cet été. Cette coupe de che­veux est à re­com­man­der aux hommes qui ont les che­veux fins et raides, no­tam­ment. À no­ter que la coupe ré­tro peut aus­si se com­bi­ner avec l'un­der­cut évo­qué plus tôt. Et, dans ce cas pré­cis, il faut mar­quer la dif­fé­rence entre les cô­tés et le des­sus de la tête – oui, on a dit l'in­verse tout à l'heure (rires).

Le re­tour du crane ra­sé...

C'est sur­tout lors des dé­fi­lés de mode eu­ro­péens que l'on a pu aper­ce­voir le re­tour de cette ten­dance. Mais at­ten­tion ! On ne parle pas d'un crane ra­sé à la Dwayne John­son ou Vin Die­sel, plu­tôt d'une coupe très très courte. Le gros avan­tage ? Au­cun temps per­du à se coif­fer le ma­tin. Le prin­ci­pal in­con­vé­nient ? Il faut tondre sou­vent !

...et des che­veux dé­coLo­rés

On croyait cette ten­dance ré­ser­vée aux an­nées 1990. Pour­tant, cer­tains es­saient de la re­mettre au goût du jour. Les che­veux blonds per­oxy­dés pour­raient bien ré­ap­pa­raître sur les plages cet été, que ce soit uni­que­ment sur les pointes ou sur l'en­semble de la che­ve­lure. Un style à dé­con­seiller tou­te­fois aux moins jeunes d'entre vous !

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.