UN SOLARIUM POUR PROLONGER L’ÉTÉ?

Decorhomme - - Sommaire - PAR CARL MAYER

L'été, l'été, en­core l'été! Il ar­rive trop tard et il part trop tôt. Si vous sou­hai­tez, comme plu­sieurs, prolonger les joies du temps chaud, voi­ci le moyen idéal : un solarium. Le solarium de 3 ou 4 sai­sons offre plu­sieurs avan­tages se­lon le type : aug­men­ta­tion de la va­leur de re­vente de votre mai­son, agrandissement, ap­port de cha­leur pas­sif, coin bu­reau ou dé­tente iso­lé et sur­plus de bonne hu­meur! 4 SAI­SONS : Ce solarium est uti­li­sé toute l'an­née. Sa com­po­si­tion et sa consom­ma­tion d'éner­gie, entre autres, font de ce type le plus cher des 2 prin­ci­paux. En ef­fet, la tem­pé­ra­ture doit y être constam­ment contrô­lée et sa struc­ture d'alu­mi­nium doit être pour­vue d'une bar­rière ther­mique et d'un vi­trage double trem­pé (le même que pour des fe­nêtres éco­éner­gé­tiques qui sont for­te­ment re­com­men­dées pour une vé­ran­da 4 sai­sons). Les fon­da­tions doivent être bien so­lides, sur pilotis ou sur pi­liers de bé­ton, puisque la struc­ture est plus lourde. Ce type de solarium de­mande une ven­ti­la­tion, une iso­la­tion et un chauf­fage ef­fi­caces pour évi­ter les cou­rants d'air froid et la conden­sa­tion. À no­ter que les vé­ran­das chauf­fées 4 sai­sons sont consi­dé­rées comme des ex­ten­sions de la mai­son. Il est im­por­tant de vé­ri­fier les normes qui s'ap­pliquent dans votre mu­ni­ci­pa­li­té à cet ef­fet avant d'en­tre­prendre les tra­vaux.

3 SAI­SONS : Ce type de solarium est moins cher. Les fe­nêtres en verre simple (mais trem­pé) sont suf­fi­santes et la struc­ture est plus lé­gère. Bien que non chauf­fé l'hi­ver, ce solarium peut très bien ser­vir toute l'an­née comme pièce de ran­ge­ment ou comme en­trée sup­plé­men­taire. Il peut être construit sur sa terrasse et il est tout de même uti­li­sable de mars à dé­cembre. Il s'agit d'une bonne par­tie de l'an­née, après tout! ORIEN­TA­TION DU SOLARIUM Por­tez tou­te­fois une at­ten­tion par­ti­cu­lière à l'orien­ta­tion de votre vé­ran­da (ou du pa­tio sur le­quel vous dé­si­rez la constru- ire) : se­lon sa po­si­tion, l'ac­cu­mu­la­tion de la cha­leur et l'en­so­leille­ment va­rient énor­mé­ment. Un solarium si­tué au Nord re­ce­vra beau­coup moins d'heures d'en­so­leille­ment, ce qui re­quer­ra une meilleure iso­la­tion et plus d'éner­gie en chauf­fage. Pour un solarium au Sud, l'ef­fet in­verse se pro­dui­ra et il ne s'agit pas né­ces­sai­re­ment d'un avan­tage : sans ven­ti­la­tion et ou­ver­tures adé­quates, la cha­leur risque d'être étouf­fante en été.

Les meilleures orien­ta­tions sont donc l'Est et l'Ouest, se­lon le mo­ment de la jour­née où vous sou­hai­tez pro­fi­ter du so­leil. BE­SOIN D’IDÉES, DE CONSEILS OU D’UNE SOUMISSION POUR UN PRO­JET DE SOLARIUM? CONTACTEZ L’ÉQUIPE DE ZYTCO AU 1-800 361-9232 OU VI­SI­TEZ LE SITE WWW.ZYTKO.COM

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.