QUE PRÉVOYEZ-VOUS RÉNIVER?

Que ce soit pour préserver ou aug­men­ter la va­leur de votre pro­prié­té pro­prié­té, pour éco­no­mi­ser sur les frais d'éner­gie ou pour amé­lio­rer votre qua­li­té de vie, toutes les rai­sons sont bonnes pour vou­loir rénover. Et sou­vent, la sai­son es­ti­vale s'annonce u

Decorhomme - - Sommaire - PAR SÉ­BAS­TIEN THIBERT

Sa­chez que la rénovation est un im­por­tant mo­teur éco­no­mique du mar­ché de l'ha­bi­ta­tion. Il se dé­pense 1,5 fois plus d'argent en rénovations qu'en construc­tions neuves au Qué­bec. Si les condi­tions de mar­ché as­so­ciées à une hausse de prix des mai­sons fai­saient en sorte que les rénovations ajou­taient beau­coup de la va­leur à la pro­prié­té, les condi­tions de mar­ché sont main­te­nant dif­fé­rentes. S'il y a ré­cu­pé­ra­tion d'une par­tie — par­fois — du mon­tant in­ves­ti à la re­vente, le re­tour sur l'in­ves­tis­se­ment va­ri se­lon les tra­vaux ef­fec­tués. C'est bien de rénover pour ré­cu­pé­rer en va­leur à la re­vente, mais il est tout aus­si im­por­tant de pen­ser à créer de la va­leur d'usage pour sa pro­prié­té et ré­pondre à vos be­soins comme oc­cu­pants, par exemple en ef­fec­tuant des tra­vaux d'iso­la­tion pour amé­lio­rer le confort et ré­duire les dé­penses en éner­gie. Lors du choix de rénovations, il faut gar­der en tête que le re­tour sur in­ves­tis­se­ment dé­pend de l'âge de la mai­son, de son em­pla­ce­ment et de la tranche de prix dans la­quelle elle se si­tue. N'ou­bliez pas non plus de consi­dé­rer l'état du mar­ché avant d'in­ves­tir dans le but prin­ci­pal de ré­cu­pé­rer à la re­vente!

PEINTURER OU RÉNOVER CUI­SINE ET SALLE DE BAIN: DES CHOIX JUDICIEUX

C'est bien connu, cui­si­ner et re­ce­voir gagnent en po­pu­la­ri­té. Donc, si votre cui­sine a be­soin d'amour, c'est sans doute une bonne idée de pen­ser la re­nip­per, tout comme la pein­ture re­do­ne­ra vie à votre in­té­rieur dé­fraî­chi. Vous, trou­vez, ci-joint, les 9 choix de rénovations les plus po­pu­laires avec le re­tour moyen es­ti­més sur in­ves­tis­se­ment se­lon plu­sieurs ex­perts.

AMÉLIORATIONS EX­TÉ­RIEURES : FAITES-LE D’ABORD POUR VOUS!

Si vous rê­vez d'une pis­cine pour les mois les plus chauds, sa­chez tout de même qu'il ne s'agit pas d'un in­ves­tis­se­ment qui aug­men­te­ra la va­leur de votre mai­son. Au contraire, en plus de perdre de la va­leur avec le temps, elle re­pré­sente des frais et du temps d'en­tre­tien. De plus, ces der­niers élé­ments pour­raient rendre ré­ti­cents de fu­turs ache­teurs.

LES GRANDES TEN­DANCES EN RÉNOVATION CES TEMPS-CI :

• Agrandissement : qu'il s'agisse d'un deuxième étage ou d'unn solarium/ ver­rière ajou­té à la mai­son, les pro­prié­taires dé­si­rent plus d'es­pace de vie.

• Parement ex­té­rieur : voi­là une fa­çon ef­fi­cace de chan­ger l'as­pect dé­fraî­chi d'une mai­son vieillis­sante. Le re­vê­te­ment ex­té­rieur a un ef­fet vi­suel consi­dé­rable pour les ache­teurs po­ten­tiels.

• Portes et fe­nêtres : pour amé­lio­rer son confort, mais aus­si pour éco­no­mi­ser sur les frais d'éner­gie.

• Cui­sine et salle de bain : pour la ré­cu­pé­ra­tion de la va­leur à la re­vente, mais aus­si pour le confort!

No­tons aus­si que l'ou­ver­ture des pièces pour en faire des aires ou­vertes est tou­jours très po­pu­laire. Un bé­mol par contre : ces mo­di­fi­ca­tions pour­rait dans cer­tains cas avoir ten­dance à faire bais­ser la va­leur de la mai­son, puis­qu'elles ré­duisent le nombre de pièces dis­po­nibles pour une par­tie des ache­teurs po­ten­tiels.

Les rénovations éco­lo­giques ou vertes de­meurent mal­heu­reu­se­ment mar­gi­nales et ne peuvent pour le mo­ment être re­te­nues comme ten­dances dans le mar­ché. Pour­tant, bien que les choix éco­lo­giques puissent pa­raître plus coû­teux à l'achat, ils comportent plu­sieurs avan­tages, et leur re­tour sur in­ves­tis­se­ment est consi­dé­rable.

PEN­SER AU LONG TERME

Lorsque vient de temps de rénover, il est re­com­man­dé de pen­ser à plus long terme. Avec une po­pu­la­tion vieillis­sante, plus en san­té et plus for­tu­née que la pré­cé­dente, il y a fort à pa­rier que les fu­turs re­trai­tés vou­dront de­meu­rer le plus long­temps pos­sible à do­mi­cile. Pour­quoi ne pas pré­voir des rénovations qui tien­dront compte de ce­la et qui pour­ront vous ac­com­mo­der dans le fu­tur? Alors, vos choix de rénovations sont faits ?

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.