FA­ÇONS DE PERDRE DE LA GRAISSE PLUS RA­PI­DE­MENT

Réin­ven­tez vos séances de car­dio grâce à ces six as­tuces pour vous ai­der à perdre du poids et de la graisse su­per­flue plus ra­pi­de­ment

Decorhomme - - Sommaire - PAR SÉ­BAS­TIEN THI­BERT

Vous vou­lez perdre de la graisse plus ra­pi­de­ment ? Voi­ci quelques très bons conseils pour vous. Le car­dio est la pierre an­gu­laire de tous les bons plans pour perdre du poids, en par­ti­cu­lier pour les en­traî­ne­ments de hautes in­ten­si­tés dans les­quels vous al­ter­nez entre pé­riodes d’ef­fort maxi­mum ab­so­lu et brèves pé­riodes de ré­cu­pé­ra­tion.

Pour vous ai­der à faire en sorte que ces sprints soient aus­si ef­fi­caces que pos­sible, voi­ci les meilleures as­tuces pour brû­ler de la graisse de Phil Camp­bell, ex­pert des en­traî­ne­ments par in­ter­valles et au­teur de Rea­dy, Set, Go! Fit­ness.

1 – ÉCHAUF­FE­MENT

Vous de­vez aug­men­ter votre rythme car­diaque pro­gres­si­ve­ment. Con­cen­trez-vous sur les muscles larges comme les muscles is­chio-jam­biers et les qua­dri­ceps. Es­sayez de faire des cercles avec vos che­villes, avec vos ge­noux et des éti­re­ments lé­gers des hanches. Ces mou­ve­ments pré­parent vos muscles et vos li­ga­ments à tra­vailler plus ra­pi­de­ment.

2 – CHRONOMÉTREZ VOS SPRINTS

La clé, c’est d’être com­plè­te­ment es­souf­flé en 30 se­condes ou moins, dé­clare-t-il. Si vous êtes sur un ta­pis de course [ou sur un vé­lo d’ap­par­te­ment], com­men­cez à sprin­ter lorsque la ma­chine ac­cé­lère. Lors­qu’elle at­teint sa vi­tesse maxi­male, don­nez tout pen­dant 30 se­condes. Ra­len­tis­sez en­suite et al­lez dou­ce­ment pen­dant 90 se­condes pour ré­cu­pé­rer ». Si vous cou­rez en ex­té­rieur, es­sayez de cou­rir en­vi­ron 60 mètres (en­vi­ron un pâ­té de mai­son) aus­si ra­pi­de­ment que pos­sible. Mar­chez dou­ce­ment pen­dant 90 se­condes pour ré­cu­pé­rer puis re­com­men­cez à cou­rir.

3 – TE­NEZ-VOUS DROIT

Presque toutes les per­sonnes qui s’en­traînent sur une ma­chine car­dio se penchent vers l’avant. Le centre de gra­vi­té vous tire vers l’avant, ce qui rend l’ef­fort un peu plus simple. « Si vous res­tez droit pen­dant vos sprints, l’in­ten­si­té se concentre sur vos muscles pen­dant toute la du­rée de l’en­traî­ne­ment.

4 – PRE­NEZ VOTRE TEMPS POUR RÉ­CU­PÉ­RER

Ne vous pré­ci­pi­tez pas pour faire le pro­chain exer­cice avant d’être prêt à le réa­li­ser. Votre corps brûle plus de ca­lo­ries lors­qu’il est for­cé à pas­ser d’un état de re­pos à un état d’ac­ti­vi­té to­tal et c’est dif­fi­cile si vous vous pré­ci­pi­tez. Même si vous avez l’im­pres­sion que vous pou­vez vous y re­mettre après seule­ment 30 se­condes, il vaut tou­jours mieux at­tendre une mi­nute de plus puis re­pous­ser en­core plus vos li­mites.

5 – AL­LEZ-Y PRO­GRES­SI­VE­MENT EN EX­TÉ­RIEUR

Lorsque vous cou­rez en ex­té­rieur, com­men­cez à 50 % de votre vi­tesse maxi­male lors de votre pre­mier in­ter­valle. Mon­tez jus­qu’à 60% ou 70% de votre vi­tesse maxi­male pour le pro­chain, etc. ». Pous­sez votre corps aus­si loin que pos­sible au fil de l’en­traî­ne­ment.

6 – CON­CEN­TREZ-VOUS SUR L’IN­TEN­SI­TÉ

Vous ne de­vez ja­mais avoir l’im­pres­sion d’être obli­gé de faire deux in­ter­valles au­jourd’hui, trois la pro­chaine fois que vous vous en­traî­nez et quatre la fois d’après. L’in­ten­si­té gé­né­rale des in­ter­valles que vous réa­li­sez est plus im­por­tante que le nombre d’in­ter­valles que vous réa­li­sez lors d’une séance d’en­traî­ne­ments.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.