LES NOU­VEAU­TÉS DYSON, LE CYCLONE V10 ET LE PURE CO­OL LINK

Decorhomme - - Sommaire - WWW.DYSONCANADA.CA PAR ÉTIENNE DUTIL

LE CYCLONE V10

Le Dyson Cyclone V10 vient com­plé­ter une gamme dé­jà très per­for­mante. Le fa­bri­cant a do­té ce mo­dèle de ca­rac­té­ris­tiques tech­niques qui pro­mettent une ef­fi­ca­ci­té sans pré­cé­dent. Par rap­port au pré­cé­dent haut de gamme V8, le Dyson Cyclone V10 gagne en puis­sance avec un mo­teur tour­nant à 2000 tours/mi­nute. Pour op­ti­mi­ser son fonc­tion­ne­ment, Dyson a opté pour une nou­velle dis­po­si­tion axiale qui promet d'of­frir une as­pi­ra­tion maxi­male. Dyson af­firme d'ailleurs que son as­pi­ra­teur offre la ca­pa­ci­té d'as­pi­ra­tion la plus puis­sante de la ca­té­go­rie. Le ma­té­riau uti­li­sé pour la concep­tion du mo­teur a aus­si chan­gé puis­qu'il est main­te­nant en cé­ra­mique. En­fin il est plus lé­ger que ce­lui de son pré­dé­ces­seur, ce qui per­met de conser­ver un poids gé­né­ral de l'as­pi­ra­teur tour­nant au­tour de 2,5 kg. Le Dyson Cyclone V10 re­prend le sys­tème ex­clu­sif de vi­dage sim­pli­fié et hy­gié­nique tant ap­pré­cié, mais aus­si la fa­cul­té de se trans­for­mer en un tour de main en as­pi­ra­teur à main. Le sys­tème de fil­tra­tion bre­ve­té cap­ture 97,3 % des par­ti­cules, ce qui per­met de pu­ri­fier l'air que vous respirez. On re­trouve aus­si le très pra­tique sys­tème de fixa­tion mu­rale qui ré­duit dras­ti­que­ment l'en­com­bre­ment grâce à la sta­tion four­nie. L’autonomie est très confor­table puisque le Dyson Cyclone V10 tient pas moins de 60 mi­nutes. Poils d'ani­maux, pous­sière in­crus­tée, coins dif­fi­ci­le­ment ac­ces­sibles, rien ne fait peur au Dyson V10 !

LE PURE CO­OL LINK

Vous connais­sez les ven­ti­la­teurs Dyson Air Multiplier, sans hé­lice ap­pa­rente, qui dé­placent l’air am­biant avec un an­neau dans le­quel on peut pas­ser sa main sans dan­ger ? Le mo­dèle Pure Co­ol Link ven­tile, mais c’est aus­si un pu­ri­fi­ca­teur d’air qui ré­pond aux normes HEPA, qui filtre 99,97 % des par­ti­cules am­biantes. De quoi se ra­fraî­chir et di­mi­nuer les symp­tômes de ses al­ler­gies. Touche tech­no, l’ap­pa­reil peut se connec­ter à In­ter­net et être contrô­lé par une ap­pli­ca­tion, sans avoir à cher­cher la jo­lie té­lé­com­mande qui est ai­man­tée et peut être po­sée sur le des­sus du cer­ceau. L’ap­pli­ca­tion per­met aus­si de voir la qua­li­té de l’air am­biant et d’ac­ti­ver un mode au­to­ma­tique qui s’ac­tive quand la quan­ti­té de par­ti­cules dans l’air dé­passe un cer­tain seuil. On peut aus­si dé­mar­rer le pu­ri­fi­ca­teur un peu avant d’ar­ri­ver au bu­reau ou à la mai­son. Pour qu’il reste ef­fi­cace, on sug­gère de rem­pla­cer le filtre Pure Co­ol (en­vi­ron 100$) toutes les 4300 heures d’uti­li­sa­tion, temps qui est cal­cu­lé par l’ap­pli­ca­tion. La base du ven­ti­la­teur est suf­fi­sam­ment haute (c’est là que se cache le ven­ti­la­teur!) et on peut la dé­pla­cer pour di­ri­ger le jet d’air frais un peu plus haut ou plus bas. C’est donc un com­bo ven­ti­la­teur et pu­ri­fi­ca­teur d’air connec­té, ef­fi­cace, et re­la­ti­ve­ment silencieux… À près de 500$, il s’adresse à ceux pour qui le confort prime sur le prix!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.