TOUTES LES FIER­TÉS SOUS UN MÊME TOIT

LA MAI­SON DE LA FIER­TÉ CA­NA­DA MON­TRÉAL 2017

Fugues - - Culturel - ÉTIENNE DUTIL

Fier­té Ca­na­da Mon­tréal 2017 se­ra le pre­mier fes­ti­val na­tio­nal de la Fier­té de notre his­toire. Il re­grou­pe­ra toutes les Fier­tés de l’en­semble du pays, qui en compte près de 92. Fier­té Mon­tréal leur a don­né ren­dez-vous à la Mai­son de la Fier­té, un grand pa­villon au coeur du parc des Fau­bourgs.

« Lieu de ras­sem­ble­ment, la Mai­son de la Fier­té se veut avant tout un lieu de ren­contre et de par­tage; un lieu pour faire connaître ce qui se fait ailleurs en termes d’or­ga­ni­sa­tion de la Fier­té et comment les pro­mou­voir dans d’autres villes du Ca­na­da, ex­plique JeanF­ran­çois B. Guè­vre­mont, di­rec­teur de la pro­gram­ma­tion et des res­sources hu­maines. Un vaste cha­pi­teau de 40 x 60 pieds pour­ra ac­cueillir près de 500 per­sonnes aux ac­ti­vi­tés ou­vertes au pu­blic, sauf lors d’évè­ne­ments plus cor­po­ra­tifs comme, par exemple, les fes­ti­vi­tés du pre­mier tour­noi spor­tif de Fier­té Mon­tréal. Les vi­si­teurs y trou­ve­ront une ex­po­si­tion per­ma­nente de tous les dra­peaux de la com­mu­nau­té, des trans aux ours, des cuirs aux les­biennes, des gais aux in­ter­sexuels, des bi­sexuels aux bi-spi­ri­tuels, etc., pré­cise Jean-Fran­çois B. Gue­vre­mont. Une autre ex­po­si­tion met­tra de l’avant le mou­ve­ment des quelques 92 fier­tés ca­na­diennes avec des pho­tos et des faits saillants.»

Pla­ni­fier les confron­ta­tions rhé­to­riques… et acous­tiques

Char­gée de la pro­gram­ma­tion de la Mai­son de la Fier­té, la te­nan­cière du lieu ne se­ra ni plus ni moins que Hea­ther Hay, la pré­si­dente de Fier­té Ca­na­da, qui ac­cueille­ra le pu­blic pen­dant les heures d’ou­ver­ture de la Mai­son de la Fier­té, entre 12h et 20h, soit en même temps que l’es­pace gour­mand du parc des Fau­bourgs. Une ma­nière plai­sante de par­ta­ger son temps de lunch. Ate­liers, confé­rences, dé­bats, spec­tacles, tri­bunes, ex­po­sés, ac­ti­vi­tés so­ciales, etc., plu­sieurs per­son­na­li­tés in­ter­vien­dront pour étof­fer ces mo­ments ins­truc­tifs. Afin d’évi­ter toute confron­ta­tion entre les porte-voix et les es­sais de sons, «nous éta­blis­sons un ho­raire pré­cis pour jon­gler entre les DJs, les spec­tacles et les confé­ren­ciers, pré­cise Jean-Fran­çois. Cette pro­gram­ma­tion se­ra donc pla­ni­fiée en fonc­tion des ba­lances de sons et des ré­pé­ti­tions tech­niques du parc des Fau­bourgs afin de ne pas nuire aux in­ter­ven­tions et aux dé­bats or­ga­ni­sés par la Mai­son de la Fier­té.

La Fier­té, tous les jours

Sous ré­serve de mo­di­fi­ca­tions à la der­nière minute se­lon la pro­gram­ma­tion, no­tez que la Mai­son de la Fier­té se­ra ou­verte les sa­me­di 12 et mar­di 15 août de 12h à 23h; les di­manche 13, mer­cre­di 16, ven­dre­di 18 et sa­me­di 19 août de 12h à 17h; le lun­di 14 août de 12h à 20h, le jeu­di 17 août de 18h à 23h et le di­manche 20 août de 13h à 23h. Quoi­qu’il en soit, l’ho­raire quo­ti­dien de la Mai­son de la Fier­té se­ra af­fi­ché sur le site web de Fier­té Mon­tréal dès la fin juillet, ain­si que sur les lieux pen­dant la Fier­té, avec les mises à jour qui s’im­po­se­ront.

MAI­SON DE LA FIER­TÉ, Parc des Faubourg, du 12 au 20 août. En­trée gra­tuite.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.