L’AUTRE CIEL

Fugues - - À Lire -

Par l’en­tre­mise d’une oeuvre ré­so­lu­ment dis­tincte, Da­vid Mé­nard nous pro­pose qua­torze ta­bleaux axés sur un per­son­nage au nom em­blé­ma­tique: Ma­rie-Ma­de­leine. Tel son ho­mo­nyme bi­blique, cette der­nière re­cherche la trans­for­ma­tion, de­ve­nir ce qui est en­foui au plus pro­fond d’elle-même et qui cherche à s’af­fran­chir d’un corps trom­peur. Trom­peur, en ef­fet, puisque Ma­rie-Ma­de­leine ha­bite un corps mas­cu­lin et se vend à qui veut bien afin de fi­nan­cer l’in­ter­ven­tion chi­rur­gi­cale qui lui per­met­tra de (re)naître. Bien évi­dem­ment, le pa­ral­lèle bi­blique ne se li­mite pas qu’au seul nom ou à la pro­fes­sion puisque le nombre de ta­bleaux est en re­la­tion di­recte avec le che­min de croix de la tra­di­tion ca­tho­lique qui évoque les mo­ments par­ti­cu­liers me­nant à la mise en terre de Jé­sus (ici le corps mas­cu­lin). Qua­torze ta­bleaux, qua­torze étapes pour tendre à la ré­sur­rec­tion: at­teindre une cor­res­pon­dance entre l’es­prit et l’en­ve­loppe char­nelle. On pour­rait craindre que le stra­ta­gème lit­té­raire soit un peu lourd, mais l’au­teur pro­pose, au contraire, une écri­ture éton­nam­ment dé­li­cate et ly­rique, aux fron­tières de la prose et de la poé­sie. Phy­si­que­ment pré­sen­té sous la forme d’ins­tan­ta­nés, chaque phrase consti­tue un état d’âme, une res­pi­ra­tion de Ma­rie-Ma­de­leine qui nous fait mieux pé­né­trer son par­cours qu’il s’agisse de ses clients, ses consoeurs, ses craintes, ses dou­leurs ou ses es­poirs. Dif­fi­cile, si­non im­pos­sible, de ne pas plon­ger à la ren­contre de cette der­nière! «La peur l’en­va­hit, elle ne sa­vait plus si elle vou­lait al­ler jus­qu’au bout / elle dit au doc­teur qu’elle pré­fé­rait mou­rir / sauf qu’elle meurt de­puis trop long­temps dé­jà » ! BE­NOIT MIGNEAULT L’AUTRE CIEL / Da­vid Mé­nard. Sud­bu­ry: Prise de pa­role, 2017. 123p.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.