UN FES­TI­VAL SOUS LE THÈME DE L’HAR­MO­NIE

Fugues - - Sommaire - CARTLIER LO­GAN

C’est dans une am­biance fes­tive que s’est dé­rou­lée la 12e édi­tion du fes­ti­val Fier­té Montréal. Une édi­tion re­mar­quable où les fes­ti­va­liers.ères ont par­ti­ci­pé en très grand nombre aux plus de 150 ac­ti­vi­tés or­ga­ni­sées dans le cadre du plus grand rassemblement des per­sonnes de la di­ver­si­té sexuelle et de genre (DSG) de la fran­co­pho­nie et du Ca­na­da.

Alors qu’une étude d’acha­lan­dage a été com­man­dée et que ses ré­sul­tats se­ront dif­fu­sés pro­chai­ne­ment, le co­mi­té or­ga­ni­sa­teur du fes­ti­val Fier­té Montréal a fiè­re­ment an­non­cé que le grand dé­fi­lé et le T-Dance du 19 août ont sur­pas­sé tous les re­cords de par­ti­ci­pa­tion et d’acha­lan­dage. Le dé­fi­lé de la Fier­té 2018 a ras­sem­blé plus de 9 000 mar­cheurs et une foule record, alors que le T-Dance et la soi­rée Drag Su­pers­tars te­nus au parc des Faubourgs ont de toute évi­dence été ceux dont l’acha­lan­dage a été le plus im­por­tant. Les chiffres of­fi­ciels se­ront dévoilés pro­chai­ne­ment. Sans re­ve­nir spé­ci­fi­que­ment sur cha­cun des évé­ne­ments, il faut no­ter l’ef­fort de Fier­té Montréal de ra­tis­ser large avec sa pro­gram­ma­tion of­fi­cielle, qui a don­né de la vi­si­bi­li­té à une grande di­ver­si­té de styles mu­si­caux et de genres, mais aus­si avec deux scènes qui se com­plé­taient as­sez bien. Une scène ex­té­rieure mieux si­tuée pour les spec­ta­teurs et une scène in­té­rieure of­frant une ex­pé­rience plus in­ti­miste. Les ar­ti­sans lo­caux ont cô­toyé les ve­dettes in­ter­na­tio­nales, par­fois sur la même scène.

POUR 2019 ET... 2023

En 2019, le fes­ti­val Fier­té Montréal se dé­rou­le­ra en­core une fois sur 11 jours de cé­lé­bra­tions, du 8 au 18 août, sous la thé­ma­tique du vio­let, cou­leur du dra­peau arc-en-ciel sym­bo­li­sant l’es­prit. Res­tez à l’af­fût pour tous les dé­tails de cette prochaine édi­tion qui se­ra en­core sy­no­nyme de cé­lé­bra­tions de la di­ver­si­té sexuelle et de genre et de re­ven­di­ca­tions pour ses com­mu­nau­tés! Alors que le co­mi­té or­ga­ni­sa­teur s’af­faire déjà à l’or­ga­ni­sa­tion de la prochaine édi­tion du fes­ti­val Fier­té Montréal, il ajoute cette an­née une tâche à sa pla­ni­fi­ca­tion. Le fes­ti­val Fier­té Montréal dé­po­se­ra pro­chai­ne­ment la can­di­da­ture de Montréal comme ville hô­tesse du WorldP­ride 2023! Ce plus grand rassemblement mon­dial de la di­ver­si­té sexuelle et de genre, si te­nu à Montréal, se­ra cer­tai­ne­ment le plus grand fes­ti­val, tout type confon­du, au Ca­na­da en 2023! En confé­rence de presse avant le dé­fi­lé, la mai­resse, Va­lé­rie Plante s’est en­ga­gée à sou­te­nir cette can­di­da­ture et a sol­li­ci­té le sou­tien des deux autres pa­liers de gou­ver­ne­ment.

FIER­TÉ MONTRÉAL A DÉ­VOI­LÉ LES DEUX RÉ­CI­PIEN­DAIRES 2018 DU PRIX CLAUDE-TOU­RAN­GEAU, RE­MIS UNE FOIS L’AN À UNE PER­SONNE OU UN OR­GA­NISME EN RE­CON­NAIS­SANCE DE SON AP­PORT À LA LUTTE CONTRE LE VIH/SI­DA ET LA SÉ­RO­PHO­BIE. CE SONT LA PRO­FES­SEURE À L’ÉCOLE DU TRA­VAIL SO­CIAL ET À L’INS­TI­TUT DE RE­CHERCHES ET D’ÉTUDES FÉ­MI­NISTES DE L’UQÀM, #3 MA­RIA NENGEH MENSAH ET #7 RYAN ONG PALAO, DRAG QUEEN CA­LI­FOR­NIENNE DONT LE NOM DE SCÈNE EST ONGINA, QUI ONT ÉTÉ HO­NO­RÉES CETTE AN­NÉE.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.