Mar­cel Gro­leau sol­li­ci­te­ra un 4e man­dat

La Terre de chez nous - - LA UNE - THIER­RY LA­RI­VIÈRE tla­ri­viere@ la­terre.ca

Le pré­sident de l’Union des pro­duc­teurs agri­coles (UPA), Mar­cel Gro­leau, sol­li­ci­te­ra un 4e man­dat consé­cu­tif à la pré­si­dence de l’or­ga­ni­sa­tion. Il oc­cupe ce poste de­puis 2011 après avoir été pré­sident de la Fé­dé­ra­tion des pro­duc­teurs de lait du Qué­bec de 2004 à 2011.

Mar­cel Gro­leau es­time que les deux pro­chaines an­nées se­ront « as­sez mou­ve­men­tées ». En ef­fet, il y au­ra deux po­li­tiques ali­men­taires en pré­pa­ra­tion, les élec­tions de 2018 et de 2019 et la re­né­go­cia­tion de l’Ac­cord de libre-échange nord-amé­ri­cain (ALENA). Le pré­sident de l’UPA s’ap­puie sur son ex­pé­rience pour sou­te­nir sa can­di­da­ture dans ce contexte. « Après six ans, j’ai construit un ré­seau de contacts et je suis plus à l’aise avec cha­cun des sec­teurs de pro­duc­tion », ex­plique Mar­cel Gro­leau. Il ajoute avoir vou­lu cla­ri­fier ses in­ten­tions dès main­te­nant après avoir été in­ter­ro­gé par plu­sieurs per­sonnes sur sa dé­ci­sion de se re­pré­sen­ter ou non comme pré­sident. Trois prio­ri­tés En en­tre­vue à La Terre, Mar­cel Gro­leau men­tionne qu’il s’est fixé trois prio­ri­tés pour son nou­veau man­dat s’il est ré­élu au Congrès de dé­cembre. Pre­miè­re­ment, il sou­haite mettre en place de meilleurs pro­grammes de ges­tion des risques en agri­cul­ture. « J’es­père qu’on puisse mettre en oeuvre plu­sieurs des re­com­man­da­tions du co­mi­té de tra­vail sur la sé­cu­ri­té du re­ve­nu », ex­plique Mar­cel Gro­leau. Deuxiè­me­ment, il sou­haite que la re­né­go­cia­tion de l’ALENA per­mette de main­te­nir une ges­tion de l’offre « ef­fi­cace et fonc­tion­nelle », tout en ou­vrant des mar­chés pour d’autres pro­duc­tions. Fi­na­le­ment, l’ob­jec­tif de faire croître de 30 % la pro­duc­tion agri­cole du Qué­bec en 10 ans, ba­sé sur une étude d’ÉcoRes­sources, est ju­gé réa­liste. « J’y crois réel­le­ment, à ce 30 % », af­firme Mar­cel Gro­leau, ajou­tant que ce­la dé­pend no­tam­ment du suc­cès de ses deux pre­miers ob­jec­tifs.

L’élec­tion est pré­vue au pro­chain Congrès de l’UPA de dé­cembre. Il est trop tôt pour dire si d’autres can­di­dats se pré­sen­te­ront éga­le­ment en vue d’oc­cu­per le même poste puisque la pé­riode de mise en can­di­da­ture se ter­mine au dé­but de no­vembre.

Mar­cel Gro­leau

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.