Qué­bec adopte un dé­cret pour dé­zo­ner

La Terre de chez nous - - LA UNE - THIER­RY LARIVIÈRE tla­ri­viere@ la­terre.ca

Le gou­ver­ne­ment pro­vin­cial re­prend en main une de­mande de dé­zo­nage de près de 165 hec­tares de la mu­ni­ci­pa­li­té de Co­teau-du-Lac, qui se trou­vait de­vant la Com­mis­sion de pro­tec­tion du ter­ri­toire agri­cole du Qué­bec (CPTAQ). Ce dé­cret pour­rait re­lan­cer le pro­jet d’agran­dis­se­ment du centre de dis­tri­bu­tion de Ca­na­dian Tire pour ap­pro­vi­sion­ner l’est du Ca­na­da. La Fé­dé­ra­tion de l’UPA de la Mon­té­ré­gie prend ce geste comme un af­front.

De nou­veaux pro­jets d’in­ves­tis­se­ment sont évo­qués dans le dé­cret gou­ver­ne­men­tal du 28 juin, qui parle de « grands centres de dis­tri­bu­tion ». La CPTAQ, qui ana­ly­sait le dos­sier, au­ra 10 jours ou­vrables pour trans­mettre son avis, mais c’est le gou­ver­ne­ment qui tran­che­ra.

On in­voque des avan­tages éco­no­miques pour le Qué­bec et la créa­tion d’em­plois pour jus­ti­fier le dé­cret. La de­mande de Co­teau-du-Lac a été dé­po­sée à la CPTAQ le 25 mai, mais les dé­lais re­quis se­raient « sus­cep­tibles d’em­pê­cher la réa­li­sa­tion d’in­ves­tis­se­ments ».

Le Groupe Al­ta, pro­prié­taire du parc in­dus­triel de Co­teau-du-Lac, confirme à

La Terre que le pro­jet d’agran­dis­se­ment de Ca­na­dian Tire est tou­jours sur la table et que l’en­tre­prise dé­tient une op­tion d’achat sur un ter­rain. « Je suis cer­tain que le gou­ver­ne­ment a vou­lu mettre fin à cette sa­ga par dé­cret », a dé­cla­ré Paul Nor­mand, du Groupe Al­ta, qui parle d’une sa­ga ju­ri­dique de huit ans pen­dant la­quelle son en­tre­prise n’avait pas réus­si à faire dé­zo­ner plus de 55 hec­tares, alors que les res­pon­sables du pro­jet de Ca­na­dian Tire di­saient avoir be­soin de 85 hec­tares. D’autres clients se­raient en at­tente de la dé­ci­sion of­fi­cielle de dé­zo­nage.

La CPTAQ a confir­mé à La Terre qu’elle ren­drait un avis au gou­ver­ne­ment sous peu. « C’est un af­front qu’ils nous font. Je ne sais pas si ça c’est dé­jà vu de faire un dé­cret avant qu’un pro­jet de loi qui porte en grosse par­tie sur le même su­jet soit adop­té », a dé­cla­ré Ch­ris­tian St-Jacques, pré­sident de la Fé­dé­ra­tion. Ce der­nier fait va­loir qu’il se pro­non­ce­ra à la mi-août en com­mis­sion par­le­men­taire sur le pro­jet de loi 85, qui pré­voit jus­te­ment l’éta­blis­se­ment d’un pôle lo­gis­tique à Co­teau­du-Lac et à plu­sieurs autres en­droits le long de l’au­to­route 30. Le pré­sident de la Fé­dé­ra­tion trouve par ailleurs « in­quié­tant » que le gou­ver­ne­ment ait don­né plus de pou­voirs aux mu­ni­ci­pa­li­tés pour faire du dé­zo­nage et qu’il n’hé­site pas en plus à uti­li­ser un dé­cret. « Ça va de­ve­nir un nou­veau moyen, les dé­crets. C’est trop fa­cile », s’in­digne Ch­ris­tian St-Jacques.

« La vo­lon­té du gou­ver­ne­ment n’est pas de pro­té­ger ces belles terres », a com­men­té Jean Sau­vé, un agri­cul­teur voi­sin du parc in­dus­triel d’Al­ta. Même s’il ne se­ra pas tou­ché di­rec­te­ment, il craint que le pro­mo­teur doive com­pen­ser la perte de mi­lieux hu­mides et que ça puisse avoir des im­pacts col­la­té­raux sur des terres si­tuées un peu plus loin.

Le pro­jet de loi 85 sur les pôles lo­gis­tiques, in­cluant ce­lui de Co­teau-du-Lac, se­ra de nou­veau à l’étude à l’As­sem­blée na­tio­nale en août.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.