Es­pace de li­ber­té

La Terre de chez nous - - SYNDICALISME AGRICOLE - P.-Y.B.

Le nou­veau concept d’es­pace de li­ber­té est ac­tuel­le­ment exa­mi­né par la MRC de Coa­ti­cook. Il s’agit de per­mettre aux cours d’eau d’évo­luer à leur gré plu­tôt que de ten­ter de contraindre leurs dé­bor­de­ments par des amé­na­ge­ments. Na­tha­lie Go­beil, amé­na­giste au­près de la Fé­dé­ra­tion de l’UPA-Es­trie, a in­di­qué que les agri­cul­teurs pour­raient y perdre jus­qu’à 15 mètres en bandes ri­ve­raines.

« Si on vient à ap­pli­quer un tel concept, on va trou­ver des so­lu­tions avec les pro­duc­teurs et s’en­tendre sur des com­pen­sa­tions », a-t-elle dé­cla­ré à La Terre. Elle sou­ligne l’ex­cel­lente col­la­bo­ra­tion de la MRC de Coa­ti­cook lors des né­go­cia­tions avec les agri­cul­teurs pour la ges­tion des crues. Le concept, en phase de va­li­da­tion quant à son ap­pli­ca­bi­li­té, vise la ri­vière Coa­ti­cook ain­si que celles du Nord et de la Mi­tis dans d’autres ré­gions.

Les pro­duc­teurs de l’Es­trie ont vo­té une ré­so­lu­tion afin de dé­ve­lop­per une ex­per­tise per­met­tant de trou­ver des so­lu­tions « ga­gnantes ».

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.