LUTTE et BA­GARRE

Le Carillon - - La Une - STÉ­PHANE LA­JOIE ste­phane.la­joie@eap.on.ca

LES LUT­TEURS DAN SE­VERN ET HAN­NI­BAL ONT TOUT DON­NÉ LORS DE LEUR MATCH DE CHAM­PION­NAT DU 28 FÉ­VRIER, À HAW­KES­BU­RY.

Dan Se­vern et Han­ni­bal ont of­fert tout un match aux ama­teurs de lutte de Haw­kes­bu­ry, le 28 fé­vrier, au Com­plexe spor­tif Ro­bert Hart­ley. Lutte scien­ti­fique, ba­garre en de­hors de l’arène et échange de coups de chaises… les deux hommes se sont bat­tus avec achar­ne­ment jus­qu’à la toute fin, lorsque Han­ni­bal a re­noué avec la tri­che­rie pour conser­ver sa cein­ture de cham­pion ca­na­dien de la Great North Wrest­ling.

«C’était ma­lade comme com­bat, a lan­cé Ro­ger Four­nier, un spec­ta­teur qui a fait le voyage de­puis Drum­mond­ville pour voir le com­bat. Quand ils ont pris les chaises et qu’ils ont dé­ci­dé de tes­ter leur force et la ré­sis­tance des chaises, c’était quelque chose. Tu mé­langes à ça de la bonne vieille lutte et un ar­bitre in­com­pé­tent qui tombe sans connais­sance au bon mo­ment et tu as un vrai clas­sique!»

En dé­but de com­bat, les deux lut­teurs ont fait une épreuve de force pour sa­voir le­quel al­lait te­nir de­bout le plus long­temps. Coups durs au haut du corps, até­mis cin­glantes à la poi­trine et lutte au ta­pis, Se­vern et Han­ni­bal vou­laient cha­cun épa­ter la ga­le­rie et bot­ter le der­rière de l’autre.

À la suite de clés de bras, de sou­plesses et de prises d’épui­se­ment, la ten­sion a mon­té d’un cran et les coups plus sour­nois ont alors fait leur ap­pa­ri­tion. À un mo­ment, Han­ni­bal a grim­pé sur la troi­sième corde pour faire une des­cente du coude, mais Se­vern avait vu ve­nir la ma­noeuvre et s’est en­le­vé du che­min à la toute der­nière se­conde.

C’est à ce mo­ment que tout a dé­gé­né­ré, lorsque les deux lut­teurs se sont re­trou­vés à l’ex­té­rieur de l’arène. Après avoir at­ter­ri dans les spec­ta­teurs à la suite d’une pro­pul­sion au tra­vers des bar­rières de sé­cu­ri­té, Han­ni­bal est re­ve­nu avec une chaise à la main et la rage au vi­sage. S’en est sui­vie une ba­garre de vio­lents coups de chaises, rap­pe­lant celles du vieux fo­rum avec ses chaises rondes en bois.

De re­tour dans l’arène, les chaises ont fait place à une table et Han­ni­bal comp­tait bien faire souf­frir Se­vern en la bri­sant sur son dos. Mais le vieux rou­tier est ma­lin et il a ren­ver­sé la ma­noeuvre pour ef­fec­tuer une su­perbe sou­plesse al­le­mande, lan­çant du même coup Han­ni­bal au tra­vers de la table.

Mal­gré la dou­leur, Han­ni­bal s’est re­le­vé avec l’éner­gie du déses­poir et a de­man­dé qu’on lui re­mette sa cein­ture. L’ar­bitre était sans connais­sance dans le coin de l’arène, le cham­pion en a pro­fi­té pour faire son­ner les cloches à Se­vern en le frap­pant à la tête avec la cein­ture. Si cette tac­tique a per­mis à Han­ni­bal de rem­por­ter le match de ma­nière dou­teuse, il ne s’en est pas sor­ti in­demne. En­ra­gé, Se­vern s’est re­le­vé et a neu­tra­li­sé Han­ni­bal par sa prise de sou­mis­sion et d’étran­gle­ment ren­ver­sée. Seul dans l’arène après que les ar­bitres lui aient fait lâ­cher prise, Se­vern a lan­cé un défi à Han­ni­bal, ce­lui d’un match de sou­mis­sion.

Lutte et ba­garre de rue, la re­cette d’un match au som­met entre Dan Se­vern et Han­ni­bal.

Dan Se­vern bouillait à la suite de sa dé­faite face à Han­ni­bal.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.