Ins­pec­tion sous-ma­rine du dé­bar­ca­dère

Le Carillon - - News - ÉLISE MER­LIN elise.mer­lin@eap.on.ca

L’ins­pec­tion du dé­bar­ca­dère du Che­nail a eu lieu le 1er sep­tembre der­nier. C’est Fré­de­ric Jo­sé Dhaisne, ac­com­pa­gné de son épouse, qui a réa­li­sé l’ins­pec­tion. Ori­gi­naire du Qué­bec, ce pro­fes­seur pas­sion­né de plon­gée sous-ma­rine est nou­vel­le­ment ar­ri­vé dans la ré­gion.

L’ins­pec­tion avait pour but de vé­ri­fier l’état du fond de l’eau pour que la Ville puisse éven­tuel­le­ment faire des ré­pa­ra­tions. Chaque cô­té de la des­cente a été mi­nu­tieu­se­ment vé­ri­fié, pour voir si il y avait ou non des cre­vasses ou des fis­sures, afin que les ba­teaux puissent des­cendre dans l’eau sans dif­fi­cul­té. En ef­fet, cer­tains ba­teaux res­taient ac­cro­chés au mo­ment de la des­cente à l’eau et il leur était dif­fi­cile de res­sor­tir par la suite.

La Ville sou­hai­tait, de­puis quelque temps, faire une ins­pec­tion ap­pro­fon­die du dé­bar­ca­dère de l’île du Che­nail. « Nous vou­lions une ins­pec­tion glo­bale du dé­bar­ca­dère afin de fa­ci­li­ter le pas­sage des gros ba­teaux. Nous al­lons prendre en charge les ré­pa­ra­tions pour pou­voir ac­cueillir de plus gros ba­teaux. Nous at­ten­dons pré­sen­te­ment le rap­port de Fré­dé­ric », a ex­pli­qué, Ni­cole Tru­deau, ges­tion­naire des ac­ti­vi­tés ré­créa­tives et com­mu­nau­taires. Joint par té­lé­phone, Fré­dé­ric Jo­sé Dhaisne nous a fait un ré­su­mé du rap­port de l’ins­pec­tion.

« Au ni­veau du dé­bar­ca­dère, tout est bon au point de vue vi­suel. La seule chose c’est qu’il y a pré­sen­te­ment beau­coup de dé­bris dans l’eau, sur­tout là où les ba­teaux des­cendent ou ar­rivent. J’ai vu beau­coup de roches, des pierres, des branches d’arbres ap­por­tées par les cou­rants ou les fortes pluies. C’est un bon net­toyage qu’il faut faire, ce qui va per­mettre un libre ac­cès à la pente », a consta­té Fré­dé­ric Jo­sé.

L’ins­pec­tion dans l’eau a du­ré 45 mi­nutes. Ce pro­fes­sion­nel de la plon­gée était lour­de­ment équi­pé de ca­mé­ras et d’ap­pa­reils pho­to­gra­phiques, ce qui lui a per­mis de prendre des pho­tos de l’état du fond de l’eau dans le but d’une meilleure ins­pec­tion. « J’ai l’ha­bi­tude de plon­ger mais je fais éga­le­ment de l’ins­pec­tion de bâ­ti­ment dans mon mé­tier de tous les jours. Hors de l’eau et sous l’eau, l’ins­pec­tion est l’une de mes spé­cia­li­tés » a conclu Fré­dé­ric Jo­sé Dhaisne.

Fré­dé­ric Jo­sé Dhaisne a réa­li­sé l’ins­pec­tion de l’em­bar­ca­dère—

Fré­dé­ric Jo­sé Dhaisne était lour­de­ment équi­pé pour réa­li­ser l’ins­pec­tion—

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.