Dé­cou­vrir Ar­gen­teuil à dos de che­val

Le Carillon - - News - STÉ­PHANE FOR­TIER ste­phane.for­tier@eap.on.ca

Il se­ra dé­sor­mais pos­sible de dé­cou­vrir les ma­jes­tueux pay­sages de la ré­gion, et ce, à dos de che­val, grâce à l’ini­tia­tive du Club équestre d’Ar­gen­teuil.

Le Club équestre d’Ar­gen­teuil a, en ef­fet, pro­cé­dé à l’ou­ver­ture of­fi­cielle de son sen­tier en pré­sence de plu­sieurs di­gni­taires le 24 sep­tembre der­nier à Saint-An­dré d’Ar­gen­teuil. On parle ici de 62 ki­lo­mètres de pistes tra­ver­sant quatre mu­ni­ci­pa­li­tés. Outre Saint-An­dré, le sen­tier tra­verse plu­sieurs mu­ni­ci­pa­li­tés, dont Browns­burg-Cha­tham, Gren­ville-sur­la-Rouge et Har­ring­ton.

Au cours de cette jour­née d’inau­gu­ra­tion, au parc Ca­rillon, on a pro­cé­dé à la coupe sym­bo­lique du ru­ban, des ran­don­nées étaient pré­vues dans les sen­tiers, des tours de ca­lèche, une dé­mons­tra­tion de ma­ré­chal fer­rant, pho­to booth avec po­ney et un dî­ner avec blé d’Inde et hot dogs com­plé­taient le me­nu des ac­ti­vi­tés.

Hom­mages à des ar­ti­sans

Lors de la cé­ré­mo­nie d’ou­ver­ture, des membres du Club équestre et les di­gni­taires ont, tour à tour, vou­lu rendre hom­mage aux ar­ti­sans de la

« Dé­ve­lop­per un sen­tier, ce n’est pas une mince tâche et au­jourd’hui, j’ai fait la connais­sance d’une équipe dy­na­mique et pas­sion­née », a dé­cla­ré, pour sa part Ju­lie Ville­neuve, de l’or­ga­nisme Che­val Qué­bec qui a ai­dé à la for­ma­tion du Club équestre. Le dé­pu­té fé­dé­ral, Sté­phane Lau­zon, ne ta­ris­sait pas d’éloges en­vers le sen­tier. Quand j’ai vu la Tra­ver­sée la pre­mière fois, j’ai pu tout de suite com­prendre toute l’im­por­tance qu’elle re­pré­sen­tait », a com­men­té M. Lau­zon, tout en pro­met­tant au Club de les ai­der à ob­te­nir d’éven­tuelles sub­ven­tions.

Le pré­fet de la MRC d’Ar­gen­teuil et maire de Gore, Scott Pearce, s’est dit heu­reux que la po­pu­la­tion s’en­gage à la réa­li­sa­tion de pro­jets de ce genre. « En ce sa­me­di, cinq de nos maires sont pré­sents, ce­la dé­montre l’im­por­tance du pro­jet », a fait re­mar­quer M. Pearce en ajou­tant que le tra­vail, pour le Club équestre ne fai­sait que com­men­cer. Le maire de La­chute, Carl Péloquin, a sa­lué le tra­vail ac­com­pli par le Club équestre. « Vous avez tra­vaillé très fort pour réa­li­ser ce pro­jet et ce sen­tier est une plus-va­lue pour la ré­gion », a-t-il af­fir­mé. Et le maire de Saint-An­dré d’Ar­gen­teuil, An­dré Jet­té, a pour­sui­vi en pré­ci­sant que les maires et les dif­fé­rentes ad­mi­nis­tra­tions mu­ni­ci­pales sont des fa­ci­li­ta­teurs et que ce sont des gens comme les membres du club équestre qui prennent le temps de tout or­ga­ni­ser.

Ca­the­rine Tri­ckey, mai­resse de Browns­burg-Cha­tham, a abon­dé dans le même sens que son col­lègue de La­chute en par­lant d’un avan­tage éco­no­mique pour la ré­gion. « C’est aus­si un plus pour la qua­li­té de vie et…c’est une ac­ti­vi­té non pol­luante », a-t-elle évo­qué, sou­rire en coin. « Le dé­ve­lop­pe­ment, c’est aus­si les gens, a dé­cla­ré, pour sa part, John Say­well, maire de Gren­ville-sur-la-Rouge. On a ici un groupe de per­sonnes qui aime voir la com­mu­nau­té se dé­ve­lop­per », a-t-il dé­mon­tré. Le di­rec­teur gé­né­ral et se­cré­taire-tré­so­rier de la MRC, Marc Car­rière, a no­tam­ment qua­li­fié les sen­tiers comme étant tout à fait en confor­mi­té avec les en­jeux de la MRC. « Votre équipe nous fait bien pa­raître », a cla­mé M. Car­rière aux membres du Club équestre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.