MI­CHEL PA­QUETTE VEUT SAU­VER L’ORIGNAL

Mi­chel Pa­quette veut pré­ser­ver le ca­rac­tère agri­cole et ré­si­den­tiel de L’Orignal. C’est pour­quoi il se porte can­di­dat au siège du quar­tier 3 du conseil du can­ton de Cham­plain.

Le Carillon - - SPÉCIAL ÉLECTIONS MUNICIPALES - GREGG CHAM­BER­LAIN gregg.cham­ber­lain@eap.on.ca

« C’est une ques­tion de dé­mo­cra­tie, a dé­cla­ré M. Pa­quette lors d’une en­tre­vue ré­cente. Lorsque le conseil de Cham­plain a vo­té contre le chan­ge­ment de zo­nage de Co­la­cem (Ca­na­da Ltd.) et que cette dé­ci­sion a été an­nu­lée par les com­tés, ma ré­ac­tion im­mé­diate a été: ‘nous ne sommes pas maîtres chez nous’. » La fa­mille de M. Pa­quette pos­sède une pro­prié­té dans le quar­tier 3 de Cham­plain (Lon­gueuil) de­puis la fin des an­nées 1930. Au fil des ans, le cour­tier im­mo­bi­lier âgé de 66 ans s’est im­pli­qué dans divers clubs com­mu­nau­taires et a tra­vaillé sur des pro­jets tels que le dé­ve­lop­pe­ment du Parc de la Con­fé­dé­ra­tion à Hawkesbury. Sa dé­ci­sion de se lan­cer dans la po­li­tique mu­ni­ci­pale dé­coule de la crainte que beau­coup de ses voi­sins et clients, à L’Orignal et aux alen­tours, voient la va­leur nette de leurs mai­sons bais­ser si une autre grande in­dus­trie comme la ci­men­te­rie pro­po­sée s’ins­talle près du vil­lage.

« Je pense que Lon­gueuil (le quar­tier) de­vrait res­ter tel qu’il est : agri­cole et ré­si­den­tiel, a t-il dé­cla­ré, pour­sui­vant sur la pro­po­si­tion de la ci­men­te­rie. Les gens de Cham­plain doivent prendre conscience de l’uti­li­sa­tion op­ti­male de nos res­sources na­tu­relles, soit la rivière des Ou­taouais et l’agriculture. »

M. Pa­quette a fait re­mar­quer qu’un groupe de L’Orignal a pro­po­sé l’amé­na­ge­ment d’un bel­vé­dère le long du che­min de la Baie en tant que pro­jet de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique et de loi­sirs pos­sible. « Je consi­dère que c’est une bonne idée, a-til ajou­té, sou­li­gnant qu’il s’in­quiète de la pos­si­bi­li­té qu’un parc in­dus­triel fasse par­tie de l’ave­nir du dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique du quar­tier. Je ne crois pas que Lon­gueuil soit fait pour ça. »

M. Pa­quette est ou­vert aux pro­jets « d’éner­gie verte » pour la ré­gion, y com­pris les parcs so­laires ou éo­liens, « mais pas sur les bonnes terres agri­coles ».

—archives

Mi­chel Pa­quette brigue le siège du quar­tier 3 du conseil du can­ton de Cham­plain parce qu’il veut pré­ser­ver le ca­rac­tère agri­cole et ré­si­den­tiel de L’Orignal.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.