L’As­so­cia­tion ca­na­dienne de l’im­meuble ré­duit ses pré­vi­sions de ventes

Le Devoir - - ÉCONOMIE - ROSS MAROWITS

Les ventes d’ha­bi­ta­tions au Ca­na­da de­vraient re­cu­ler à leur plus faible ni­veau en trois ans en 2018, es­sen­tiel­le­ment en rai­son d’un dé­clin en On­ta­rio, a es­ti­mé ven­dre­di l’As­so­cia­tion ca­na­dienne de l’im­meuble (ACI).

L’as­so­cia­tion s’at­tend dé­sor­mais à ce que 495 100 mai­sons soient ven­dues l’an pro­chain, et elle a ré­vi­sé à la baisse ses pré­vi­sions pour 2017 pour te­nir compte no­tam­ment de la chute de 9,9% des ventes ob­ser­vées en août, par rap­port à l’an der­nier.

Ain­si, les ventes de lo­ge­ments de­vraient di­mi­nuer de 2,3% en 2018, après avoir cé­dé 5,3% cette an­née à 506 000. Ce der­nier nombre re­pré­sente une baisse de 20 000 tran­sac­tions par rap­port à la pré­vi­sion pré­cé­dente de l’ACI, émise en juin.

Les ventes désai­son­na­li­sées pour le mois d’août ont pro­gres­sé de 1,3% par rap­port à celles du mois de juillet, en rai­son d’une crois­sance de 14,3% dans la ré­gion de To­ron­to, a pré­ci­sé l’ACI. Mal­gré tout, ces tran­sac­tions af­fi­chaient une baisse de 35% par rap­port à celles d’il y a un an.

Se­lon l’ana­lyste Ben­ja­min Reitzes, de BMO Mar­chés des ca­pi­taux, les don­nées du mois d’août laissent croire que le pire est pas­sé pour la ré­gion du Grand To­ron­to, après les chan­ge­ments de po­li­tiques on­ta­riennes vi­sant à res­treindre l’ac­cès aux ache­teurs étran­gers, mais l’ave­nir reste in­cer­tain.

«Les hausses de taux de la Banque du Ca­na­da de­vraient at­té­nuer toute nou­velle exu­bé­rance, mais si ja­mais les choses s’en­flamment de nou­veau, il fau­dra s’at­tendre à voir les dé­ci­deurs in­ter­ve­nir avant long­temps», a-t-il écrit dans un rap­port.

L’ACI mise sur une baisse d’en­vi­ron 10% des ventes im­mo­bi­lières en Co­lom­bie-Bri­tan­nique et en On­ta­rio cette an­née, par rap­port aux re­cords éta­blis en 2016.

Les ventes du mois d’août ont re­cu­lé dans près des deux tiers des mar­chés lo­caux, sur­tout dans le Grand To­ron­to et ses mar­chés avoi­si­nants, a ajou­té l’as­so­cia­tion.

À Van­cou­ver, les ventes du mois der­nier ont pro­gres­sé de 7,3% par rap­port à celles de juillet et de 21,3% par rap­port à celles d’il y a un an.

«L’ex­pé­rience montre que les ache­teurs sur­veillent de près les taux d’in­té­rêt et que les hausses ef­fec­tuées ré­cem­ment in­ci­te­ront cer­tains d’entre eux à pas­ser à l’ac­tion avant que les taux grimpent à nou­veau, alors que d’autres pré­fé­re­ront at­tendre», a ex­pli­qué dans un com­mu­ni­qué le pré­sident de l’ACI, An­drew Peck.

Hausse du prix des mai­sons

Le prix moyen des mai­sons ven­dues en août a grim­pé à 472 247 $, une va­leur en hausse de 3,6% par rap­port à il y a un an. Cette crois­sance an­nuelle était de 3,1 % dans le Grand To­ron­to etde 17, 9% dans le Grand Van­cou­ver. En ex­cluant ces deux ré­gions, le prix moyen na­tio­nal était de 373 859 $.

L’ACI s’at­tend à ce que le prix moyen na­tio­nal grimpe de 3,4% à 507 700$ pour 2017, ce qui est in­fé­rieur à sa pré­vi­sion pré­cé­dente. Cette ré­vi­sion à la baisse s’ex­plique par le moins grand nombre de mai­sons de luxe ven­dues dans la ré­gion du Grea­ter Gol­den Hor­se­shoe, en On­ta­rio.

Ce­pen­dant, ce même prix moyen de­vrait glis­ser de 0,6% à 503 500$ l’an pro­chain, es­sen­tiel­le­ment parce que le grand nombre de mai­sons de luxe ven­dues dans la ré­gion de To­ron­to, plus tôt cette an­née, ne se­ra pas éga­lé en 2018.

Les ventes de­vraient pro­gres­ser cette an­née de 5,4 % au Qué­bec et de 5,7% au Nou­veau-Bruns­wick. La hausse la plus im­por­tante de­vrait ce­pen­dant être celle de l’Al­ber­ta, à 7,4 %, même si ce­la reste in­fé­rieur à la moyenne de cette pro­vince sur 10 ans. En re­vanche, les ventes d’ha­bi­ta­tions de­vraient re­cu­ler de 8,1 % à Terre-Neuve-et-La­bra­dor et de 4 % en Sas­kat­che­wan.

Le Qué­bec et le Ma­ni­to­ba de­vraient être les deux seules pro­vinces à éta­blir un nou­veau re­cord de ventes an­nuelles en 2017. Au Nou­veau-Bruns­wick et à l’Île-du-Prince-Édouard, les ventes de­vraient se si­tuer cette an­née juste en de­çà des re­cords his­to­riques.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.