Le mi­lieu veut se re­grou­per

Mon­tréal est re­con­nue en tant que lea­der mon­dial du do­maine… mais pas ici, dit-on

Le Devoir - - CULTURE - GUILLAUME BOUR­GAULT-CÔ­TÉ

Ral­lier les troupes d’ici un an pour se don­ner une voix forte: voi­là l’ob­jec­tif que se donnent les ac­teurs mon­tréa­lais du mi­lieu de l’art et de la créa­ti­vi­té nu­mé­riques pour «cor­ri­ger le manque de no­to­rié­té » de ce sec­teur.

«Un peu par­tout dans le monde, dans les évé­ne­ments ma­jeurs, on re­marque qu’il y a beau­coup de pro­jets qui viennent de Mon­tréal, sou­li­gnait Hugues Swee­ney mar­di ma­tin en ren­contre de presse. Mais quand on re­vient de ces évé­ne­ments, le grand pu­blic, les dé­ci­deurs et les mé­dias ne sont pas au cou­rant» de ces suc­cès.

De­vant ce constat d’un « se­cret bien gar­dé », le co­pré­sident de la com­mis­sion Mon­tréal nu­mé­rique (une créa­tion de Culture Mon­tréal) fait va­loir qu’il «faut ral­lier les forces et re­grou­per les ac­teurs» pour créer un mi­lieu ca­pable de par­ler d’une voix forte.

Ce pro­jet est au coeur d’une dé­cla­ra­tion com­mune dé­voi­lée mar­di dans le cadre de l’évé­ne­ment Hub Mon­tréal. «Ce n’est pas un texte qui conclut, mais un texte qui commence» le tra­vail, a no­té M. Swee­ney.

La dé­cla­ra­tion part du pos­tu­lat que « Mon­tréal fait as­su­ré­ment par­tie du pe­lo­ton de tête mon­dial de l’art et de la créa­ti­vi­té nu­mé­riques» pour mettre la table à une an­née de ré­flexion qui dé­bou­che­ra sur un plan d’action et une struc­ture de re­pré­sen­ta­tion pour les ac­teurs du mi­lieu.

«Se re­grou­per contri­bue à avoir une écoute po­li­tique et ne pour­ra que me­ner à une [plus grande] re­con­nais­sance », pense Eva Quin­tas, porte-pa­role des si­gna­taires de la dé­cla­ra­tion — mais aus­si ar­tiste et consul­tante en dé­ve­lop­pe­ment cultu­rel. Au cha­pitre des bé­né­fices d’une action concer­tée, on cite la fa­ci­li­té d’in­ter­ve­nir dans les dos­siers tou­chant les droits d’au­teur, la dis­tri­bu­tion, l’ac­cès, la dé­cou­vra­bi­li­té…

Quelle forme pren­dra ce re­grou­pe­ment ? «C’est à dé­fi­nir, a in­di­qué l’autre co­pré­sident de la com­mis­sion, Alain Saul­nier. Culture Mon­tréal va par­ti­ci­per à cette opé­ra­tion, mais on sou­haite que ça puisse vo­ler de ses propres ailes.» La com­mis­sion es­time que l’ini­tia­tive ar­rive à point nom­mé, dans le contexte du dé­pôt pro­chain des plans d’action de Mon­tréal (po­li­tique de dé­ve­lop­pe­ment cultu­rel 20172022) et Qué­bec (po­li­tique cultu­relle), de même que de la ré­flexion que mène Ot­ta­wa sur sa po­li­tique cultu­relle. « Nous ne sommes pas en re­tard, les astres sont bien ali­gnés», juge M. Saul­nier.

Quatre ren­dez-vous se­ront te­nus au cours de la pro­chaine an­née pour éla­bo­rer le plan d’action sou­hai­té.

«Mon­tréal fait as­su­ré­ment par­tie du pe­lo­ton de tête mon­dial de l’art et de la créa­ti­vi­té nu­mé­riques»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.