La de­mande d’ap­pel pour le pro­jet Nor­thern Pass se­ra en­ten­due

Hy­dro-Qué­bec pour­ra bé­né­fi­cier de cette éven­tuelle ligne de tran­sport

Le Devoir - - ÉCONOMIE - KARL RET­TI­NO-PA­RA­ZEL­LI

La Cour su­prême du New Hamp­shire en­ten­dra l’ap­pel d’Ever­source, la com­pa­gnie amé­ri­caine qui conteste le re­jet de son pro­jet de ligne de tran­sport Nor­thern Pass. Hy­dro-Qué­bec pour­rait bé­né­fi­cier de ce pro­jet pour ac­croître ses ex­por­ta­tions d’élec­tri­ci­té au cours des pro­chaines an­nées.

Le plus haut tri­bu­nal de l’État amé­ri­cain voi­sin du Qué­bec of­fri­ra à Ever­source une ul­time chance de pré­sen­ter ses ar­gu­ments afin de sau­ver ce pro­jet de ligne de tran­sport d’élec­tri­ci­té qui doit tra­ver­ser le New Hamp­shire sur plus de 300 ki­lo­mètres.

Ever­source s’était adres­sée à la Cour su­prême à la suite de la dé­ci­sion du Site Eva­lua­tion Com­mit­tee du New Hamp­shire, qui a re­je­té le pro­jet en fé­vrier der­nier. Les sept membres de ce co­mi­té char­gé d’éva­luer Nor­thern Pass au nom de l’État s’y sont una­ni­me­ment op­po­sés en sou­te­nant que ses pro­mo­teurs ne sont pas par­ve­nus à dé­mon­trer que le pro­jet n’au­ra pas d’im­pacts négatifs sur le dé­ve­lop­pe­ment de la ré­gion.

« La dé­ci­sion de la Cour su­prême du New Hamp­shire d’en­tendre notre ap­pel est un dé­ve­lop­pe­ment po­si­tif dans nos ef­forts pour me­ner à terme ce pro­jet d’éner­gie propre et nous sommes re­con­nais­sants d’avoir l’oc­ca­sion de dé­mon­trer que les exi­gences du New Hamp­shire ont été mal in­ter­pré­tées et ap­pli­quées lors du pro­ces­sus de ré­vi­sion de Nor­thern Pass », a ré­agi Ever­source ven­dre­di par voie de com­mu­ni­qué.

Cette dé­ci­sion pour­rait avoir un im­pact im­por­tant sur le Qué­bec, puis­qu’Hy­droQué­bec mise tou­jours sur le pro­jet Nor­thern Pass pour ex­por­ter son élec­tri­ci­té. En jan­vier der­nier, lorsque la so­cié­té d’État a rem­por­té le contrat d’ap­pro­vi­sion­ne­ment à long terme du Mas­sa­chu­setts — le plus im­por­tant de son his­toire —, c’est par la ligne Nor­thern Pass qu’elle pré­voyait d’ache­mi­ner son élec­tri­ci­té.

Après le re­jet du pro­jet par le Site Eva­lua­tion Com­mit­tee, Hy­dro-Qué­bec a dû se ra­battre sur sa so­lu­tion de re­change et faire af­faire avec un autre par­te­naire, Cen­tral Maine Po­wer, pour li­vrer son hy­dro­élec­tri­ci­té aux clients du Mas­sa­chu­setts en uti­li­sant le pro­jet de ligne de trans­mis­sion New En­gland Clean Ener­gy Con­nect (NECEC). Une en­tente a été of­fi­ciel­le­ment conclue en juin der­nier entre Hy­dro-Qué­bec, Cen­tral Maine Po­wer et les dis­tri­bu­teurs d’éner­gie du Mas­sa­chu­setts.

En mars der­nier, lorsque le Mas­sa­chu­setts a re­je­té le pro­jet Nor­thern Pass et pri­vi­lé­gié le NECEC pour re­ce­voir l’élec­tri­ci­té d’Hy­dro-Qué­bec, la so­cié­té d’État n’a ce­pen­dant pas je­té l’éponge.

« On pense qu’il peut cer­tai­ne­ment y avoir d’autres op­por­tu­ni­tés pour le pro­jet Nor­thern Pass », avait alors sou­te­nu la porte-pa­role d’Hy­dro-Qué­bec Lynn StLaurent, en évo­quant l’ap­pé­tit des États amé­ri­cains pour de l’éner­gie propre.

« La tran­si­tion éner­gé­tique ne prend pas fin en 2018, avait-elle sou­li­gné. Nous sommes convain­cus que les be­soins sont grands et vont de­meu­rer grands dans les pro­chaines an­nées. »

NEIL ROBICHAUD GET­TY IMAGES

Le pro­jet Nor­thern Pass de tran­sport d’élec­tri­ci­té doit tra­ver­ser le New Hamp­shire sur plus de 300 ki­lo­mètres.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.