Ma­ryse Condé re­çoit le prix No­bel al­ter­na­tif

Le Devoir - - CULTURE - CA­RO­LINE MONT­PE­TIT

C’est l’écri­vaine gua­de­lou­péenne Ma­ryse Condé qui a rem­por­té ven­dre­di le prix No­bel al­ter­na­tif de lit­té­ra­ture, re­mis ex­cep­tion­nel­le­ment par la Nou­velle Aca­dé­mie. Ce prix remplace pro­vi­soi­re­ment cette an­née le vrai prix No­bel de lit­té­ra­ture, qui a été mis en veilleuse en 2018, entre autres à cause de pro­blèmes liés au mou­ve­ment #MoiAus­si.

Ma­ryse Condé a si­gné une tren­taine de ro­mans, dont plu­sieurs portent sur l’es­cla­vage et sur l’Afrique. Elle a dé­jà été pres­sen­tie plu­sieurs fois pour re­ce­voir le prix No­bel sans le re­ce­voir. Elle a dit être très « fière et très heu­reuse d’avoir ce prix », alors qu’on ne parle gé­né­ra­le­ment de la Gua­de­loupe qu’au su­jet des «cy­clones et des trem­ble­ments de terre ». « On a été éton­né de voir une Gua­de­lou­péenne qui parle de la Gua­de­loupe cultu­rel­le­ment, de fa­çon ori­gi­nale et agréable. Je crois que ce fut une dé­cou­verte », a-t-elle dit sur les ondes de France-In­fo.

La « Nou­velle Aca­dé­mie » a créé ce No­bel al­ter­na­tif dans la fou­lée de plaintes à ca­rac­tère sexuel en­tou­rant Jean-Claude Ar­nault, conjoint de l’aca­dé­mi­cienne Ka­ta­ri­na Fros­ten­son. M. Ar­nault a été condam­né à deux ans de pri­son fermes en oc­tobre.

L’ins­ti­tu­tion re­met­tra à Ma­ryse Condé la somme d’un mil­lion de cou­ronnes (en­vi­ron 145 000$), soit un peu plus d’un dixième du mon­tant gé­né­ra­le­ment ac­cor­dé au lau­réat du No­bel. Cette somme a par ailleurs été ré­col­tée par fi­nan­ce­ment par­ti­ci­pa­tif et par mé­cé­nat.

«Dans ses oeuvres, avec un lan­gage pré­cis », Ma­ryse Condé « dé­crit les ra­vages du co­lo­nia­lisme et le chaos du post-co­lo­nia­lisme », a fait va­loir l’ins­ti­tu­tion lors de l’an­nonce du prix à la Bi­blio­thèque pu­blique de Stock­holm. De son cô­té, la Qué­bé­coise Kim Thuy fai­sait par­tie de la courte liste des trois der­niers fi­na­listes, en com­pa­gnie du Bri­tan­nique Neil Gai­man et de Ma­ryse Condé. « Je sa­vais que ce se­rait Ma­ryse Condé qui l’au­rait. Elle a vrai­ment une oeuvre, un en­ga­ge­ment», a dit Kim Thuy après avoir écou­té la cé­ré­mo­nie de re­mise du prix chez elle, en com­pa­gnie d’amis. « Mais j’ai dé­jà ga­gné de­puis long­temps », dit-elle, fai­sant ré­fé­rence au bon­heur et aux avan­tages d’avoir été sé­lec­tion­née comme fi­na­liste et d’avoir ob­te­nu de nom­breux votes po­pu­laires.

Ce sont les li­braires sué­dois qui ont éta­bli une pre­mière liste de 47 noms d’au­teurs fi­na­listes pour ce prix. La liste des trois der­niers fi­na­listes a en­suite été éta­blie par votes po­pu­laires, ré­col­tés sur le site de la Nou­velle Aca­dé­mie. Ce sont donc les ad­mi­ra­teurs de Kim Thuy, qui ont vo­té pour elle sur ce site, qui l’ont ai­dée à se his­ser au rang des trois der­niers fi­na­listes. Pour l’en­semble des fi­na­listes, l’ins­ti­tu­tion a ré­col­té 33 000 votes po­pu­laires.

«J. K. Row­ling [l’au­teure des Har­ry Pot­ter] était sur la liste dres­sée par les li­braires », pour­suit Kim Thuy. C’est sûr que si ses fans avaient vo­té pour elle, je n’au­rais pas été sur la der­nière liste. »

Le Ja­po­nais Ha­ru­ki Mu­ra­ka­mi était lui aus­si sur la liste des der­niers fi­na­listes, mais il s’est dé­sis­té de la course à la der­nière mi­nute, vrai­sem­bla­ble­ment pour conser­ver ses chances d’ob­te­nir un jour le prix No­bel.

Kim Thuy re­lève par ailleurs que la créa­tion du No­bel al­ter­na­tif est liée entre autres aux pres­sions faites par la res­pon­sable d’ac­ti­vi­tés cultu­relles à Stock­holm, qui avait l’ha­bi­tude, chaque an­née, d’ame­ner des jeunes écou­ter le lau­réat du prix No­bel.

L’at­tri­bu­tion d’un No­bel al­ter­na­tif a éga­le­ment per­mis à la Nou­velle Aca­dé­mie de s’ou­vrir à des genres gé­né­ra­le­ment peu pris en compte par le No­bel, pour­suit Kim Thuy. Le Bri­tan­nique Neil Gai­man s’est par exemple dis­tin­gué comme au­teur de science-fic­tion et de bandes des­si­nées. En 2016, l’Aca­dé­mie sué­doise avait créé toute une sur­prise en re­met­tant le prix No­bel au chan­teur et com­po­si­teur Bob Dy­lan.

Ma­ryse Condé

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.