La ti­gresse tour­men­tée

De ré­fu­giée à pop star en pas­sant par ci­néaste, les vies en­tre­mê­lées de M.I.A.

Le Devoir - - CULTURE | CINÉMA - AN­DRÉ LA­VOIE COL­LA­BO­RA­TEUR LE DE­VOIR

M.I.A., de son nom vé­ri­table Ma­than­gi «Maya» Arul­pra­ga­sam, par­tage beau­coup de si­mi­li­tudes avec la re­gret­tée Amy Wi­ne­house, et pas seule­ment parce qu’elles ont émer­gé sur la scène mu­si­cale bri­tan­nique à la même époque. Toutes les deux, de­puis long­temps — on ose­rait même dire de­puis leur nais­sance —, se sont vo­lon­tai­re­ment pla­cées de­vant une ca­mé­ra, n’im­porte la­quelle, se don­nant en spec­tacle, es­pion­nant leur en­tou­rage, ou l’uti­li­sant comme un confes­sion­nal.

Dans les deux cas, ce ma­té­riel abon­dant, riche, mais aus­si anec­do­tique, offre une ma­tière riche pour des do­cu­men­taires in­ti­mistes, même si de­vant Amy, d’Asif Ka­pa­dia, s’em­pare de nous une cer­taine cu­rio­si­té mor­bide, se dé­so­lant de­vant les failles qui l’ont conduite jus­qu’à la mort. La pos­ture est dif­fé­rente face à Ma­tan­gi/Maya/M.I.A., un por­trait de Steve Lo­ve­ridge, ami de longue date de celle qui avait à peine dix ans en 1985 lors­qu’elle re­vient à Londres, son lieu de nais­sance, ré­fu­giée ori­gi­naire du Sri Lan­ka où elle a pas­sé son en­fance. Mais elle est aus­si au­réo­lée, bien mal­gré elle, comme la fille d’Arul Pra­ga­sam, un des membres émi­nents des Tigres ta­mouls, un mou­ve­ment de ré­sis­tance in­dé­pen­dan­tiste face à un gou­ver­ne­ment im­pi­toyable.

L’ab­sence de son père dans le foyer fa­mi­lial lon­do­nien n’est que l’une des clés pour com­prendre la rage, l’éner­gie, l’in­so­lence, la créa­ti­vi­té et le ma­la­dif be­soin d’at­ten­tion qui ca­rac­té­risent tou­jours cette femme que l’on voit gran­dir pen­dant 90 mi­nutes. De la pe­tite fille qui se dé­hanche pour la ga­le­rie à celle qui fait scan­dale au Su­per Bowl 2012 aux cô­tés de Ma­don­na en mon­trant un doigt d’hon­neur pen­dant la chan­son Give Me All You Lu­vin’ (même doigt que l’on peut dis­tinc­te­ment voir dans le vi­déo­clip de la chan­son…), il y a entre les deux une mi­li­tante un peu hors-norme, un peu brouillonne, qui ne de­man­dait qu’à naître.

Et elle le fe­ra en re­nouant avec une par­tie de sa fa­mille au Sri Lan­ka en 2001, ef­fec­tuant par la suite plu­sieurs voyages en Inde, et par­tout à tra­vers le monde lors­qu’au som­met de sa po­pu­la­ri­té. Son po­si­tion­ne­ment cul­tu­rel et po­li­tique trou­ve­ra d’abord un large écho, mais la fronde mé­dia­tique va se­couer celle qui com­mence à peine à maî­tri­ser les codes de cet uni­vers. Car être in­vi­tée dans les talk-shows de fin de soi­rée (Bill Ma­her s’avère plu­tôt condes­cen­dant) ou faire l’ob­jet d’un long por­trait dans le New York Times la confronte à ses contra­dic­tions, tout en nour­ris­sant la haine de ses dé­trac­teurs — à com­men­cer par le gou­ver­ne­ment sri-lan­kais.

Ces re­vers de for­tune ne l’em­pê­che­ront pas de pour­suivre sa car­rière, et son com­bat, em­prun­tant une tra­jec­toire abrupte, et sur­tout pas celle où les al­bums et les tour­nées s’en­filent à la chaîne. De­puis ses an­nées d’études en ci­né­ma au Cen­tral Saint Mar­tins Col­lege of Art and De­si­gn, là où elle a ren­con­tré Steve Lo­ve­ridge, M.I.A. sait mieux que ja­mais ma­nier la ca­mé­ra. Pas juste pour la

pla­cer en sa di­rec­tion et ser­vir son image (ce qu’elle réus­sit d’ailleurs très bien), mais ser­vir aus­si une cause qui sou­vent la dé­passe. Et si elle n’hé­site ja­mais à sor­tir l’ar­tille­rie lourde pour se faire voir et en­tendre (les vi­déos Bad Girls, Born Free, et tant d’autres, ne font ja­mais dans la den­telle), cette ti­gresse tour­men­tée n’a pas don­né ses der­niers coups de griffes. Sauf au pro­chain Su­per Bowl.

Ma­tan­gi/Maya/M.I.A.

★★★ 1/2 Do­cu­men­taire de Steve Lo­ve­ridge. États-Unis–Grande-Bre­tagne, 2018, 96 mi­nutes.

ELEVATION PIC­TURES

De la fillette qui se dé­hanche pour la ga­le­rie à celle qui fait scan­dale au Su­per Bowl 2012, il y a entre les deux une mi­li­tante qui ne de­man­dait qu’à naître.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.