Bud­get pro­vin­cial - Pas de mises à pied… pour le mo­ment

Le Gaboteur - - OPINIONS ET AVIS - Jacinthe Trem­blay

Quelques mi­nutes après être sor­tie du huis-clos de pré­sen­ta­tion du bud­get pro­vin­cial aux mé­dias, je suis pas­sée au Centre des Grands-Vents où j'ai croi­sé des pa­rents. De­vi­nant que j'avais entre les mains le bud­get lui-même et son dos­sier de presse, l'un d'eux m'a dit : « Et bien, ce bud­get, il est bien moins pire qu'on l'avait craint. Il n'y a pas de mises à pied ni de hausse de taxes ».

J'étais éton­née qu'un tel ré­su­mé po­si­tif d'un do­cu­ment de quelques cen­taines de pages bour­rées de chiffres fasse aus­si ra­pi­de­ment les man­chettes. Car s'il est vrai qu'au­cune mise à pied n'avait été an­non­cée lors du dé­voi­le­ment du bud­get, il était tout aus­si évident que des mises à pied dé­cou­lant de ce bud­get, il y en au­ra, et beau­coup, dans les pro­chaines se­maines et mois.

Pre­nons, par exemple, le sec­teur de l'en­sei­gne­ment ma­ter­nelle à la 12e an­née. Dans ce bud­get, la masse sa­la­riale des en­sei­gnants ré­gu­liers est am­pu­tée de 20 mil­lions de dol­lars et celle des sup­pléants de quelque 1 mil­lion.

Pas de mises à pied? Avec 20 mil­lions de moins pour payer les en­sei­gnants, il est per­mis d'en dou­ter. Mais im­pos­sible pour le mo­ment de sa­voir quels se­ront les im­pacts dans les écoles car les dis­tricts sco­laires, dont le Con­seil sco­laire fran­co­phone pro­vin­cial de Terre-Neuve-et-La­bra­dor (CSFP), n'avaient tou­jours pas re­çu la dé­ci­sion du nombre d'uni­tés d'en­sei­gne­ment qui leur se­ront al­louées pour la ren­trée de sep­tembre au mo­ment de fer­mer nos pages.

Quelle culture de dé­penses en édu­ca­tion?

Lors du huis-clos du bud­get, il a été as­sez fa­cile d'iden­ti­fier quel se­rait le nou­veau « buzz­word » en vi­gueur pour le gou­ver­ne­ment Ball. « Il faut im­pé­rieu­se­ment mettre fin à la culture de dé­penses (culture of spen­ding) dans la fonc­tion pu­blique », a mar­te­lé deux fois plu­tôt qu'une Ca­thy Bennett, la mi­nistre des Fi­nances.

Qu'est-ce que ça veut dire exac­te­ment? Nous ne l'avons pas su lors du huis clos. Tou­te­fois, nous en avons des in­dices à la lecture du bud­get ligne par ligne. En­core une fois dans le sec­teur de l'en­sei­gne­ment ma­ter­nelle à la 12e an­née, on ob­serve que les en­ve­loppes d'achat de four­ni­tures sco­laires, comme les ma­nuels, sont cou­pées de près de 1 mil­lion de dol­lars en com­pa­rai­son de l'an der­nier.

Le bud­get pour les nou­velles construc­tions, l'agran­dis­se­ment ou les ré­no­va­tions ma­jeures d'écoles ? Il était de 107,2 mil­lions dans le bud­get de l'an der­nier; il a été ré­vi­sé à 71,4 mil­lions en cours d'an­née et il est de 54,2 mil­lions cette an­née.

Comment, en­core une fois, ce­la se tra­dui­ra-t-il pour le CSFP et pour ses écoles ac­tuelles et sa pos­sible 6e école? Trop tôt pour le dire. Chose cer­taine, Le Ga­bo­teur sui­vra de près l'évo­lu­tion de la si­tua­tion pour vous.

Chose cer­taine aus­si, nous nous ef­for­ce­rons, comme à l'ha­bi­tude, de vous rap­por­ter les faits au-de­là des « buzz­words » de re­la­tions pu­bliques. Car en re­pre­nant mot pour mot les ré­su­més ra­co­leurs que veulent nous faire ava­ler cer­tains po­li­ti­ciens ou di­ri­geants d'en­tre­prises, le risque est fort de dif­fu­ser des fausses nou­velles.

Photo : Jacinthe Trem­blay

Le mi­nistre de l’Édu­ca­tion post­se­con­daire et des Com­pé­tences avan­cées Ger­ry Byrne a im­po­sé des cou­pures de quelque 7 mil­lions à l’Uni­ver­si­té Me­mo­rial. Pas de mises à pied? Pour le mo­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.