Dans les cou­lisses de la té­lé­sé­rie Hors Cir­cuits

Alors que le lan­ce­ment de la deuxième sai­son de la sé­rie d'aven­tures do­cu­men­taires Hors Cir­cuits ap­proche - le pre­mier épi­sode se­ra dif­fu­sé le 4 juillet sur Unis.tv -, le pro­duc­teur semble fier du tra­vail ac­com­pli et du che­min que l'émis­sion a par­cou­ru. A

Le Gaboteur - - LA UNE - Une en­tre­vue de Lau­rence Ber­thou-Hé­bert

Com­ment vous est ve­nue l’idée de la sé­rie?

C'est une idée conjointe que nous avons eue, ma femme et moi. Alors que l'ère de Re­pu­blic

of Doyle ti­rait à sa fin, que le pro­jet de la sé­rie Fron­tier se pré­pa­rait et que le ré­seau Unis.tv voyait le jour, nous avons cru que le mo­ment était ve­nu de créer notre propre mai­son de pro­duc­tion. Si­belle Pro­duc­tions! est donc née de l'idée qu'il fal­lait mettre Ter­reNeuve en va­leur, faire dé­cou­vrir ses re­coins ma­giques et mé­con­nus du grand pu­blic. Il al­lait donc de soi que la sé­rie al­lait explorer ce fi­lon. En tour­nant Hors

Cir­cuits, nous avons réa­li­sé que même les terre-neu­viens igno­raient par­fois l'exis­tence des lieux que nous vi­si­tons! Notre ob­jec­tif est donc de mettre de l'avant ces lieux my­thiques et d'al­ler là où per­sonne n'est al­lé avant nous.

Com­ment choi­sis­sez-vous les sites où vous al­lez tour­ner?

Quelle est votre ap­proche

Notre re­gard sur les lieux que nous choi­sis­sons est d'abord et avant tout ar­chi­tec­tu­ral. On choi­sit d'abord une struc­ture, une construc­tion, et en­suite on dé­couvre ce qui s'est pas­sé là et le lien que les gens en­tre­te­nait avec l'en­droit. Sou­vent, il s'agit de sites qui ont été construits et dé­truits en un très court laps de temps et qui n'ont donc pas été ha­bi­tés long­temps. Ce­la nous amène à ré­flé­chir sur la re­la­tion entre l'homme et la na­ture et à ob­ser­ver com­ment cette der­nière re­prend ra­pi­de­ment ses droits une fois que l'homme l'a dé­ser­tée. C'est fas­ci­nant! En quelque sorte, nous po­sons sou­vent le pre­mier et le der­nier re­gard sur ces lieux voués à dis­pa­raître.

Quelle est la ren­contre la plus mar­quante que vous avez faite lors d’un tour­nage?

Une des per­sonnes les plus ado­rables que nous ayons ren­con­trée lors du tour­nage de la deuxième sai­son est Pa­trick Col­lins, dont vous fe­rez la connais­sance dans le 6e épi­sode. L'homme pos­sède un pe­tit mu­sée à Har­bour Grace et tout le conte­nu de son mu­sée est bi­lingue : af­fi­chettes, pan­neaux in­di­ca­teurs, tout! Lors du tour­nage, mal­gré le fait que sa langue ma­ter­nelle soit l'an­glais, il a fait beau­coup d'ef­forts pour nous par­ler en fran­çais. C'était très mi­gnon et il a été très gé­né­reux avec nous.

Com­ment choi­sis­sez-vous les membres de l’équipe? Est-ce im­por­tant pour vous de tra­vailler avec des fran­co­phones?

Dans un pre­mier temps, ce qui nous in­té­resse, c'est d'al­ler cher­cher les créa­teurs, peu im­porte leur langue ma­ter­nelle. Nous avons ain­si créé un noyau dur d'ar­ti­sans comme le réa­li­sa­teur Ch­ris­tian Sparke, avec qui nous col­la­bo­rons de­puis le dé­but. En­suite, il a tou­jours été très im­por­tant pour moi de mettre en va­leur la fran­co­pho­nie dans mes pro­jets et c'est une des rai­sons pour la­quelle j'ai fon­dé le Ré­seau Cultu­rel fran­co­phone en 2007. Je peux vous dire que très nom­breux les ar­tistes im­pli­qués dans le Ré­seau sont im­pli­qués de près ou de loin dans le pro­jet de Hors Cir­cuits! En­vi­ron la moi­tié de la grande équipe de pro­duc­tion de la sé­rie est fran­co­phone. Mal­gré tout, ça reste tou­jours un dé­fi de fa­vo­ri­ser l'em­ploi de fran­co­phones parce que le bas­sin de pro­fes­sion­nels oeu­vrant dans le do­maine est re­la­ti­ve­ment res­treint. Nous avons tou­te­fois de la chance de col­la­bo­rer avec le ré­seau d'Unis.tv, qui fait preuve de beau­coup d'ou­ver­ture et de pa­tience pour nous per­mettre de for­mer de nou­veaux em­ployés et ain­si élar­gir notre ré­seau de pro­fes­sion­nels.

Outre Hors Cir­cuits, quels sont les autres pro­jets sur les­quels vous tra­vaillez en ce mo­ment?

Il y en a plu­sieurs, et ce sont tous des pro­jets qui conti­nue­ront de mettre Terre-Neuve en va­leur. Entre autres, nous tra­vaillons sur un pro­jet de mi­ni-sé­rie qui por­te­ra sur le French Shore. L'angle que nous sou­hai­tons adop­ter est ce­lui de la mer, parce que nous pen­sons que pour com­prendre Ter­reNeuve, c'est par elle qu'il faut pas­ser. Ain­si, c'est à bord d'un voi­lier que nous par­cou­rons la côte fran­çaise pour y ren­con­trer ses ha­bi­tants. Par ailleurs, nous avons aus­si un pro­jet de sé­rie té­lé dra­ma­tique sur les liens entre Terre-Neuve et SaintPierre-et-Mi­que­lon au temps de la pro­hi­bi­tion. Fi­na­le­ment, nous avons aus­si re­çu des pro­jets de long-mé­trages de fic­tion très pro­met­teurs.

Wow! Vous avez le vent dans les voiles (c’est le cas de le dire)!

Oui! Nous sommes très heu­reux parce que nous avons de plus en plus de pro­jets et que notre équipe s'agran­dit. Nous sommes em­bal­lés aus­si de voir que Terre-Neuve sus­cite une telle fas­ci­na­tion au­près des té­lé­spec­ta­teurs et des dif­fu­seurs. Il y a dé­fi­ni­ti­ve­ment quelque chose de ma­gique à pro­pos de notre île et nous sommes ra­vis de faire par­tie de ceux qui la font dé­cou­vrir.

Pho­to : Cour­toi­sie de Si­belle Pro­duc­tions

Xa­vier Georges pen­dant le tour­nage de la deuxième sai­son de Hors Cir­cuits

Pho­to : Cour­toi­sie de Si­belle Pro­duc­tions

Cou­vert d'herbe et d'arbres, trô­nant au mi­lieu du port tel une île, le SS Kyle est un des té­moins om­ni­pré­sents de l'im­por­tance ma­ri­time de Har­bour Grace, une lo­ca­li­té de la baie Concep­tion, dans la pé­nin­sule d'Ava­lon, qui est au coeur de l'épi­sode 6 de Hors Cir­cuits.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.