New­found­lan­ders to the re­scue dans l’Es­pace Fran­co du Fes­ti­val Folk

Le Gaboteur - - NEWS -

« J'ai fait l'im­mer­sion de la ma­ter­nelle à la 12e an­née. On nous di­sait que c'était bon pour trou­ver un em­ploi… Ça m'a au moins don­né une gig », a lan­cé avec hu­mour Mat­thew Hor­nell pen­dant sa pres­ta­tion dans l'Es­pace Fran­co du Fes­ti­val Folk de Ter­reNeuve-et-La­bra­dor, en août der­nier, au Parc Ban­ner­man de St-.John's.

Ce chan­teur na­tif de Grand Falls-Wind­sor était loin d'être le seul Terre-Neu­vien de langue ma­ter­nelle an­glaise à faire en­tendre sa voix en fran­çais ou à in­ter­pré­ter des pièces du pa­tri­moine mu­si­cal des Terre-Neu­viens Fran­çais.

Pen­dant les deux après-mi­di d'ani­ma­tion de l'Es­pace Fran­co, on a pu voir dé­fi­ler sur cette scène les au­teures-com­po­si­trices-in­ter­prètes de chan­sons ori­gi­nales en fran­çais Ma­ry Bar­ry et Col­leen Po­wer, ac­com­pa­gnées de nom­breux mu­si­ciens. Jus­tin Bur­net a éga­le­ment chan­té ses créa­tions en fran­çais ain­si qu'une tra­duc­tion d'une oeuvre d'Ame­lia Cur­ran.

La grande Ani­ta Best a in­ter­pré­tée des chan­sons ap­prises de femmes de la pé­nin­sule de Port-au-Port alors que Fer­gus Brown-O'Byrne, au concer­ti­na ain­si qu'Isaac et Se­re­na Pier­cey, de l'En­semble des rêves, ont ren­du hom­mage à Émile Be­noit, entre autres. Kyle Moo­ny a pour sa part in­ter­pré­té des chan­sons fran­çaises et qué­bé­coises, dont une écrite par Fé­lix Le­clerc.

Plu­sieurs autres ar­tistes ont fait vi­brer l'Es­pace Fran­co (voir nos textes en page 10) mais sans l'ap­port de ces Terre-Neu­viens et Terre-Neu­viennes amou­reux du fran­çais et de la culture fran­co­phone, le pro­gramme au­rait été, pour le moins, plus mince. (JT)

Pho­to : Gaël Fleiss­ner

An­drew Sned­den et Mat­thew Hor­nell en pres­ta­tion dans l’Es­pace Fran­co.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.