Vi­ve­ment de plus en plus de membres

Le Ré­seau de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique et d’em­ploya­bi­li­té de Terre-Neuve-et-La­bra­dor (RDÉE TNL) a ou­vert grande les portes à de nou­veaux membres. Son nou­veau con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion, pré­si­dé par Me Ga­briel Bro­deur, au­ra à leur pré­ci­ser les avan­tages et le

Le Gaboteur - - NEWS - Ni­ko­la LeBel

Le jeu­di 19 oc­tobre 2017, une tren­taine de per­sonnes du mi­lieu des af­faires et de la com­mu­nau­té fran­co­phone étaient réunies au Centre sco­laire et com­mu­nau­taire des Grand­sVents pour la deuxième as­sem­blée gé­né­rale an­nuelle (AGA) pu­blique du Ré­seau de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique et d'em­ploya­bi­li­té de Terre-Neuve-etLa­bra­dor (RDÉE TNL).

Avant cette AGA, seuls les 9 ad­mi­nis­tra­teurs du RDÉE TNL étaient membres de l'or­ga­ni­sa­tion. « C'était pra­ti­que­ment un club pri­vé » a re­con­nu d'en­trée de jeu le pré­sident sor­tant Mi­chael Clair. Afin que l'or­ga­ni­sa­tion soit plus dé­mo­cra­tique et trans­pa­rente, le con­seil d'ad­mi­nis­tra­tion a lan­cé un opé­ra­tion mem­bra­riat (le mot fran­çais qui rem­place dé­sor­mais mem­ber­ship) afin que le RDÉE TNL re­flète mieux les be­soins de la com­mu­nau­té des af­faires et des en­tre­pre­neurs fran­co­phones.

Ce nou­veau pro­gramme d'adhé­sion of­fri­ra cer­tains avan­tages aux membres. Pour la pre­mière an­née, il est gra­tuit de de­ve­nir membre, mais l'an pro­chain, il fau­dra payer. Com­bien et pour quels avan­tages? Tout ça reste à pré­ci­ser.

Ta­rif et avan­tages

Me Ga­briel Bro­deur, se­cré­taire sor­tant du RDÉE TNL, avait la res­pon­sa­bi­li­té de pré­sen­ter le nou­veau pro­gramme d'adhé­sion et les cri­tères pour de­ve­nir membre. Es­sen­tiel­le­ment, qui ha­bite à Terre-Neuve-et-La­bra­dor, parle fran­çais et sou­tient les ob­jec­tifs et va­leurs du RDÉE TNL peut être membre ré­gu­lier, vo­ter et sié­ger sur le CA; ex­cep­tion faite de per­sonnes tra­vaillant pour une as­so­cia­tion fran­co­phone, qui ne peuvent pas sié­ger. Les autres adhé­rents se­ront membres as­so­ciés et au­ront les mêmes avan­tages que les ré­gu­liers sauf le droit de vo­ter et de sié­ger au CA. Outre la pos­si­bi­li­té de par­ti­ci­per aux ac­ti­vi­tés de ré­seau­tage de l'or­ga­ni­sa­tion et plus lar­ge­ment au dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique, les avan­tages concrets of­ferts aux membres de­meurent flous. Me Bro­deur a ex­pli­qué que le CA sor­tant au­rait ai­mé pré­sen­ter le pro­gramme avec plus de dé­tails, mais n'avait pas at­teint de consen­sus avant l'AGA. Il re­vien­dra donc au nou­veau CA de dé­ve­lop­per ce que l'adhé­sion peut of­frir aux membres ain­si que sa ta­ri­fi­ca­tion.

Gra­tuit et payant

L'idée d'une co­ti­sa­tion a sou­le­vé plu­sieurs ques­tions en lien avec les ser­vices du Ré­seau. Est-ce qu'il fau­dra être membre payant pour avoir ac­cès aux ser­vices? Le RDÉE TNL étant un or­ga­nisme com­mu­nau­taire fi­nan­cé à même les fonds pu­blic, donc comment peut-il de­man­der aux gens de payer pour des ser­vices qui, jus­qu'à pré­sent, étaient gra­tuits? N'a-t-il pas une obli­ga­tion d'of­frir ses ser­vices gra­tui­te­ment? Est-ce que les per­sonnes vul­né­rables qui sont à la re­cherche d'em­ploi pour­raient être af­fec­tées par la ta­ri­fi­ca­tion fu­ture de ser­vices?

Le CA a ras­su­ré la salle en ex­pli­quant que rien ne chan­ge­rait pour les ser­vices ac­tuel­le­ment of­ferts par l'or­ga­ni­sa­tion. Pas be­soin d'être membre pour avoir ac­cès à l'aide à la re­cherche d'em­ploi, par exemple, et ce ser­vice se­ra tou­jours gra­tuit à tous.

L'or­ga­nisme cherche plu­tôt à amé­lio­rer son sou­tien spé­ci­fique aux en­tre­prises tout en fi­nan­çant de nou­veaux pro­jets am­bi­tieux pour ren­for­cer la ca­pa­ci­té com­mu­nau­taire. Du sou­tien à la pla­ni­fi­ca­tion stra­té­gique, par exemple, pour­rait être payant tout en étant of­fert à des ta­rifs plus abor­dables aux membres. Les prix pour­raient éga­le­ment être dif­fé­ren­ciés se­lon la clien­tèle, de sorte qu'un in­di­vi­du se fe­rait de­man­der un ta­rif moindre qu'une en­tre­prise pour le même ser­vice, étant don­né la ca­pa­ci­té de payer, mais aus­si la charge de tra­vail que le ser­vice pour­rait im­pli­quer.

Bref, beau­coup de pain sur la planche en vue pour le nou­veau con­seil d'ad­mi­nis­tra­tion du RDÉE TNL et son per­son­nel.

Pho­to : Gaël Fleiss­ner

Le nou­veau con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion du RDÉE TNL : Me Ga­briel Bro­deur, pré­sident, Em­ma­nuel N’Gues­sant, vice-pré­sident, Ni­cole Hel­wig, So­phie Thi­bo­deau, tré­so­rière, Karl Grah et Sa­muel Nkott, ad­mi­nis­tra­teurs, Ca­ro­line For­tune, se­cré­taire et Mi­relle Caouette Houle, ad­mi­nis­tra­trice. À leur droite : la di­rec­trice gé­né­rale Ca­ro­li­na Her­re­ra. Mi­chael Fen­wick, aus­si nou­vel ad­mi­nis­tra­teur, est ab­sent sur cette pho­to, mais était pré­sent par té­lé­con­fé­rence.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.