MARIE- SOLEIL MI­CHON

Le Journal de Montreal - CASA - - NEWS -

L’an­i­ma­trice Marie-Soleil Mi­chon in­carne la femme d’au­jourd’hui. Cette con­som­ma­trice aver­tie qui déteste ma­gasiner con­sid­ère le lèche-vit­rine du samedi comme étant une perte de temps, mais adore tout ce qui est orig­i­nal, ex­clusif et fait avec beau­coup d’amour à la main: «Pour moi Etsy c’est un peu comme si je fai­sais le tour du monde en gar­dant tou­jours les deux pieds sur le pouf».

«Je con­nais­sais déjà Etsy lorsque l’on m’a in­vitée à en devenir l’am­bas­sadrice. Quand je ma­g­a­si­nais sur le web, je me per­dais dans les bou­tiques de ce marché en ligne. C’est lorsque je me suis rendu compte que je pou­vais con­cen­trer mes recherches dans cer­taines ré­gions que j’ai com­mencé à y faire des achats. Par ex­em­ple, l’an dernier, j’ai presque tout acheté mes cadeaux de Noël sur Etsy, qu’il s’agisse des mou­choirs de poche pour mon père, des jou­ets en bois pour mes neveux, des ar­ti­cles de dé­co­ra­tion pour ma soeur, des boucles d’oreille pour ma belle soeur ou du gros coussin en forme d’an­i­mal pour mon filleul», nous raconte Mme Mi­chon.

Véri­ta­ble porte ou­verte sur le monde, Etsy a déjà per­mis à plusieurs ar­ti­sans de chez nous de se faire con­naître sur la scène in­ter­na­tionale. Mme Mi­chon cite, à titre d’ex­em­ple, l’ex­péri­ence de Karine Veilleux, cette en­seignante qui voulait prof­iter de son troisième congé de ma­ter­nité pour voir si elle ne pour­rait pas se réori­en­ter du côté pro­fes­sion­nel. «J’ai été touchée par l’his­toire de toutes ces femmes qui ont prof­ité de leur congé de ma­ter­nité pour se remet­tre en ques­tion et tâter le marché grâce à Etsy. Karine Veilleux avait déjà suivi des ate­liers en verre fu­sionné et voilà qu’elle prof­ite de cette tech­nique pour fab­ri­quer de mignonnes pe­tites veilleuses qui ont im­mé­di­ate­ment con­quis le coeur des acheteurs», pré­cise la sym­pa­thique am­bas­sadrice de Etsy Québec qui in­siste qu’il s’agit de l’outil idéal pour fa­ciliter la vie des créa­teurs et leur ou­vrir toutes grandes les portes des con­som­ma­teurs de partout sur la planète.

ÉVÉNE­MENT FAIT MAIN

Si ce sont au dé­part les tri­cots et les bi­joux qui ont per­mis à Etsy de s’im­planter, ce site d’achats en ligne a su se di­ver­si­fier et il pro­pose main­tenant toute une gamme de vête­ments, de jou­ets, d’ar­ti­cles pour la mai­son, d’ac­ces­soires pour la dé­co­ra­tion et même d’ar­ti­cles dé­cor pour un mariage en plus d’ob­jets vintage.

Au­jourd’hui, plusieurs créa­teurs québé­cois s’in­stalleront dans des bou­tiques tem­po­raires qui au­ront pignon dans 33 villes partout au Canada dont à Mon­tréal, Québec, Laval, Maria (Gaspésie), Rawdon (Lanaudière), Gatineau, St-Jeansur-Richelieu his­toire de se rap­procher de leur clien­tèle.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.