UN PLA­FOND CATHÉDRALE QUI CHANGE TOUT

Le Journal de Montreal - CASA - - CASA - CHRIS­TIAN LAVIGNE Col­lab­o­ra­tion spé­ciale

On a eu, à plusieurs reprises au cours des dernières an­nées, l’oc­ca­sion de vis­iter des maisons pré­fab­riquées. Con­traire­ment aux pro­jets domi­cil­i­aires de plus ou moins grande en­ver­gure, le fab­ri­cant de maisons pré­fab­riquées pro­pose une série de mod­èles adapt­a­bles au ter­rain que nous, les acheteurs, avons choisi.

À mi-chemin en­tre l’auto-con­struc­tion et l’achat d’une mai­son clé en main, la mai­son pré­fab­riquée of­fre une foule d’avan­tages et d’op­tions qui peu­vent par­faite­ment con­venir tout aussi bien au néo­phyte de la con­struc­tion, du genre de votre chroniqueur, qu’à un acheteur com­pé­tent et avisé, du genre bricoleur, qui con­naît bien ses be­soins et peut juger avec com­pé­tence de ses op­tions.

UNE MAI­SON SUR MESURE

À l’in­star de tous les fab­ri­cants de maisons us­inées, les Maisons us­inées Côté, dont je vous présente au­jourd’hui le modèle Mar­tini Grand Cathédrale, of­frent, à l’in­térieur d’un cer­tain cadre, une grande var­iété d’op­tions, tant en ce qui con­cerne la dis­po­si­tion des pièces, que les choix de matéri­aux et de fi­ni­tions, pour des es­paces aussi im­por­tants que la salle de bains ou la cui­sine.

LES AVAN­TAGES DE LA MAI­SON USINÉE

Con­stru­ite à l’in­térieur, dans des con­di­tions cli­ma­tiques idéales, quelle que soit la péri­ode de l’an­née, la mai­son usinée est soumise à des con­trôles de qual­ité im­pos­si­bles à at­tein­dre dans des con­di­tions de chantier ex­térieur.

LA MAR­TINI GRAND CATHÉDRALE

Le modèle que je vous présente au­jourd’hui con­stitue une merveilleuse ex­pan­sion d’un modèle que je vous ai déjà présenté, il y a quelques an­nées. Le modèle Mar­tini est main­tenant en­richi d’un pla­fond cathédrale, qui s’élève jusqu’à une douzaine de pieds de hau­teur, et met en valeur une série de poutres de bois qui ap­por­tent à l’en­sem­ble un air cham­pêtre, parfait pour un chalet.

1. Le modèle Mar­tini Grand Cathédrale est con­sti­tué de deux es­paces bien délim­ités, l’aire de vie com­mune, à droite, généreuse­ment fenêtrée, et à droite les aires d’in­tim­ité, deux cham­bres à coucher et une salle de bains. | 2. Sur cette photo d’en­sem­ble, on re­mar­que le pla­fond cathédrale, souligné par des poutres de bois, et der­rière le sa­lon, l’es­calier qui mène à un éventuel sous-sol, de même que le court cor­ri­dor qui con­duit aux pièces d’in­tim­ité. |

3. et 4. L’es­pace sa­lon béné­fi­cie d’une généreuse fen­es­tra­tion en façade et sur le côté, et tout juste à gauche de la porte d’en­trée, on trouve un au­then­tique ves­ti­aire, doté d’une grande fenêtre. | 5. L’es­pace cui­sine salle à manger prof­ite aussi d’une généreuse lu­mière, grâce aux portes-fenêtres coulis­santes qui s’ou­vrent sur une éventuelle ter­rasse de plain pied, et les deux fenêtres qui flan­quent les ar­moires de la cui­sine. | 6. La cui­sine of­fre beau­coup d’es­pace de range­ment, dont un grand garde­manger fermé par une porte à car­reaux givrés, ainsi que beau­coup d’es­pace de tra­vail grâce à son îlot dou­blé d’un comp­toir repas. | 7. et 8. La vaste cham­bre à coucher prin­ci­pale est dotée d’une grande salle-pen­derie, éclairée par une fenêtre de bonnes di­men­sions. | 9. La salle de bains, de di­men­sions con­fort­a­bles, pro­pose un bain au­to­por­tant ainsi qu’une grande douche de céramique fer­mée par une porte de verre clair.

MAISONS US­INÉES CÔTÉ – MAR­TINI CATHÉDRALE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.