COMME UN BLOC MINÉRAL, SCULPTÉ PAR LA NA­TURE

Le Journal de Montreal - CASA - - TOP MODÈLE - CHRIS­TIAN LAVIGNE

C’est au coeur de vastes champs, à Hem­ming­ford, en Mon­térégie, que Si­mard ar­chi­tec­ture a con­struit pour ses clients, cette rési­dence d’une su­per­fi­cie de 3500 pi ca, or­gan­isée sur deux niveaux prin­ci­paux, en­tière­ment tournée vers le bu­col­ique paysage en­vi­ron­nant. Le bâ­ti­ment est prin­ci­pale­ment com­posé de deux vol­umes or­gan­isés de part et d’autre d’un es­pace en dou­ble hau­teur. Cet es­pace, com­plète­ment vitré de bas en haut, di­vise la mai­son en deux zones dis­tinctes, as­sur­ant à cha­cune le de­gré d’in­tim­ité souhaité.

DES AIRES COMMUNES LUMINEUSES

Au rez-de-chaussée, d’un côté de l’es­calier se trouve une aire ou­verte com­por­tant le séjour et la salle à manger, tan­dis que de l’autre, on trouve la cui­sine qui s’ou­vre sur la véranda et la salle de jeux en sur­plomb.

UN ÉTAGE TOUT EN IN­TIM­ITÉ

Une fois en haut de l’es­calier, une passerelle en verre tra­verse le hall en dou­ble hau­teur. Ce pont vitré as­sure une tran­si­tion en­tre la zone in­time de la suite des maîtres, cham­bre, sallepen­derie et salle de bain ou­verte, d’un côté, et les pièces col­lec­tives, bib­lio­thèque, bureau et la suite des in­vités, de l’autre.

UN REVÊTEMENT INSPIRÉ DE LA NA­TURE

Le revêtement ex­térieur de la rési­dence est com­posé de strates de briques tail­lées en ar­doise provenant d’une car­rière lo­cale, qui se pro­lon­gent jusqu’au sol, dis­sim­u­lant ainsi les fon­da­tions de bé­ton.

Faisant écho à la vieille grange, le bois de cè­dre est égale­ment util­isé comme matériau de revêtement sur la mai­son.

Ces clins en bois na­turel grison­neront et dévelop­per­ont leur pro­pre pa­tine tout comme ceux de la vieille grange à prox­im­ité.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.