À LA SUÉDOISE !

Le Journal de Montreal - CASA - - DÉCOR EN TÊTE - FRANCE ARCAND

Tout le monde con­naît l’art de vivre scan­di­nave, avec son amour du de­sign, de la na­ture, de la lu­mière et du con­fort. Mais n’allez pas croire que cela se ré­sume à pein­dre les planch­ers en blanc et à laisser traîner une peau de mou­ton sur un fau­teuil. Il s’agit d’un état d’esprit en har­monie avec le quo­ti­dien. En­vié et sou­vent copié, le de­sign scan­di­nave con­naît un suc­cès mon­dial. En­tre de­sign et douceur, il sait par­faite­ment sé­duire les gens d’au­jourd’hui, et même ceux qui n’en con­nais­sent nulle­ment les orig­ines.

En ef­fet, bien qu’il y ait de nom­breux points com­muns en matière d’ar­chi­tec­ture en­tre les pays scan­di­naves, cha­cun pos­sède ses car­ac­téris­tiques pro­pres, qui vari­ent égale­ment selon les épo­ques. Cepen­dant, cer­tains élé­ments ar­chi­tec­turaux, tels que les toits mansardés, les con­tours de fenêtres blancs et les murs de bois, re­vi­en­nent chaque fois. C’est ce qui donne cette touche si nordique.

Le de­sign scan­di­nave est né dans les an­nées 1930 d’une ap­proche com­mune en­tre cinq pays, soit le Dane­mark, la Fin­lande, la Norvège, la Suède et l’Is­lande, qui se man­i­feste par une volonté générale d’of­frir à un plus grand nom­bre du de­sign fonc­tion­nel et sim­ple. Ces pays parta­gent cer­tains points com­muns, dont la rudesse de leur hiver, de cour­tes journées et une faible lu­mi­nosité. Ces car­ac­téris­tiques don­nent en­vie de se con­cen­trer sur l’in­térieur et la dé­co­ra­tion de sa mai­son afin d’y vivre des in­stants heureux, en famille, dans une bulle douil­lette et chaleureuse.

Si vous désirez vous en­velop­per de chaleur et de sim­plic­ité, adoptez le charme du style scan­di­nave, une ten­dance qui sem­ble in­tem­porelle. Écologique et fonc­tion­nel, il répond à des codes bien pré­cis, alors pour ne pas vous tromper, con­tournez les pièges!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.