PAUL MCCART­NEY

LE 6 FÉ­VRIER 2005 - ALLTEL STA­DIUM (JACK­SON­VILLE)

Le Journal de Montreal - Weekend - - NEWS -

Échau­dés par la contro­verse pro­vo­quée par Ja­net Jack­son en 2004, les or­ga­ni­sa­teurs du Su­per Bowl ont usé de pru­dence en 2005. Ré­ti­cents à l’idée de se re­trou­ver dans l’eau chaude pour une deuxième an­née d’af­fi­lée, ils se sont tour­nés vers une va­leur sûre, Paul Mccart­ney. Leur dé­ci­sion s’est avé­rée payante puisque l’ex-beatle a ral­lié les mé­lo­manes de tous azi­muts grâce à des clas­siques comme Drive My Car, Get Back, Live and Let Die et Hey Jude, qu’il a en­ton­née en choeur avec les di­zaines de mil­liers de spec- ta­teurs pré­sents dans le stade. Par le fait même, le lé­gen­daire gui­ta­riste nous a rap­pe­lé une vé­ri­té qu’on avait presque ou­bliée: c’est la mu­sique qui compte… et rien d’autre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.