UNE PAS­SION COM­MUNE

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE -

« Claude et moi, on a plu­sieurs points en com­mun, à com­men­cer par cette même pas­sion qui nous anime. Je suis vrai­ment heu­reuse de par­tir en tour­née avec lui... »

Chan­tal Pa­ry af­fiche un vé­ri­table en­thou­siasme de­vant cette tour­née qui l’amè­ne­ra à par­cou­rir le Qué­bec en com­pa­gnie de Claude Bar­zot­ti. « J’ai tou­jours été un de ses fans. J’aime sa voix rauque, son ro­man­tisme et son cha­risme. Je le re­gar­dais à la té­lé et j’ai­mais ses chan­sons. Je l’ai dé­cou­vert en­core mieux lors de notre ex­pé­rience de l’an der­nier avec Le re­tour de nos

idoles. J’ai alors fait la connais­sance d’un ar­tiste à la fois simple, très gen­til, qui ne se prend pas pour un autre. Ça a cli­qué tout de suite... »

SUR­PRISE

Chan­tal Pa­ry nous ap­prend que leur soi­rée com­mune se di­vi­se­ra en deux par­ties, cha­cun y al­lant de sa propre per­for­mance. « Il se pour­rait bien qu’il y ait une sur­prise... » lance-t-elle d’un ton joyeux, en se gar­dant de pré­ser­ver l’ef­fet de sur­prise d’un in­évi­table duo en scène.

Chan­tal Pa­ry se dit par­ti­cu­liè­re­ment heu­reuse de re­nouer avec la scène. « Vous sa­vez, du­rant ma car­rière, j’ai fait bien des disques, mais peu de spec­tacles. Je n’ai ja­mais été vrai­ment une fille de scène. En fait, mes der­niers vrais spec­tacles re­montent à l’époque des ca­ba­rets ». Elle ra­conte : « Cet été, j’ai pré­sen­té quelques mi­ni-spec­tacles (no­tam­ment avec sa fille Mé­la­nie). Je vou­lais voir si j’ai­mais en­core ça. Eh bien, oui, j’adore ça au­tant qu’avant. Et je me suis ren­du compte que c’était en­core ma place. J’ai été tel­le­ment im­pres­sion­née par la fi­dé­li­té de mon pu­blic que ça a ravivé ma pas­sion. »

RE­TROU­VAILLES

Cette pro­chaine tour­née se­ra l’oc­ca­sion de « joyeuses re­trou­vailles », pro­met Chan­tal Pa­ry, qui dit avoir hâte de se pro­me­ner d’une ville à l’autre pour re­trou­ver son fi­dèle pu­blic « qui n’a pas ou­blié les pa­roles de mes chan­sons. »

Stres­sée ? « Non, pas vrai­ment. C’est sûr qu’il y a un cer­tain trac, c’est nor­mal. Mais je ne me sens ni stres­sée, ni an­gois­sée de­vant l’idée de pré­sen­ter cette longue liste de spec­tacles. J’ai fait le choix de la faire et je l’as­sume plei­ne­ment. » Elle tient à ajou­ter : « À cette pé­riode de ma vie, je ne re­cherche pas la gloire et ce qui va avec elle. Le plus grand bon­heur qui m’anime, c’est de rendre les gens heu­reux. Ça me rend heu­reuse à mon tour. Ça fait par­tie de ma dé­marche spi­ri­tuelle. Je le fais par pas­sion ; le jour où cette pas­sion s’étein­dra, je ces­se­rai de chan­ter. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.