PAR­FAIT POUR LA FA­MILLE

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA - Isa­belle Hontebeyrie Agence QMI

Film de Ken Kwa­pis.

Avec Drew Barrymore, Ted Dan­son et John Kra­sins­ki.

Des ba­leines, des his­toires d’amour, des rires et des ser­re­ments de gorge consti­tuent les in­gré­dients fai­sant du film Le grand mi­racle une re­cette sa­vou­reuse.

En­ten­dons-nous bien dès le dé­but : Le grand mi­racle n’est pas le film de l'an­née et vous ne le ver­rez pas ra­fler de prix aux Os­cars l’an pro­chain. Tou­te­fois, qui dit film « po­pu­laire » ou « divertissement pop­corn » ne veut pas dire mau­vais, tous les longs mé­trages ne sont – heu­reu­se­ment – pas des Trans­for­mers.

Le grand mi­racle est, comme His­toire de dau­phin sor­ti avant Noël, ti­ré d’une his­toire vraie. Alors que nous sommes en 1988, c’est-à-dire en­core pen­dant la pé­riode de la Guerre froide, une fa­mille de ba­leines se re­trouve blo­quée sous les glaces de l’alas­ka.

La si­tua­tion cri­tique des mam­mi­fères est mon­trée par Adam Carlson (John Kra­sins­ki), jeune jour­na­liste sta­tion­né en Alas­ka et ha­bi­tuel­le­ment can­ton­né aux his­toires sans grand in­té­rêt. Mais, parce que les ba­leines émeuvent sys­té­ma­ti­que­ment le pu­blic, les ré­seaux amé­ri- cains re­prennent le reportage et le tout fait boule de neige.

La di­rec­trice de Green­peace, Ra­chel Kra­mer (Drew Barrymore), s’en mêle... et prend à par­tie un ma­gnat du pé­trole (Ted Dan­son), les jour­na­listes af­fluent sur place, la po­pu­la­tion lo­cale met l’épaule à la roue et le tout es­ca­lade au point que Ro­nald Rea­gan en­ver­ra la garde na­tio­nale et que les Russes de Gor­bat­chev prê­te­ront un brise-glaces.

Oui, c’est bour­ré de bons sen­ti­ments – c’est dif­fi­cile de faire au­tre­ment –, oui, les per­son­nages sont par­fois un peu trop ca­ri­ca­tu­raux. On ad­mire néan­moins les fausses ba­leines et la scène dans la­quelle Drew Barrymore plonge avec elles (oui, l’ac­trice a bel et bien sau­té dans l’eau gla­cée !).

Le rythme est bon et sou­te­nu et ceux qui ont vu His­toire de dau­phin ap­pré­cie­ront le sus­pense présent dans Le grand mi­racle, qui est me­né sans temps mort ni fio­ri­tures in­utiles.

Le grand mi­racle mé­rite donc une sor­tie fa­mi­liale (à va­leur édu­ca­tive et his­to­rique de sur­croît puisque le long mé­trage est ti­ré de faits réels) dans les salles obs­cures et que les pa­rents se ras­surent, ils au­ront au­tant de plai­sir que leurs en­fants !

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.