À LA LAI­TE­RIE CHAR­LE­VOIX, LE FRO­MAGE SE RA­CONTE

Membre du ré­seau Éco­no­mu­sée, la Lai­te­rie Char­le­voix in­vite à pé­né­trer dans le monde mys­té­rieux de la fa­bri­ca­tion du fro­mage tout en nous ini­tiant à une tech­no­lo­gie d’avant-garde des plus éco­lo­giques. Une « dé­li­cieuse » vi­site ins­truc­tive pour pe­tits et gr

Le Journal de Montreal - Weekend - - TOURISME - Lise Gi­guère Col­la­bo­ra­tion spéciale 1. La vi­site gui­dée donne ac­cès au pro­cé­dé du sé­chage du fro­mage. 2. Ce bâ­ti­ment ren­ferme l’usine de trai­te­ment des eaux usées et la serre, où se trouvent des plantes tro­pi­cales. 3. L’ex­po­si­tion La Goutte de lait cont

Fon­dée en 1948, la Lai­te­rie Char­le­voix s’est dé­ve­lop­pée sous la hou­lette des des­cen­dants de son fon­da­teur, Sta­nis­las Lab­bé, et de son épouse El­mi­na For­tin. En­tre­prise fa­mi­liale de­puis main­te­nant quatre gé­né­ra­tions, c’est éga­le­ment une des rares en­tre­prises lai­tières qué­bé­coises à avoir pré­ser­vé le ca­rac­tère ar­ti­sa­nal de ses mé­thodes de fa­bri­ca­tion, tout en s’adap­tant et en res­pec­tant les normes ac­tuelles de trans­for­ma­tion et en in­no­vant pour de­ve­nir la pre­mière usine qué­bé­coise à trai­ter ses eaux usées par mé­tha­ni­sa­tion avant de les re­tour­ner dans la ri­vière après phy­toé­pu­ra­tion (avec les plantes).

Ce pro­ces­sus, hau­te­ment scien­ti­fique, in­tègre deux tech­no­lo­gies : la pro­duc­tion de gaz mé­thane à par­tir du lac­to­sé­rum (pe­tit lait ven­du au­tre­fois aux pro­duc­teurs de porc). Le mé­thane ain­si ob­te­nu couvre 90 % des be­soins en éner­gie de la lai­te­rie et de la mai­son d’af­fi­nage, tan­dis que les ré­si­dus sont trai­tés dans une serre.

UNE AT­TRAC­TION TOU­RIS­TIQUE

Si­tuée sur la route 138, la Lai­te­rie Char­le­voix ac­cueille les tou­ristes dans sa bou­tique qui pro­pose la dé­cou­verte de nom­breux pro­duits ré­gio­naux. Une fois à l’in­té­rieur, le re­gard du vi­si­teur est bien vite at­ti­ré par les grandes fe­nêtres qui per­mettent d’ad­mi­rer le tra­vail des fro­ma­gers à l’oeuvre. Au bas des fe­nêtres, des pan­cartes ex­pliquent les dif­fé­rentes étapes aux­quelles il est pos­sible d’as­sis­ter. Tout au fond, un grand es­ca­lier mène à l’étage su­pé­rieur où se trouve l’éco­no­mu­sée du fro­mage.

Dans ce der­nier, des ob­jets an­ciens, dont plu­sieurs pièces uniques, des pho­tos de la fa­mille Lab­bé, des livres, des pan­neaux ex­pli­ca­tifs et une vi­déo qui pré­sente les se­crets de la fa­bri­ca­tion du fro­mage.

Par la suite, ceux qui le dé­si­rent peuvent s’of­frir la vi­site gui­dée des bâ­ti­ments ar­rière, où ils pour­ront voir le sé­chage, l’af­fi­nage, la nou­velle usine d’épu­ra­tion des eaux et ter­mi­ner par la vi­site de l’ex­po­si­tion La Goutte de lait, la plus grosse col­lec­tion d’ob­jets (cer­tains da­tant de la fin du 19e siècle) re­liés à la lai­te­rie et au fro­mage au Qué­bec. Un par­cours fas­ci­nant qui ren­dra plu­sieurs per­sonnes nos­tal­giques par les sou­ve­nirs qui re­mon­te­ront à leur mé­moire. Fait in­usi­té, cette col­lec­tion ap­par­te­nait à Robert Be­noît, un pas­sion­né qui, chaque été, s’ins­talle dans Char­le­voix pour de­ve­nir guide et ra­con­ter les mille et une anec­dotes qui l’ont me­né à col­lec­tion­ner au­tant d’ob­jets ayant le lait pour thème cen­tral.

Il faut comp­ter en­vi­ron 1 hà 1 h 30 pour cette vi­site et, croyez­moi, ce ne se­ra pas de trop, bien au contraire. Sur­tout si on veut pro­fi­ter de la pe­tite dé­gus­ta­tion des dif­fé­rents fro­mages créés par la Lai­te­rie Char­le­voix : Le ched­dar frais, en bloc ou en grains, le ched­dar vieilli, le Fleur­mier (fro­mage à pâte molle) sans ou­blier Le 1608 et l’her­cule, lau­réat d’un Ca­seus d’ar­gent (concours des fro­mages fins du Qué­bec) en 2010.

Pen­dant la sai­son chaude, il est pos­sible de pro­lon­ger la vi­site en se ren­dant au Bar lai­tier si­tué dans le grand bâ­ti­ment à l’ar­rière, une an­cienne fro­ma­ge­rie ex­ploi­tée par Charles Si­mard entre 1920 et 1945. Dé­si­reux de sau­ver ce mor­ceau du patrimoine, les Lab­bé l’ont ache­tée et trans­por­tée sur leur ter­rain, et en ont fait le pa­villon d’ac­cueil pour les groupes, en plus d’y ser­vir des dé­lices gla­cés.

1

3

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.