Louis-jo­sé Houde en mode sé­duc­tion

Le Journal de Montreal - Weekend - - NOUVELLES -

Louis-jo­sé Houde com­mence à prendre ses aises à Pa­ris. De­puis dé­but jan­vier et jus­qu’à la fin mars, l’hu­mo­riste qué­bé­cois se pro­duit quatre soirs par se­maine au Point Vir­gule, une pe­tite salle de 110 places en plein coeur du Ma­rais.

Lors de notre pas­sage un ven­dre­di soir de fé­vrier, cette pe­tite, mais ré­pu­tée salle pa­ri­sienne qui a vu dé­fi­ler à leurs dé­buts les Laurent Ru­quier, Florence Fo­res­ti et Anne Rou­ma­noff, af­fi­chait com­plet. La veille, im­pos­sible d’as­sis­ter au spec­tacle, faute de place. Il faut dire que le soir de notre ve­nue, la file d’at­tente s’al­lon­geait dé­jà de­vant le théâtre une de­mi-heure avant le dé­but du spec­tacle. Dans la salle, des spec­ta­teurs, pour la plu­part Fran­çais (quoique nous ayons pu en­tendre l’ac­cent de quelques Qué­bé­cois) s’étaient dé­pla­cés pour ve­nir dé­cou­vrir « ce Gad El­ma­leh ca­na­dien », comme le dé­cri­vait une jour­na­liste de BFM TV dans une en­tre­vue avec LouisJo­sé Houde dif­fu­sée à la té­lé­vi­sion française.

Dans cette salle des plus in­ti­mistes, où la scène se si­tue à peine à un mètre des spec­ta­teurs, Louis-jo­sé Houde pré­sente ain­si pen­dant une heure un spec­tacle où ses an­ciens sketchs cô­toient de nou­veaux nu­mé­ros et dont cer­tains se re­trou­ve­ront d’ailleurs dans son nou­veau one-man show. L’hu­mo­riste dé­gaine à cent à l’heure en gar­dant son ac­cent bien qué­bé­cois, mais en pre­nant soin d’ex­pli­quer cer­tains mots ou ex­pres­sions bien de chez nous à l’aide de nom­breux sy­no­nymes et ges­tuelles.

PU­BLIC RÉ­CEP­TIF

Il ne manque pas non plus de ta­qui­ner les Fran­çais à l’oc­ca­sion comme lors­qu’il parle de la Gua­de­loupe, cette île des An­tilles qui ap­par­tient à la France. « T’es comme en France, sans les Fran­çais. On ap­pelle ça le pa­ra­dis », lance-t-il, de­vant des spec­ta­teurs pa­ri­siens qui ne lui en tiennent pas ri­gueur. Tout au long de ce spec­tacle où l’hu­mo­riste aborde de nom­breux su­jets, des dé­tails du quo­ti­dien, à sa fa­mille, en pas­sant par son ex­pé­rience de mo­ni­teur dans les camps de va­cances, ses va­cances dans le sud et son sta­tut de cé­li­ba­taire de 34 ans, le pu­blic n’a ja­mais dé­cro­ché, riant sou­vent et se mon­trant par­ti­cu­liè­re­ment ré­cep­tif à l’hu­mour du Qué­bé­cois.

Après quelques re­pré­sen­ta­tions dans cette même salle en fé­vrier et avril 2011 et entre deux tour­nées au Qué­bec, cette ré­si­dence de trois mois au Point Vir­gule (dans tous les sens du terme puisque l’hu­mo­riste ha­bite un ap­par­te­ment juste au­des­sus du théâtre) per­met ain­si à LouisJo­sé Houde de faire ce qu’il aime le plus, c’est-à-dire de la scène. Avec en prime, un ac­cueil pa­ri­sien des plus fa­vo­rables.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.