Le dé­but des hon­neurs pour Ar­cade Fire

Le Journal de Montreal - Weekend - - NOUVELLES - Va­nes­sa Gui­mond Le Jour­nal de Mon­tréal

C’était il y a presque un an. Le 13 fé­vrier 2011, les membres de la for­ma­tion mont­réa­laise Ar­cade Fire ont rem­por­té, contre toutes at­tentes le Gram­my de l’al­bum de l’an­née pour The Sub

urbs, leur troi­sième opus en car­rière. Mal­gré les com­men­taires de cer­tains in­ter­nautes, qui se sont de­man­dés pu­bli­que­ment qui était le groupe, ce qui a même me­né à la créa­tion de tshirts sur les­quels est in­di- quée la phrase Who the fuck is

Ar­cade Fire ?, les mu­si­ciens ont triom­phé dans tous les ga­las qui ont sui­vi.

Le 15 fé­vrier, ils ont re­çu les prix du meilleur al­bum in­ter­na­tio­nal et du meilleur groupe in­ter­na­tio­nal au ga­la des Brit Awards.

JU­NO

En mars, c’est le Ca­na­da qui a re­con­nu le ta­lent du groupe, le cou­ron­nant des prix Ju­no du groupe de l’an­née et du com­po­si­teur de l’an­née. The Su­burbs a éga­le­ment ra­flé le Ju­no de l’al­bum de l’an­née et de l’al- bum al­ter­na­tif de l’an­née.

En sep­tembre 2011, c’est en­suite le ju­ry du Prix Po­la­ris de la mu­sique qui a at­tri­bué à

The Su­burbs le titre du meilleur al­bum ca­na­dien de l’an­née.

C’est fi­na­le­ment à Mon­tréal, à L’autre Ga­la de L’ADISQ et au Ga­la de L’ADISQ, en oc­tobre, que le groupe a com­plé­té sa course aux ré­com­penses. À ces oc­ca­sions, il a res­pec­ti­ve­ment rem­por­té les Fé­lix dans les ca­té­go­ries al­bum an­glo­phone de l’an­née et ar­tiste qué­bé­cois s’étant le plus illus­tré hors Qué­bec.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.