RA­FRAέCHIS­SANT ET VI­SUEL­LE­MENT IM­PEC­CABLE

En cette ère où les dé­ve­lop­peurs semblent obli­gés d’in­sé­rer des zom­bies dans leurs jeux, peu im­porte l’in­con­grui­té de la jux­ta­po­si­tion, il y a quelque chose d’étran­ge­ment ra­fraî­chis­sant dans la sor­tie d’un nou­veau titre de la fran­chise Re­sident Evil. Aprè

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA - Steve Tilley Agence QMI

Le tout nou­veau Re­sident Evil: Re­ve­la­tions, pour la console 3DS por­table de Nin­ten­do, fait le pont entre Re­sident Evil 4 et Re­sident Evil 5, même si le jeu ne re­lie pas di­rec­te­ment les deux his­toires. Ou le fait-il ? À vrai dire, il est dif­fi­cile de com­prendre ce qui se passe dans la plu­part des titres Re­sident Evil, ce­lui-ci y com­pris. Avec leurs scé­na­rios obs­curs et leurs dia­logues ob­tus, ce ne sont pas des jeux qui se dé­marquent par la qua­li­té et la clar­té de leur his­toire.

Le plai­sir des jeux Re­sident Evil ré­side plu­tôt dans leur at­mo­sphère, leurs monstres et la pa­no­plie d’armes, de même que toutes les ca­rac­té­ris­tiques fa­mi­lières qui ont dé­fi­ni la sé­rie au fil des ans, comme le ta­bleau de bord style char d’as­saut et les plantes em­po­tées à ra­mas­ser, pour ob­te­nir un re­gain de san­té.

De ce cô­té, Re­ve­la­tions livre la mar- chan­dise. C’est un jeu ma­gni­fique, dont le vi­suel est, de loin, le meilleur de tous les jeux sur la plate-forme 3DS. En équi­libre in­stable entre l’hor­reur et la claus­tro­pho­bie de Re­sident Evil 4 et l’ac­tion re­le­vée de Re­sident Evil 5, le jeu a au moins le mé­rite de sa­tis­faire les ama­teurs aux deux ex­tré­mi­tés du spectre.

ZONES D’OMBRE

Sous les traits de Jill Va­len­tine et de son com­plice Par­ker Lu­cia­ni, les joueurs na­viguent dans les confins si­nistres d’un na­vire de croi­sière aban­don­né, per­çant ses se­crets, ré­sol­vant ses mys­tères et abat­tant les mons­truo­si­tés qui s’y dis­si­mulent. Entre-temps, ailleurs dans le monde, le mus­cu­laire Ch­ris Red­field, sa nou­velle par­te­naire Jes­si­ca et une poi­gnée d’autres agents de la Bio­ter­ro­rism Se­cu­ri­ty As­sess­ment Al­liance s’en­gagent dans des mis­sions pa­ral­lèles, qui viennent éclai­rer des zones d’ombre dans l’his­toire. Cer­taines zones d’ombres, du moins.

Le va-et-vient entre Jill et Par­ker, sur le ba­teau de croi­sière, et le reste des agents de la BSAA, en mis­sion au­tour du globe, main­tient l’in­té­rêt tout au long de la cam­pagne en so­li­taire de Re­ve­la­tions, d’une du­rée d’en­vi­ron neuf heures, même si l’ef­fort n’ap­porte rien de bien nou­veau à la for­mule Re­sident Evil.

CIRCLE PAD PRO

Les ef­fets 3D sont réus­sis, mais comme c’est le cas de plu­sieurs jeux sur 3DS, jouer à Re­ve­la­tions en 3D fi­nit par épui­ser nos pauvres pe­tits yeux. Le jeu sup­porte éga­le­ment la nou­velle mise à jour Circle Pad Pro pour la 3DS, qui per­met de se dé­pla­cer et de vi­ser en même temps, sans se contor­sion­ner les doigts. Plus de dé­tails à ve­nir sur cet ac­ces­soire, dans une pro­chaine chro­nique.

Au lieu du mode mul­ti­joueurs fa­mi­lier, mer­ce­naire des der­niers titres Re­sident Evil, Re­ve­la­tions in­tro­duit une nou­velle com­po­sante, en mode coop, ap­pe­lée « Raid », qui peut se jouer en connexion sans fil di­recte, entre deux ma­chines 3DS ou en ligne. L’im­po­sant bu­tin à ra­mas­ser et la tonne d’armes dis­po­nibles en che­min, pour aug­men­ter la puis­sance de feu, ga­ran­tissent un plai­sir fou, dans une des meilleures ex­pé­riences mul­ti­joueurs of­fertes sur une console por­table de Nin­ten­do.

DES ZOM­BIES FA­MI­LIERS

Re­ve­la­tions prouve que, mal­gré la mode ré­cente des jeux de zom­bies, la sé­rie des Re­sident Evil a tou­jours un at­trait spécial, même s’il ne s’agit sur­tout que de cli­chés fa­mi­liaux que nous en sommes ve­nus à ché­rir. Re­ve­la­tions ne cherche pas à in­no­ver, seule­ment à faire peur et à di­ver­tir.

Ver­dict : vi­suel­le­ment ma­gni­fique et fi­dèle à l’es­prit des jeux ré­cents de la sé­rie, Re­ve­la­tions n’épa­te­ra pas la ga­le­rie par son ori­gi­na­li­té, mais il com­ble­ra, sans au­cun doute, les ama­teurs mo­biles de Re­sident Evil.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.