AU- DE­LÀ DE LA MU­SIQUE

Alexandre Bel­liard a tou­jours su qu’il avait un in­té­rêt pour l’his­toire, mais c’est en tra­vaillant sur son plus ré­cent al­bum qu’il s’est dé­cou­vert une vé­ri­table pas­sion pour cette dis­ci­pline. In­ti­tu­lé Lé­gendes d’un peuple, son nou­veau disque, qui se ré­vèl

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - Va­nes­sa Gui­mond VA­NES­SA.GUI­MOND@JOUR­NALMTL.COM Lé­gendes d’un peuple est pré­sen­te­ment en vente.

Alexandre Bel­liard a les yeux rem­plis d’étoiles lors­qu’il parle de Lé­gendes d’un peuple, un disque qui re­late le par­cours de per­son­nages mar­quants de notre his­toire, de LouisJo­seph Pa­pi­neau à Marie Rol­let en pas­sant par Pierre Le Moyne d’iber­ville. « Ça fai­sait long­temps que je pen­sais faire quelque chose sur l’his­toire du Qué­bec, a ex­pli­qué Alexandre. En m’y in­té­res­sant, par contre, je me suis dé­cou­vert un in­té­rêt pour l’his­toire de l’en­semble des fran­co­phones d’amé­rique. J’ai pris conscience de l’im­por­tance du phé­no­mène fran­co­phone à l’époque de la Nou­vel­leF­rance. J’ai trou­vé ça pas­sion­nant. » Comme il a l’ha­bi­tude de par­ta­ger ses coups de coeur et ses dé­cou­vertes avec son en­tou­rage, le mu­si­cien a cher­ché un moyen de trans­mettre sa pas­sion à ses proches et à son pu­blic. « Le but, c’est d’éveiller la cu­rio­si­té. Je li­sais des bio­gra­phies de per­son­nages comme d’iber­ville, par exemple, et on me di­sait que ça avait l’air plate. C’est là que je me suis dit que les gens de­vraient réa­li­ser à quel point notre his­toire est pas­sion­nante. C’est comme ça qu’est née l’idée de créer de courtes chan­sons qui pour­raient al­lu­mer des étin­celles. » Ce­lui qui a com­men­cé ses re­cherches il y a trois ans s’est même lan­cé dans un bac­ca­lau­réat en his­toire : « À 35 ans, c’est su­per de pou­voir re­tour­ner à l’école. Je sors de chaque cour avec 10 thèmes de chan­son. »

COL­LA­BO­RA­TEURS PRÉ­CIEUX

Après avoir pré­sen­té le très réus­si Des fan­tômes, des étoiles, en 2010, Alexandre est de re­tour avec un disque plus sobre, où les textes oc­cupent une place im­por­tante. Ques­tion de les mettre en va­leur, il a d’ailleurs choi­si d’al­ler à l’es­sen­tiel, se concen­trant uni­que­ment sur des ins­tru­ments comme la gui­tare sèche, le pia­no, le vio­lon et la contre­basse.

« Comme les textes re­flètent la ra­cine de notre culture, je vou­lais qu’on en­tende seule­ment de vrais ins­tru­ments. Je ne vou­lais pas qu’il y ait de bi­douillage élec­tro­nique », ex­plique-t-il.

Sur ce nou­vel al­bum, dont il signe la réa­li­sa­tion et les ar­ran­ge­ments aux cô­tés d’hu­go Per­reault, Alexandre a fait ap­pel à de nom­breux mu­si­ciens comme Éric Gou­let, Gui­do Del Fab­bro (Pierre La­pointe), Phi­lippe Brault et Ri­chard Sé­guin. On y re­trouve éga­le­ment un texte de Mi­chèle La­londe, La prise de pa­role, ain­si qu’une col­la­bo­ra­tion avec la poé­tesse amé­rin­dienne Jo­sé­phine Ba­con.

« Ri­chard Sé­guin a joué une foule d’ins­tru­ments sur ce disque. En fait, il a joué sur 5 des 11 chan­sons. J’étais hy­per­content, af­firme sim­ple­ment l’ar­tiste, re­con­nais­sant. Je n’au­rais pas pu de­man­der mieux. »

Il faut dire que, faute de moyens, Alexandre a dû faire preuve de dé­brouillar­dise pour me­ner à bien son pro­jet. C’est donc par in­té­rêt que les mu­si­ciens et les col­la­bo­ra­teurs im­pli­qués ont ac­cep­té de contri­buer à Lé­gendes d’un peuple. C’est aus­si pour cette rai­son qu’il a choi­si d’as­su­rer lui-même la dis­tri­bu­tion de ses disques, ce qui lui a per­mis de nu­mé­ro­ter et de si­gner (à la main) les 2 000 pre­miers exem­plaires.

LA SUITE

Au cours des pro­chains mois, Alexandre pour­sui­vra une tour­née amor­cée en 2011 dans les écoles de la pro­vince et les so­cié­tés d’his­toire. En plus d’of­frir des concerts dans des salles dites « tra­di­tion­nelles », sa­chez qu’il ac­cepte éga­le­ment les in­vi­ta­tions pri­vées.

« Ce que je fais, en spec­tacle, c’est que je ra­conte l’his­toire de la lo­ca­li­té où je me trouve. Par exemple, si je suis dans une école à Chicoutimi, je vais par­ler de Roberval. Si je suis à Lon­gueuil, je vais ra­con­ter l’his­toire de Charles Le­moyne et ain­si de suite. »

À l’au­tomne, le mu­si­cien lan­ce­ra le deuxième tome de Lé­gendes d’un peuple, qui por­te­ra sur l’his­toire des Aca­diens, des Métis de l’ouest et des grands ex­plo­ra­teurs.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.