LE TOUR DES RE­VUES

Le top 10 des meilleures « files d’at­tente »

Le Journal de Montreal - Weekend - - TOURISME - Louis-phi­lippe Mes­sier Col­la­bo­ra­tion spéciale

Quand vous tom­bez sur un pal­ma­rès des files d’at­tente les plus amu­santes, vous sa­vez que vous ne te­nez pas dans vos mains un ma­ga­zine qué­bé­cois. Quand on va dans un parc d’at­trac­tions, on est sou­vent obli­gé de pa­tien­ter plus long­temps qu’on ne vou­drait avant d’ac­cé­der au ma­nège dé­si­ré. Mais est-ce que ce­la ne gâche pas un peu notre plai­sir? Cer­tai­ne­ment. Voi­là pour­quoi les parcs d’or­lan­do ri­va­lisent d’in­gé­nio­si­té pour vous di­ver­tir ou vous re­laxer le plus pos­sible pen­dant que vous at­ten­dez votre tour. Un jour vien­dra peut-être où un client re­fu­se­ra de faire un ma­nège en di­sant: « Je vou­lais juste faire la file de ce ma­nège. Elle est vrai­ment très amu­sante! »

Se­lon le jour­na­liste du ma­ga­zine Or­lan­do At­trac­tions Ben Reb­stock, ce sont d’abord les ma­nèges épeu­rants qui ont exi­gé des files d’at­tente ani­mées. Il s’agis­sait de mettre les spec­ta­teurs dans l’état d’es­prit re­quis… Deux des trois pre­mières places du pal­ma­rès des files d’at­tente di­ver­tis­santes vont à des ma­nèges de peur. Voi­ci les trois pre­mières po­si­tions:

3) LA RE­VANCHE DE LA MO­MIE (UNI­VER­SAL STU­DIOS)

Pen­dant que vous vous di­ri­gez vers le ma­nège, on vous ex­plique que vous vous trou­vez sur un pla­teau de tour­nage et que ce­lui-ci est han­té. Des tech­ni­ciens fic­tifs vous ra­content les évé­ne­ments bi­zarres dont ils ont été les té­moins.

2) TWI­LIGHT ZONE TO­WER OF TER­ROR

Puisque le clou de ce ma­nège est un as­cen­seur han­té si­tué dans un hô­tel dam­né, vous faites la file dans un très réa­liste dé­cor lu­gubre de vieil hô­tel. Vous tra­ver­sez une vieille bi­blio­thèque. Vous tra­ver­sez même une vieille salle des four­naises. En­suite, quand vous ar­ri­vez à l’as­cen­seur, vous avez peur avant même de sa­voir ce qui va vous ar­ri­ver.

1) HAR­RY POT­TER AND THE FOR­BID­DEN JOUR­NEY

Parce que l’at­tente dure ici sou­vent jus­qu’à une heure, vous ne faites pas la file n’im­porte où : vous pa­tien­tez dans les cou­loirs d’un « châ­teau » qui vous plonge dans l’uni­vers de J.K Row­ling. À en croire Ben Reb­stock, le spec­tacle et le dé­cor de cette file d’at­tente valent le dé­tour. Ça tombe bien : on est obli­gé de pas­ser là-de­dans avant d’ar­ri­ver au ma­nège lui-même…

À no­ter aus­si dans ce nu­mé­ro : une en­tre­vue avec les su­per­vi­seurs des « ar­chi­tectes » de Le­go­land. J’ai mis le mot ar­chi­tecte entre guille­mets puis­qu’ils conçoivent et bâ­tissent des édi­fices en bloc Le­go. Jus­qu’à main­te­nant, les édi­fices et sculp­tures de Le­go­land com­portent 50 mil­lions de pièces.

Or­lan­doat­trac­tions

at­trac­tions­ma­ga­zine.com

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.